Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Page précédentePremière page

Hermine

Petit animal dans le genre de la belette admis en blason comme meuble ou comme support. Hermine est le nom qui a été donné à la première des fourrures héraldiques et qui est représentée en armoiries, sur argent, avec un semis de mouchetures de sable, formée d'une sorte de croisette dont le haut et bas se termine par trois pointes qui vont en s'élargissant. La Contre-Hermine est absolument le contraire de l'hermine en ce sens que c'est le champ qui est de sable; et que ce sont les mouchetures qui sont d'argent.

1694 Sub. f. Petit animal blanc qui a le bout de la queue noir. Robe fourrée d'hermine. C'est aussi une des deux fourures du Blason. Les Ducs de Bretagne portoient d'hermine. 1772 La premiere des deux fourrures qui y sont en usage, la seconde le vair. Voyez Vair. C'est un champ d'argent semé de petites pointes de sable en forme de triangles. 1780 Est une fourrure dont le fond est toujours blanc et les mouchetures noires. On l'appelle contre-hermine quand le contraire arrive, c'est-à-dire, que le fond est noir et les mouchetures blanches. 1798 Il se dit d'une des deux fourrures du Blason. Les Ducs de Bretagne portoient d'hermine. 1843 Fourrure, qui se représente par un fond d'argent, semé de mouchetures de sable. 1864 L'un des huit émaux et des deux fourrures du blason. Elle se représente par des pointes de sable sur un fond d'argent. 1885 Fourrure du blason. 1887 Fourrure qui consiste en un champ d'argent semé de mouchetures de sable, sans nombre. Ces mouchetures en nombre déterminé, trois au plus, quelquefois un seul, paraissent comme meubles dans les armoiries. 1899 Petit animal dans le genre de la belette admis en blason comme meuble ou comme support. Hermine est le nom qui a été donné à la première des fourrures héraldiques et qui est représentée en armoiries, sur argent, avec un semis de mouchetures de sable, formée d'une sorte de croisette dont le haut et bas se termine par trois pointes qui vont en s'élargissant. Voir au mot moucheture. La Contre-hermine est absolument le contraire de l'hermine en ce sens que c'est le champ qui est de sable; et que ce sont les mouchetures qui sont d'argent. 1901 Fourrure blanche chargée de mouchetures noires. L'hermine est aussi un petit animal de la grandeur et de la forme d'un grand rat, museau pointu et effilé, peau blanche, à l'exception de l'extrémité de la queue qui est noire. 1905 L'hermine héraldique est une des deux fourrures en usage dans le blason ; elle se représente, en principe, par un champ d'argent moucheté de petites croix à pied élargi et terminé par trois pointes ; ces croix sont de sable. Quand les émaux sont intervertis, c'est-à-dire que les croix se détachent en blanc sur le fond noir, la fourrure est appelée contre-hermine. Quand le champ d'hermine est d'un autre émail que l'argent et les mouchetures d'un autre émail que le sable, on doit le spécifier, de même que lorsque les mouchetures sont en petit nombre, etc. L'hermine entière est représentée de profil sur les blasons.

Herminé

Se dit de tout meuble formé avec des mouchetures d'hermine, aboutées par les points de tête ; quatre mouchetures ainsi placées figurent une croix herminée, cinq forment une étoile herminée, etc...

1694 (Hermine) - Terme de Blason. Il porte de gueule à la croix herminée. 1772 Une croix herminée est une croix composée de quatre mouchetures d'hermine, placées. Voyez Croix. Il faut remarquer que dans de telles armes les couleurs ne doivent point être exprimées, par la raison que ni la croix, ni les armes ne peuvent être que de couleur blanche ou de couleur noire. Colombiere dans son blason appelle ces sortes d'armes quatre queues d'hermine en croix. L'éditeur de Guillim les appelle une croix de quatre hermines, ou plus proprement, quatre mouchetures d'hermine en croix. 1798 Il se dit des pièces dont le fond est d'argent moucheté de noir. Il porte de gueules à la croix herminée. 1885 La croix qui porte ce nom est composée de quatre mouchetures d'hermine. 1899 Se dit de tout meuble formé avec des mouchetures d'hermine, aboutées par les points de tête ; quatre mouchetures ainsi placées figurent une croix herminée, cinq forment une étoile herminée, etc ... 1901 Attribut de la croix formée de quatre mouchetures d'hermine. 1905 Se dit de toute pièce chargée de mouchetures d'hermine, et plus particulièrement de la croix formée de quatre de ces mouchetures aboutées.

Herminette

Sorte de hache à tranchant recourbé, dont font usage les charpentiers et autres ouvriers travaillant le bois.

1905 Sorte de hache à tranchant recourbé, dont font usage les charpentiers et autres ouvriers travaillant le bois.

Herminite

Nom donné aux mouchetures semées sur un champ d'argent et qui sont entremêlées de sable et de gueules.

1772 Ce mot paroît un diminutif d'hermine, et devroit naturellement signifier petite hermine; mais il signifie un fond blanc tacheté de noir, et dans lequel chaque tache noire est seulement mêlée d'un peu de rouge. Quelques auteurs se servent du mot herminite, pour marquer un fond jaune tacheté de noir: mais les François lui donnent un nom plus juste en l'appellant, or semé d'hermines de sable. 1899 Nom donné aux mouchetures semées sur un champ d'argent et qui sont entremêlées de sable et de gueules. Ceci est admis sans l'Enquerre. 1905 Champ d'argent semé de mouchetures noires, mêlées de rouge.

Hermitage

Construction.

Héron

Lorsque ce grand échassier figure dans un écu, il paraît toujours arrêté, pour le reste il se blasonne comme les autres oiseaux.

1679 Oiseau que l'on trouve en armes. 1899 Lorsque ce grand échassier figure dans un écu, il paraît toujours arrêté, pour le reste il se blasonne comme les autres oiseaux. 1901 Oiseau échassier. Il est représenté posé et arrêté sur ses longues pattes.

Herse

Meuble de l'écu qui représente la herse des agriculteurs.

1780 Est une coulisse ou porte-coulisse que l'on met aux entrées des portes des villes et places fortes. Les membrures en sont aiguisées et garnies de fer. 1864 Se dit du treillis de la porte d'une tour ou d'une forteresse. 1872 Instrument aratoire propre à renverser les terres entre les sillons sur les grains. 1885 Barrière qui sert à fermer les portes des villes au moyen d'une coulisse dans laquelle elle se meut. 1887 Les herses de labour sont ou triangulaires ou carrées ; dans ce dernier cas elles sont souvent arrondies par le bas. 1899 Instrument de labour en forme de triangle dont les deux montants sont maintenus à l'intérieur par des traverses garnies de pointes apparentes. 1901 Instrument d'agriculture destiné à briser les mottes de terre et à couvrir les semailles. 1905 Meuble de l'écu qui représente la herse des agriculteurs.

Hersé

De même que coulissé, se dit d'un château, d'une tour, ou de tout autre meuble, qui paraît fermé à l'aide d'une herse-sarrazine.

1780 D'une porte qui a la coulisse abattue. 1798 Se dit aussi en parlant d'un château représenté avec une herse. Il porte de gueules au château d'or hersé de sable. 1843 Se dit d'une porte dont la herse est abattue. 1864 Se dit d'une porte qui a sa coulisse abattue. 1872 Se dit d'une porte dont la herse est descendue. 1885 Se dit d'une porte dont la coulisse est abattue. 1887 Indique l'émail de la herse d'un château ou d'une tour. 1899 De même que coulissé, se dit d'un château, d'une tour, ou de tout autre meuble, qui paraît fermé à l'aide d'une herse-sarrazine. 1901 Attribut d'une tour ou d'un fort dont la herse est descendue pour la défense de la place. 1905 Se dit d'un château, d'une tour, d'une porte dont la herse est abattue. On dit aussi coulissé.

Herse-sarrasine

Ce meuble est formé de six pals alaisés et aiguisés par le bas, avec traverses posées horizontalement, jointes par des clous aux intersections, et un anneau au milieu de la traverse supérieure, pour figurer la herse de guerre.

1872 Sorte de porte en treillis, suspendue par des chaînes, que l'on laissait tomber par deux roulettes pour défendre l'entrée des châteaux. 1887 Elle représente une porte faite en treillis, suspendue à des chaînes, que l'on laissait tomber par deux coulisses. D'ordinaire elle est composée de cinq ou six pals aiguisés par le bas et de plusieurs traverses posées horizontalement, jointes par des clous aux intersections, avec un anneau au milieu de la traverse supérieure. 1899 Ce meuble, qui prend aussi le nom de coulisse, est composé de six pals alésés, aiguisés par le bas, et de cinq traverses horizontales, jointes par des clous aux intersections, enfin, la traverse du haut est munie d'un anneau dans sa partie du milieu. 1901 Représente une porte façonnée en treillis, se mouvant dans deux coulisses et destinée à fermer l'entrée d'une ville ou d'une forteresse. 1905 Ce meuble est formé de six pals alaisés et aiguisés par le bas, avec traverses posées horizontalement, jointes par des clous aux intersections, et un anneau au milieu de la traverse supérieure, pour figurer la herse de guerre.

Herse-sarrazine

Voir herse-sarrasine.

1899 Voir herse-sarrasine.

Hêtre

Arbre à écorce lisse, à bois blanc.

1901 Arbre de haute futaie. Son fruit est appelé faine.

Heures

Livre d'heures, ce sont des livres de prières anciens que l'on peut rencontrer dans le blason.

Heurte

Ce sont deux tourteaux d'azur que quelques armoristes ont ainsi appellés pour les distinguer des tourteaux d'autres couleurs. Les Armoristes anglais distinguent les couleurs des tourteaux, et leur donnent en conséquence des noms qui leur conviennent; ceux des autres nations se contentent d'appeller ceux-ci simplement tourteaux d'azur; et dans d'autres cas, il ne faut qu'ajouter au mot de tourteaux la couleur dont ils sont.

1772 Ce sont deux tourteaux d'azur que quelques armoristes ont ainsi appellés pour les distinguer des tourteaux d'autres couleurs. Les Armoristes anglais distinguent les couleurs des tourteaux, et leur donnent en conséquence des noms qui leur conviennent; ceux des autres nations se contentent d'appeller ceux-ci simplement tourteaux d'azur; et dans d'autres cas, il ne faut qu'ajouter au mot de tourteaux la couleur dont ils sont. 1899 Nom donné anciennement au tourteau d'azur.

Heurtoir

Placé sur une porte pour permettre l'annonce d'une visite.

Heuse

Voir Housseau.

1901 Voir Housseau.

Heuze

Voir Housseau.

Hibou

Ce chat-huant se blasonne comme les autres oiseaux.

1899 Ce chat-huant se blasonne comme les autres oiseaux. 1901 Ou moyen duc, a comme le grand duc, les oreilles fort ouvertes et surmontées d'une aigrette composée de six plumes tournées en avant et d'un pouce de longueur.

Hie

Meuble de l'écu en forme de fusée allongée, terminée par deux lignes courbes dont les bouts finissent en pointe, et qu'on appelle aussi Dame et Demoiselle. Appareil qui sert à enfoncer des pilotis et qui s'appelle aussi Mouton et Sonnette.

1780 Est une figure très rare dans les armoiries ; c'est une pièce de bois large dans le milieu qui va en se rétrécissant aux extrémités qui sont garnies d'un anneau de fer de chaque côté. On prétend que cet instrument servait à enfoncer les pavés. 1843 Instrument ovale et très-allongé, comme une amande, ayant deux anneaux, l'un à droite vers le haut, l'autre à gauche vers le bas. 1885 Instrument qui sert à planter des pieux ou à paver. C'est une espèce de fusée allongée garnie de deux anneaux, l'un en haut et l'autre en bas. 1887 Instrument qui sert à placer des pieux ou à paver les chemins. Il a la forme d'une fusée allongée, arrondie sur les flancs, garnie de deux anneaux, l'un en haut et l'autre en bas. On n'en connaît qu'un seul exemple. 1899 Meuble de l'écu en forme de fusée allongée, figuré par deux lignes courbes dont les bouts se rejoignent en pointes, ce meuble est complété par deux forts annelets, saillants vers le quart de sa longueur, l'un placé en haut à dextre, et l'autre à sénestre en bas. 1901 Espèce de fusée allongée et arrondie aux flancs, garnie de deux anneaux, l'un en haut à dextre, l'autre en bas à senestre. Au moyen-âge la hie servait à briser les portes des forteresses. Modifiée dans sa forme, c'est un outil à paver, piloter ou planter des pieux. 1905 Meuble de l'écu en forme de fusée allongée, terminée par deux lignes courbes dont les bouts finissent en pointe, et qu'on appelle aussi Dame et Demoiselle. Appareil qui sert à enfoncer des pilotis et qui s'appelle aussi Mouton et Sonnette.

Hippogriffe

Animal chimérique représentant un cheval ailé, à tête de griffon ; son emploi, comme support, est assez fréquent dans les armoiries anglaises.

1899 Animal chimérique représentant un cheval ailé, à tête de griffon ; son emploi, comme support, est assez fréquent dans les armoiries anglaises. 1905 Animal fabuleux, moitié cheval et moitié griffon.

Hippopotame

Mammifère porcin massif.

Hirondelle

Oiseau passereau à dos noir et ventre blanc. Se caractérise par la longueur de ses ailes et sa queue double. Peut être volante, en fasce ou en pal.

1901 Domestique ou de cheminée. Paraît debout et de profil dans le blason. Elle a la queue plus longue que les ailes et profondément échancrée. Quelquefois elle est volante. On doit alors le spécifier.

Hochequeue

Oiseau: bergeronnette.

Hochet

Jouet d'enfant.

1905 Jouet d'enfant.

Homard

Crustacé. Il est posé verticalement vu de dos.

1901 Crustacé. Il est posé verticalement vu de dos.

Homme

La figure de l'homme est usitée en armoiries, soit comme meuble de l'écu, soit comme tenant ou ornement extérieur.

1899 La figure de l'homme est usitée en armoiries, soit comme meuble de l'écu, soit comme tenant ou ornement extérieur.

Homme d'armes

Soldat des armées des XVe et XVIe siècles, cuirassés en partie et coiffé d'un morion.

1887 Soldat des armées des 15e et 16e siècles, cuirassé en partie et coiffé d'un morion.

Homme marin

Homme dont le corps est terminé en queue de poisson. D'ordinaire il est cuirassé, coiffé d'un morion et armé d'un sabre et d'un bouclier.

1887 Homme dont le corps est terminé en queue de poisson. D'ordinaire il est cuirassé, coiffé d'un morion et armé d'un sabre et d'un bouclier.

Hongre

Cheval châtré.

Hongrois

Soldat hongrois.

Honneur (point d')

Région de l'écu qui occupe la partie inférieure du point du chef et la partie supérieure du coeur.

1780 Est un point dans l'écu, immédiatement au-dessous du chef et au-dessus de la fasce. 1905 Région de l'écu qui occupe la partie inférieure du point du chef et la partie supérieure du coeur.

Horizonté

Se dit du soleil et de la lune lorsqu'ils sont placés à l'un des angles de l'écu.

Hôtellerie

Partie d'une abbaye.

Houblon

Plante grimpante.

Houe

Composée d'une pièce de fer recourbée fixée au bout d'un manche de bois.

1905 Composée d'une pièce de fer recourbée fixée au bout d'un manche de bois.

Houlette

Bâton que porte un Berger.

Houlette de berger

Voir Houlette.

Houppe

Filets de soie, de laine, d'or ou d'argent, liés ensemble comme en bouquet. Il est fréquemment utilisé comme ornement extérieur sur les manteaux, et autour de l'écu des dignitaires ecclésiastiques.

1864 Se dit des pompons qui terminent le cordon des chapeaux des ecclésiastiques. 1899 Filets de soie, de laine, d'or ou d'argent, liés ensemble comme en bouquet. Ce meuble ne doit pas être énoncé gland ; il est fréquemment utilisé comme ornement extérieur sur les manteaux, et autour de l'écu des dignitaires ecclésiastiques. 1905 Touffe effilochée qui termine les cordons de soie suspendus aux chapeaux dont les dignitaires ecclésiastiques surmontaient leurs blasons. Le nombre de ces houppes, disposées par étages, augmente de haut en bas, suivant l'important du rang des prélats.

Houppé

Chargé ou se terminant en houppe, cordons, lanières, vêtements, patenôtre, etc...

Houppe de lance

Touffe de poil (généralement de crinières) au bout d'une lance

Houppette

Touffe de brins de laine.

1905 Petite houppe.

Houseau

Sorte de jambière ou de botte lacée, servant à protéger les jambes contre la pluie et la crotte.

1905 Sorte de jambière ou de botte lacée, servant à protéger les jambes contre la pluie et la crotte.

Housette

Meuble de l'écu représentant un Houseau. On dit aussi Houseau et Housille.

1905 Meuble de l'écu représentant un Houseau. On dit aussi Houseau et Housille.

Housille

Voir Houseau.

1885 Voir Houssille 1905 Voir Houseau.

Houssé

Se dit d'un cheval qui a sa housse.

1780 D'un cheval qui a sa housse. 1798 Se dit d'un cheval qui a sa housse. 1864 Se dit d'un cheval qui a sa housse. 1872 Cheval muni de sa housse. 1885 C'est un cheval couvert de sa housse. 1899 Se dit d'un cheval qui paraît caparaçonné. (Voir ce qui a été dit à ce mot, qui doit être employé de préférence). 1901 Attribut du cheval couvert de sa housse. Voir Caparaçonné. 1905 Se dit d'un cheval qui a sa housse.

Housse de cheval

Le plus souvent tissu pour couvrir la croupe du cheval.

Housseau

Synonyme de Houseau.

1843 Espèce de chausse, de bottine. 1864 Sont des brodequins ou bas de chausses. 1872 Sorte de chausse. 1885 Espèces de chausses. 1887 Espèce de chausse. 1899 Sorte de grandes guêtres, ou chaussures employées comme meuble de l'écu. 1901 Bottine de cuir autrefois en usage parmi les gens de guerre. Elles ne sont pas toujours éperonnées. Synonymes : heuse, huèse, housiau, houssette, houzeau ou botte renversée. Elles consistaient en d'étroits étuis de peau tannée, qui garantissaient la jambe entière et dont la base s'emboîtait dans le soulier. Elles servaient principalement aux cavaliers. 1905 Synonyme de Houseau.

Housserre

Est un habillement de jambes.

1780 Est un habillement de jambes.

Houssette

Voir Housseau.

1798 Voir Housseau. 1843 Voir Housseau. 1872 V. Housseau. 1887 Voir Housseau. 1901 Voir Housseau.

Houssille

Brodequins ou bas de chausses. Il n'est d'usage que dans l'art héraldique. Voyez Houseaux.

1772 Brodequins ou bas de chausses. Il n'est d'usage que dans l'art héraldique. Voyez Houseaux. 1872 V. Housseau. 1885 Brodequins. 1887 Voir Housseau.

Houssine

Baguettes de houx.

Houssoir

Balai de branchages.

Housson

Ce meuble rentre dans la catégorie des arbres, et se blasonne comme eux.

1905 Nom vulgaire du fragon.

Houx

Les feuilles de cet arbuste vivace sont admises comme meuble en armoiries, elles sont figurées avec des bords engrelés et armés de longs piquants.

1899 Les feuilles de cet arbuste vivace sont admises comme meuble en armoiries, elles sont figurées avec des bords engrêlés et armés de longs piquants. 1901 Arbrisseau toujours d'un beau vert foncé.

Houzeau

Voir Housseau.

1901 Voir Housseau.

Hoyau

Espèce de houe, à lame aplatie en biseau et à manche recourbé.

1905 Espèce de houe, à lame aplatie en biseau et à manche recourbé.

Huard

Oiseau palmipède. Aigle de mer.

Huart

Chouette.

Huat

Voir Aigle.

Huche

Grand coffre de bois.

Huchet

Trompe de chasse, figurée sans attaches c'est en cela qu'il diffère du cor ; comme ce dernier, le huchet doit être dit enguiché et virolé, lorsque ces pièces sont d'un émail spécial.

1780 Est un instrument de chasseur, pour appeller les chiens. Les postillons s'en servent aussi pour avertir de leur arrivée. Cor. 1843 Petit cor de chasse ; il ne doit pas avoir d'attache ; mais on observe peu cette règle. 1864 Est une trompe de chasse pour appeler au hucher. 1872 Cor sans attache. 1885 Petit cor de chasse. Il ne doit pas avoir d'attache; mais on observe peu cette règle. 1887 Cor sans attache. 1899 Trompe de chasse, figurée sans attaches c'est en cela qu'il diffère du cor ; comme ce dernier, le huchet doit être dit enguiché et virolé, lorsque ces pièces sont d'un émail spécial. 1901 Petit cornet de chasseur pour appeler les chiens. Il paraît dans l'écu posé horizontalement le pavillon en haut.

Hue

Plante.

Huis

Porte d'un logis.

Huître

Mollusque bivalve comestible.

Hulotte

Oiseau rapace nocturne appelé chat-huant.

Hune

Plate-forme fixée sur les bas-mâts.

1905 Plate-forme fixée sur les bas-mâts.

Huot

Oiseau.

1905 Nom vulgaire de la Hulotte.

Huppe

Oiseau passereau à la grosseur d'un merle. Oiseau représenté avec sa touffe de plumes sur la tête.

1887 Oiseau que l'on reconnaît à la touffe de plumes qu'il porte sur sa tête.

Huppé

Qui porte une huppe.

1905 Qui porte une huppe.

Hure

Tête de sanglier, elle paraît de profil et est généralement de sable ; lorsque la défense est d'un autre émail que celui de la hure, on dit celle-ci défendue de..., et allumée de..., si c'est l'oeil dont l'émail est différent. La tête du dauphin, du saumon ou autres gros poisson se blasonne de même, et peut être appelée hure.

1843 Tête de sanglier, qui se représente toujours de profil. 1864 Se dit de la tête du sanglier ou du brochet. 1885 Tête de sanglier qui est toujours de profil dans l'écu. 1887 Nom de la tête du sanglier ou du dauphin. 1899 Tête de sanglier, elle paraît de profil et est généralement de sable ; lorsque la défense est d'un autre émail que celui de la hure, on dit celle-ci défendue de..., et allumée de..., si c'est l'oeil dont l'émail est différent. La tête du dauphin, du saumon ou autres gros poisson se blasonne de même, et peut être appelée hure. 1901 Tête de sanglier posée de profil. 1905 Tête hérissée de certains animaux. Meuble de l'écu représentant une hure de sanglier. Les hures sont toujours représentées de profil et sont défendues, allumées ou animées, suivant que les défenses ou les yeux sont d'un émail particulier. Nom donné aussi à la tête du dauphin héraldique.

Hussard

Cavalier Hongrois généralement à cheval.

Hutinet

Petit maillet des tonneliers.

Hutte

Habitation rudimentaire.

Hyacinthe

Plante bulbeuse.

Hydre

Dragon à sept têtes, la queue se termine en serpent et en dard. Elle paraît ordinairement de profil, son émail particulier est le sinople. Ordinairement la tête la plus basse est pendante à un seul filament, lorsque ce n'est pas le cas elle est dite menaçante.

1864 Est un animal chimérique qui se représente avec plusieurs têtes et une seule queue. 1885 Dragon à sept têtes. 1887 Dragon à sept têtes, la plus basse pendante à un seul filament. La queue se termine en dard. 1899 Monstre chimérique, gros serpent représenté de profil, ayant sept têtes et une queue de dragon. 1901 Serpent à sept têtes. Dragon ailé, arrêté sur ses pattes, et dont la partie antérieure du corps se termine par sept têtes de griffons.

Hyeuse

Chêne-vert.

Hysope

Arbrisseau dont l'infusion des fleurs est stimulante. La branche d'Ysope servait à asperger les portes d'une maison pour la purifier.

Page précédentePremière page