Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ibis

Oiseau échassier à bec long et recourbé vers le bas.

1901 Oiseau sacré, ressemble à la cigogne, avec laquelle on l'a parfois confondu ; mais il est plus petit qu'elle ; en outre il a le cou et les pieds plus longs en proportion. Le bec est gros à l'origine, de couleur aurore, et un peu recourbé à son extrémité.

Idole saxonne

Tronçon d'idole saxonne à trois seins surmontée d'un soleil.

1901 Représentée sous les traits d'Odin.

If

L'if admis comme meuble en blason n'est pas la pièce triangulaire dont on se sert pour supporter les torches, ou autres luminaires, dans les sanctuaires ou les lieux publics aux jours de réjouissance, mais bien l'arbre à verdure perpétuelle et portant des petits fruits. Il se blasonne comme les autres arbres.

1899 L'il admis comme meuble en blason n'est pas la pièce triangulaire dont on se sert pour supporter les torches, ou autres luminaires, dans les sanctuaires ou les lieux publics aux jours de réjouissance, mais bien l'arbre à verdure perpétuelle et portant des petits fruits. Il se blasonne comme les autres arbres.

Immortalité

Se dit du bûcher sur lequel le phénix se laisse consumer par les flammes lorsqu'il est nécessaire d'indiquer que son émail diffère de celui de l'oiseau.

1843 Bûcher du phénix. 1872 Nom du bûcher sur lequel le phénix se laisse consumer. 1885 Bûcher du Phénix. 1887 Nom du bûcher sur lequel le phénix se laisse consumer par les flammes. 1899 Se dit du bûcher du Phénix lorsqu'il est nécessaire d'indiquer que son émail diffère de celui de l'oiseau. 1901 Nom donné au bûcher dans lequel se consume le Phénix. 1905 Bûcher du Phénix.

Immortelle

Plante à fleurs persistantes.

Impériale

Fleur, Couronne. En termes d'Armoiries, Aigle impériale, une aigle qu'on représente avec deux têtes, et avec les ailes éployées.

Incendié

En flammes.

1905 En flammes.

Indien

Représenté couronné et ceint d'un tablier de plumes et armé de flèches.

1901 Armé ou non de flèches et couvert de plumes multicolores.

Insecte

Les insectes sont généralement représentés ayant la tête levée vers le chef et les ailes étendues ; la sauterelle se pose de profil, et le grillon passant ; le papillon, dont les ailes sont couvertes de différents émaux doit être énoncé miraillé.

1899 Les insectes sont généralement représentés ayant la tête levée vers le chef et les ailes étendues ; la sauterelle se pose de profil, et le grillon passant ; le papillon, dont les ailes sont couvertes de différents émaux doit être énoncé miraillé.

Instrument de musique

Un grand nombre d'instruments de musique ont été admis en blason ; en se reportant au nom des plus usités, on trouvera l'indication de tout ce qui doit être spécifié en les blasonnant.

1899 Un grand nombre d'instruments de musique ont été admis en blason ; en se reportant au nom des plus usités, on trouvera l'indication de tout ce qui doit être spécifié en les blasonnant.

Iris

Plante à fleurs odorantes.

1679 Ou flambes, fleur que l'on trouve en armes.

Isalgue

Fleur fantastique formée de cinq trèfles, disposés en éventail, et dont les queues allongées traversent un demi-cercle imitant un croissant renversé.

1885 Fleur en forme de cinq trèfles à queues allongées dont les bouts traversent une portion du cercle qui imite un croissant renversé. 1899 Fleur fantastique formée de cinq trèfles, disposés en éventail, et dont les queues allongées traversent un demi-cercle imitant un croissant renversé. 1901 Fleur en forme de cinq trèfles à queues allongées, dont les bouts traversent un segment de cercle, à l'instar d'un croissant renversé. 1905 Fleur fantastique en forme de cinq trèfles, à queues allongées, dont les bouts traversent un croissant renversé.

Isar

Nom que l'on donne au chamois dans les Pyrénées.

1901 Nom que l'on donne au chamois dans les Pyrénées.

Isard

Chamois des Pyrénées.

Isolé

Se dit des objets tels que pignons, terrasses, montagnes, etc., qui, ayant leur place ordinaire à la pointe de l'écu, sont haussés dans le champ, et ne touchent plus à la base de l'écu.

1887 Se dit des objets tels que pignons, terrasses, montagnes, etc., qui, ayant leur place ordinaire à la pointe de l'écu, sont haussés dans le champ, et ne touchent plus à la base de l'écu.

Issant

Se dit de figures d'animaux situées sur le haut de l'écu et dont on ne voit que la partie supérieure. Quand deux animaux sont dans cette position et qu'ils sont adossés, on les dit contre-issants. Se dit aussi d'un animal qui sort de sa retraite ou d'un édifice, et qu'on ne voit qu'à demi.

1679 Ou brochans (ce qui n'est tout un, pour la difference qu'il y a, & a euë autresfois, mais la coustume a tant gaigné, que quelques uns en sont une mesme chose) anciennement, au vray dire, c'estoit une partie du devant, & le haut de la queuë, qui se monstroit dans le chef, ou dans la moitié du haut de l'escu, & le reste ne se veoit point, & estoit comme caché par le bas de l'armoirie, & cela se disoit, issant, ce qui n'est du brochant, car il s'entend, qui doit tenir tout l'escu, & estre veu entier, & soustenu du chef, ou ce qui est, & fait quelque difference en iceluy. Comme ainsi il se dit des escarboucles, & de ce qui fait le pareil. 1772 Qui se dit du lion et des autres animaux qui se mettent sur le chef de l'écu, qui ne paroissent qu'à demi-corps, ou qui sortent de quelque maison, de quelque bois. Il est difficile de distinguer le lion issant du naissant. Quelques uns croyent que le lion issant est celui qui sort du champ de derriere un ample blason, montrant la tête, le col, les bouts des jambes de devant et la queue contre le chef de l'écu; au lieu que le naissant prend sa source vers le milieu du champ de l'écu, et paroît dehors du train de devant et du bout de sa queue, comme s'il sortoit de terre. Voyez Naissant. 1780 Se dit des lions, aigles et autres animaux dont il ne paraît que la tête avec bien peu de corps. 1843 Se dit d'un lion, d'une aigle, etc., dont ne voit que la tête, le col, le bout des pattes et l'extrémité de la queue. Une guivre est issante lorsque l'enfant qu'elle dévore est d'un autre émail qu'elle. 1864 Se dit des animaux dont la tête seule paraît avec une petite portion de cou. 1872 Se dit de tout animaI dont on ne voit que la tête avec une portion du corps. 1885 Se dit des animaux dont on voit que la tête et une partie du corps. 1887 Se dit des figures d'hommes ou d'animaux dont on ne voit que la partie supérieure et qui semblent sortir de quelque autre pièce. 1899 Se dit de tout animal, lion, aigle ou autre, dont on voit figuré que la tête et une petite partie du corps. L'animal issant semble sortir d'une pièce ou d'une partition de l'écu, il doit toujours être représenté seul, il peut être couronné, armé, etc ..., aucun émail ne lui est particulier, mais il faut se garder de le confondre avec l'animal naissant dont il est parlé à ce mot. 1901 Se dit des animaux qui ne montrent que la tête et une partie supérieure du corps. Voir Naissant. On applique aussi ce terme à la guivre ou serpent vomissant un enfant, d'un émail particulier. 1905 Se dit de figures d'animaux situées sur le haut de l'écu et dont on ne voit que la partie supérieure. Quand deux animaux sont dans cette position et qu'ils sont adossés, on les dit contre-issants. Se dit aussi d'un animal qui sort de sa retraite ou d'un édifice, et qu'on ne voit qu'à demi.

Ivraie

Plante à graines toxiques.