Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Page précédentePremière page

Limace

Mollusque gastropode sans coquille.

1679 (Limasse) Animal rencontré en armes.

Limaçon

Ce mollusque est toujours représenté la tête hors de sa coquille et montrant ses cornes.

1885 Il est toujours représenté hors de sa coquille et montrant les cornes. 1887 Toujours représenté sortant de sa coquille et montrant les cornes. 1899 Ce mollusque est toujours représenté la tête hors de sa coquille et montrant ses cornes. 1901 Ce mollusque est toujours figuré de profil et sortant de sa coquille.

Limande

Poisson plat comestible.

Limasse

Voir Limace.

1679 Voir Limace.

Lime

Outil qui sert à dresser des surfaces métalliques.

1901 Outil d'acier trempé, dont les faces sont hérissées d'une multitude de dents, et dont on se sert pour dresser, ajuster et polir à froid la surface des métaux durs.

Limier

Chien courant employé dans la chasse à courre.

1679 (Lymier) Chien.

Lin

Plante herbacée à fleurs bleues.

1679 Fleur que l'on trouve en armes.

Linotte

Oiseau passereau à dos brun et à poitrine rouge.

1901 Petit oiseau granivore qui a la tête fort petite.

Lion

Le lion est le quadrupède qui figure le plus fréquemment dans l'écu. Sa position ordinaire, et qui ne se blasonne pas, est rampant (rapiens) c'est-à-dire dressé sur les pattes de derrière ; la tête est de profil, la queue levée et laissant retomber sa houppe du côté de l'échine. Outre ces attributs spéciaux, le lion peut être armé, diffamé, dragonné, contourné, lampassé morné, vilené, issant ou naissant, léopardé, etc. Son corps peut encore être échiqueté, vairé, besanté, etc. Quant à la queue, elle est nouée, fourchée, léopardée. Le lion représenté sans sa queue est une lionne. Passant au lieu de rampant, la tête de face et la houppe de la queue retombant en dehors, il devient le léopard.

1679 (Lyon) Duquel ou voit beaucoup d'armoiries des principaux & vaillants, estre ornees. Munster & plusieurs, parlans des armoiries, tant de Flandres qu'autres, disent, que les Princes allans en Sirie, changerent leurs anciennes armes, & prindrent Lyons de diverses sortes en metal & couleurs. Est toujours rampant ou ravissant, & ne monstre qu'un oeil & une oreille. 1772 Le lion a différentes épithetes dans le Blason. Il est ordinairement appellé rampant et ravissant; et quand sa langue, ses ongles, et une couronne qu'on lui met sur la tête, ne sont pas du même émail que le reste de son corps, on dit qu'il est armé, couronné et lampassé. On dit aussi lion issant et lion naissant. Le premier est celui qui ne montre que la tête, le cou, les bouts des jambes, et les extrémités de la queue contre l'écu; et l'autre est celui qui ne faisant voir que le train de devant, la tête et les deux piés, semble sortir du champ entre la face et le chef. On appelle lion brochant sur le tout, celui qui étant posé sur le champ de l'écu, chargé déjà d'un autre blason, en couvre une partie. Le lion mort né, est un lion sans dents et sans langue; et le lion diffamé, celui qui n'a point de queue. Lion dragonné, se dit d'un animal qui a le derriere du serpent, et le devant du lion; et lion léopardé, d'un lion passant, qui montre toute la tête comme fait le léopard. 1843 Animal représenté de profil, et rampant, la queue relevée et tournée en dedans. 1872 Est toujours représenté rampant, c'est-à-dire sur ses deux pattes inférieures, la tête de profil. 1885 Lion rampant, c'est-à-dire levé sur ses deux pieds de derrière. Le lion doit ordinairement avoir le bouquet de la queue tourné vers le dos, et la tête de profil. Sa langue sort de sa gueule et est courbée et arrondie à l'extrémité. On voit cependant sur beaucoup d'anciens sceaux le lion avec la queue tournée en dehors, et c'est le mode le plus fréquent. 1887 Dans la plupart des cas il est rampant, c'est-à-dire dressé sur ses pieds, ce qui ne s'exprime pas, vu que c'est son attitude ordinaire. Au moyen-âge le lion ne montrait pas de langue et portait le bouquet de la queue tourné en dedans ; depuis la période de la Renaissance il est de coutume de tourner ce bout en dehors, et déjà plus tôt on avait commencé à le représenter avec une langue fort allongée. 1899 En armoiries, le lion dans sa position naturelle est rampant, c'est-à-dire ayant le haut du corps levé vers le chef, et ne posant que ses sur pattes de derrière, la tête de profil, la queue retroussée sur le dos avec la houppe retombant en dehors. On le dit armé lorsque ses griffes sont d'un émail spécial ; lampassé quand ce cas est celui de la langue ; diffamé quand il n'a pas de queue ; morné quand il n'a ni langue ni griffes ; contourné s'il a la tête tournée vers la gauche de l'écu ; dragonné si son corps se termine en queue de dragon, et mariné si c'est en queue de poisson ; naissant quand il ne paraît qu'à moitié ; issant lorsqu'il n'est figuré que par une tête, une patte de devant et l'extrémité de la queue ; enfin couronné lorsqu'il a une couronne comme ornement sur la tête. 1901 L'un des plus nobles animaux de la création, est représenté debout et de profil. Sa gueule largement ouverte montre des dents aiguës et une langue recourbée. Sa queue relevée droite se termine par une touffe de poils retournée sur le dos. 1905 Le lion est le quadrupède qui figure le plus fréquemment dans l'écu. Sa position ordinaire, et qui ne se blasonne pas, est rampant (rapiens) c'est-à-dire dressé sur les pattes de derrière ; la tête est de profil, la queue levée et laissant retomber sa houppe du côté de l'échine. Outre ces attributs spéciaux, le lion peut être armé, diffamé, dragonné, contourné, lampassé morné, vilené, issant ou naissant, léopardé, etc. Son corps peut encore être échiqueté, vairé, besanté, etc. Quant à la queue, elle est nouée, fourchée, léopardée. Le lion représenté sans sa queue est une lionne. Passant au lieu de rampant, la tête de face et la houppe de la queue retombant en dehors, il devient le léopard.

Lion (Ombre de)

Les armoiries offrent deux ou trois exemples d'un lion tracé et peint d'une manière si transparente que les meubles de l'écu, qu'il couvre de son corps, restent visibles avec leurs émaux et contours. Seulement, les parties où le corps du lion passe, sont d'une teinte plus foncée. Un tel lion s'appelle ombre de lion.

1887 Les armoiries offrent deux ou trois exemples d'un lion tracé et peint d'une manière si transparente que les meubles de l'écu, qu'il couvre de son corps, restent visibles avec leurs émaux et contours. Seulement, les parties où le corps du lion passe, sont d'une teinte plus foncée. Un tel lion s'appelle ombre de lion.

Lion de Saint-Marc

Lion couché avec une auréole d'or, qui tourne la tête vers le spectateur et tient entre ses pattes un livre ouvert inscrit des mots Pax tibi, Marco Evangelista.

1887 Lion couché avec une auréole d'or, qui tourne la tête vers le spectateur et tient entre ses pattes un livre ouvert inscrit des mots Pax tibi, Marco Evangelista.

Lion léopardé

Se dit du lion représenté passant et se trouvant alors dans la position ordinaire du léopard, mais restant figuré de profil.

1679 (Lyon Leopard) Quand on voit en un escu un Lyon passant (qui est à dire, qu'il ne monstre qu'un oeil & une oreille) faut dire en blasonnant, Lyon Leopard. 1872 Lion rampant, la tête de face. 1887 Nom héraldique du lion passant qui a la tête posée de profil. Souvent on emploie le seul nom de lion passant. 1899 Se dit du lion représenté passant et se trouvant alors dans la position ordinaire du léopard, mais restant figuré de profil. 1901 Terme impropre, quelquefois usité pour indiquer un lion passant, parce que le léopard seul montre le mufle. 1905 Voir Lion.

Lion passant

Se représente comme les autres animaux passant, la tête normalement tournée à dextre et la queue retournée sur le dos la houppe vers le dos. Voir Lion-léopardé.

Lionceau

Lorsqu'il y a trois, ou de plus nombreux lions représentés sur un écu, on les nomme lionceaux.

1679 (Lyonnet) Sont ainsi nommez, à cause qu'ils sont fort petits dans les armoiries, & ne doivent tenir qu'un peu plus que le tiers d'icelles, & neantmoins mis au milieu. 1772 Terme dont on se sert au lieu de lion, lorsque l'écu en porte plus de deux, et qu'on n'emploie guere sans cela. 1885 Petit lion. 1899 Lorsqu'il y a trois, ou de plus nombreux lions représentés sur un écu, on les nomme lionceaux. 1901 Expression moderne et inutile pour désigner des lions de petite taille et dont le nombre excède celui de trois. 1905 Se dit des lions d'armoiries quand l'écu en porte trois ou plus.

Lionne

Voir Lion.

1899 Tout ce qui a été dit à propos du lion, dont elle ne diffère que par l'absence de la crinière s'applique à la lionne. 1905 Voir Lion.

Lionné

Se dit du léopard représenté rampant, qui se trouve alors dans la position ordinaire du lion, mais restant figuré de face.

1772 Se dit des léopards rampans. 1780 Des léopards rampants. 1798 Se dit d'un léopard rampant. 1843 Se dit du léopard qui est représenté rampant comme le lion, et qui n'en diffère que par sa tête posée de front, et par le bout de sa queue tourné en dehors. 1885 Se dit du léopard rampant. 1899 Se dit du léopard représenté rampant, qui se trouve alors dans la position ordinaire du lion, mais restant figuré de face. 1901 Se dit du léopard figuré debout, portant l'extrémité de la queue vers l'intérieur. 1905 Se dit du léopard, quand au lieu d'être passant, ce qui est sa position ordinaire, il est rampant comme le lion.

Lis

(ou Lys) - Plante bulbeuse à grandes fleurs blanches. Meuble qui représente exactement la plante de jardin appelée lis, et qui se blasonne comme les autres fleurs.

1679 Fleur que l'on trouve en armes. 1772 Fleur de. Voyez Fleur-de-lis, et lisez que ces fleurs ont été réduites à trois sous Charles V. et non pas sous Charles VII. Je persiste à regarder la conjecture de Chiflet comme plus hasardée que solide; mais il est vraisemblable, que ce qui fut longtems une imagination de peintres, devint les armoiries de France. D'anciennes couronnes des rois des Lombards, dont on voit des estampes fideles dans Muratori, sont surmontées d'un ornement semblable, et qui n'est autre chose, que le fer d'une lance lié avec deux autres fers recourbés. Quoi qu'il en soit, cet objet futile ne valoit pas la peine d'exercer la plume de Sainte-Marthe, de du Cange, de du Tillet et du P. Mabillon. Je ne parle pas de Chiflet, de la Roque, des PP. Tristan de Saint-Amand, Ferrand, Ménestrier et Rousselet, jésuites. Ces derniers écrivains ne pouvoient guere se nourrir d'objets intéressans. 1899 Meuble qui représente exactement la plante de jardin appelée lis, et qui se blasonne comme les autres fleurs. 1901 Voir Fleur-de-lys. 1905 Nom de l'emblème royal.

Lis de jardin

Lis naturel figurant comme meuble de l'écu.

1887 Plante de lis naturelle. 1905 Lis naturel figurant comme meuble de l'écu.

Lis ou lys héraldique

Voir Fleur-de-lis.

1905 Voir Fleur de lis.

Lis-de-jardin

Voir Fleur-de-lis.

1905 Voir Lis de jardin.

Liseré

Se dit de l'émail des bords d'un casque ou d'une armure.

1887 Se dit de l'émail des bords d'un casque ou d'une armure. 1899 Nom que l'on donne quelquefois au filet qui borde le casque et dont l'émail est spécial.

Liseron

Plante à fleur en forme d'entonnoir.

Listel

Ruban sur lequel on inscrit le cri, la légende ou la devise.

1843 Voir Liston. 1885 Voir Liston 1887 Ruban sur lequel on inscrit le cri, la légende ou la devise. 1899 On donne ce nom au ruban, ou bandeau, sur lequel on écrit la devise et le cri de guerre. 1901 Ruban déployé sur lequel on inscrit le cri ou la devise d'une personne ou d'une famille.

Liston

Voir Listel.

1772 Petite bande en forme de ruban, qu'on mele ordinairement avec les ornemens de l'écu, et sur laquelle on place quelquefois la devise. 1798 Petite bande sur laquelle on écrit la devise. 1843 Petit ruban ondoyant sur lequel se place la devise. 1885 Petite bande de ruban sur laquelle on place la devise. 1901 Voir Listel.

Litre

(ou Ceinture funèbre) Est une trace de peinture de couleur moire, large d'un pied et demi, qui s'applique contre les murailles d'une église en signe de deuil pour la mort du Patron de l'Eglise, ou du Seigneur haut-justicier, dont on peint les armes sur la litre de distances en distance.

1780 (ou Ceinture funèbre) Est une trace de peinture de couleur moire, large d'un pied et demi, qui s'applique contre les murailles d'une église en signe de deuil pour la mort du Patron de l'Eglise, ou du Seigneur haut-justicier, dont on peint les armes sur la litre de distances en distance.

Liure

Lien du cor.

1905 Lien du cor.

Livre

Ce meuble est admis en blason, soit comme pièce sur un écu, soit en ornement extérieur comme marque de fonction, de corporation, d'université, etc...

1899 Ce meuble est admis en blason, soit comme pièce sur un écu, soit en ornement extérieur comme marque de fonction, de corporation, d'université, etc ... 1901 Les livres de droit et de prières sont rarement employés dans les écus.

Livrée

Se dit de tout galon uni ou façonné, brodé ou à figures, dont on fait usage pour border les habits ; le fond rappelle les couleurs du champ de l'écu, on y place souvent les pièces d'armoiries.

1899 Se dit de tout galon uni ou façonné, brodé ou à figures, dont on fait usage pour border les habits ; le fond rappelle les couleurs du champ de l'écu, on y place souvent les pièces d'armoiries.

Logis

Logement.

Loir

Petit rongeur au pelage gris. Rat, Clé, Gerboise.

Lois de la perspective

Détermine la représentation d'un meuble vu de côté.

Longe

Corde, lanière avec laquelle on attache un cheval.

1905 Corde, lanière avec laquelle on attache un cheval.

Longé

Attribut du faucon ou de l'épervier, dont les pattes portent des liens (longes) d'émail différent. Synonyme Lié.

1798 Se dit des oiseaux qui ont des longes d'un autre émail que le corps de l'animal. 1843 Se dit de l'épervier ou d'autre oiseau de proie qui a des longes ou attaches aux pattes. 1872 Se dit des faucons ou éperviers ayant des liens ou longes aux pattes. 1885 Se dit des liens qu'on met aux pattes de l'épervier. 1887 Terme pour les faucons ou éperviers qui ont des liens aux pattes. 1899 Lorsqu'un oiseau de fauconnerie est représenté avec des liens autour des pattes, et que ces liens sont d'un autre émail que celui du corps, on dit que l'oiseau de proie est longé de... 1901 Attribut d'un épervier ou de tout autre oiseau de chasse dont les pieds sont munis de longes ou courroies. 1905 Attribut du faucon ou de l'épervier, dont les pattes portent des liens (longes) d'émail différent. Synonyme Lié.

Loré

Qui a les nageoires d'un autre émail que le corps.

1798 Il se dit des nageoires des poissons qui sont d'un émail différent de celui des poissons. 1872 Terme par lequel on désigne l'émail des nageoires du poisson. 1885 Indique les nageoires de poisson. 1899 Se dit des nageoires et de la queue d'un poisson qui sont d'un émail différent de celui du corps. 1905 Qui a les nageoires d'un autre émail que le corps.

Lorgnon

Petit instrument d'optique composé de deux verres adaptés à une monture, que l'on tient à la main, ou que l'on place sur son nez (Binocle).

1905 Petit instrument d'optique composé de deux verres adaptés à une monture, que l'on tient à la main, ou que l'on place sur son nez (Binocle).

Loriot

Petit oiseau passereau, jaune et noir.

Lorné

Poisson.

Lornière

Lunettes à main (peut-être lorgnons).

Lorraine

La croix dite de Lorraine est figurée avec un double croisillon, sa forme est plate et unie, c'est ainsi qu'elle paraît comme meuble dans un écu. C'est croix est fort usitée, comme ornement extérieur de l'écu, principalement dans les armoiries des dignitaires ecclésiastiques, elle est souvent tréflée et prend le nom de croix patriarcale.

1843 (Croix de) Voir Patriarcale. 1899 La croix dite de Lorraine est figurée avec un double croisillon, sa forme est plate et unie, c'est ainsi qu'elle paraît comme meuble dans un écu. C'est croix est fort usitée, comme ornement extérieur de l'écu, principalement dans les armoiries des dignitaires ecclésiastiques, elle est souvent tréflée et prend le nom de croix patriarcale. 1901 On nomme ainsi une croix à double traverse. La seconde est plus longue que la première.

Lorré

Voir Loré.

1772 Se dit des nageoires des poissons. 1780 Des nageoires des poissons. 1843 Un poisson est lorré si ses nageoires ont un autre émail que le corps. 1864 Se dit d'un poisson qui a des nageoires. 1887 Se dit d'un poisson pour désigner l'émail de ses nageoires. 1901 Se dit des nageoires des poissons quand elles sont d'un émail spécial. 1905 Voir Loré.

Losange

Meuble héraldique symbolisant le fer de lance. Quelques auteurs font ce mot féminin. Les losanges peuvent se mettre jusqu'à seize sur l'écu ; quand ce chiffre est dépassé, l'écu est dit semé de losanges.

1679 (Lozange) Sont aigues es quatre angles, & sont plus hautes que larges, ascavoir de sept en hauteur & de cinq en largeur, & sont volontiers entieres si l'escu n'en est tout, ou quelque bande ou face. 1772 Figure à quatre pointes, dont deux sont un peu plus étendues que les autres, et qui est assise sur une de ces pointes: les filles portent leur écu en losange. 1780 Est une figure quadrangulaire, un peu plus haute que large. Les losanges se posent toujours perpendiculairement, de sorte que les deux angles du côté de la plus grande longueur regardent l'un vers le chef, et l'autre la pointe de l'écu. 1798 Figure à quatre côtés égaux, ayant deux angles aigus, et deux autres obtus. Cela est taillé en losange. Un diamant taillé en losange. Et en style de Blason, Il porte en ses armes trois losanges. Les filles portent l'écu de leurs armoiries en losange. 1843 Figure quadrilatérale qui a la forme d'un carreau de jeux de cartes. 1864 Figure rhomboïde fort usitée en blason. Le Losange est sur pointe. 1872 Figure rectiligne dont les côtés sont égaux et parallèles, avec deux angles aigus et deux obtus. 1887 Pièce carrée, un peu allongée. Dans quelques armoiries hollandaises on voit des losanges pommetées, c'est-à-dire qu'elles sont ornées d'un bouton à chaque angle. 1899 Meuble de l'écu représentant une figure quadrangulaire, reposant sur la pointe inférieure de ses deux angles, composée de deux angles aigus et de deux autres obtus ; sa forme plus longue que large n'est cependant pas effilée comme celle de la fusée ; on peut mettre jusqu'à seize losanges sur un écu, mais passé ce nombre, on dit que l'écu en est semé. 1901 Figure qui a les proportions d'un rhombe de géométrie composé de quatre côtés et posé sur un de ses angles aigus. Les losanges sont bien de véritables carreaux ou fers de javelots. 1905 Meuble héraldique symbolisant le fer de lance. Quelques auteurs font ce mot féminin. Les losanges peuvent se mettre jusqu'à seize sur l'écu ; quand ce chiffre est dépassé, l'écu est dit semé de losanges.

Losangé

Se dit d'un écu rempli de losanges alternativement de métal et de couleur ; en blasonnant, on commence par énoncer l'émail de la première losange de l'angle droit du chef. Voir Grande losange.

1772 Se dit de l'écu et de toute figure couverte de losange. 1780 De l'écu et figures couverts de losanges. 1843 Divisé en losanges de deux émaux alternés. 1872 Couvert de losanges. 1885 Se dit de l'écu ou des pièces couverts de losanges. 1887 Se dit d'un écu ou d'une pièce entièrement couverte de losanges entres lesquelles il ne reste point d'espace. D'ordinaire la direction du losangé est verticale, mais il y a des losanges en bande et en barre. 1899 Se dit d'un écu rempli de losanges alternativement de métal et de couleur ; en blasonnant, on commence par énoncer l'émail de la première losange de l'angle droit du chef. 1901 Expression indiquant que le champ d'un bouclier est couvert de losanges, à émaux alternés. Le losangé est formé par des traits diagonaux qui se croisent. 1905 Couvert de losanges alternativement de métal et d'émail. Le nombre de points est ordinairement de 32. Les losanges peuvent être inclinés en barre et en bande ; on dit alors losangé en barre, ou losangé en bande.

Lotte

Poisson d'eau douce.

Lotus

Plante. Famille des nénuphars.

Louaille

Taureau.

Louche

Grande cuiller à long manche, avec laquelle on sert le potage.

1901 Grande cuiller à long manche, avec laquelle on sert le potage.

Louchet

Cuillère ou petite pelle.

1905 Sorte de bêche à fer long et étroit.

Loup

Mammifère carnivore à pelage gris jaunâtre. Généralement passant. Dressé sur ses pattes de derrière, il est grimpant. Certains auteurs pensent qu'un loup ravissant s'enfuit avec un agneau sur l'épaule, d'autres présentent le loup ravissant seulement comme un loup grimpant. Il peut être armé et lampassé. Il a généralement la queue levée, contrairement au renard, qui est dessiné la queue pendante.

1679 Ancien. 1887 Il est quelquefois difficile de distinguer le loup d'avec le renard, mais le signe distinctif du premier est de porter la queue levée. 1899 Cet animal paraît généralement passant ; lorsqu'il est figuré dans l'attitude ordinaire du lion, c'est-à-dire rampant, on le dit ravissant ; lorsque ses griffes et sa langue sont d'un émail autre que celui du corps on le dit armé et lampassé. 1901 Animal représenté passant et de profil. Il peut être ravissant (rampant).

Loup-cerf

Loup à tête de cerf.

Loup-cervier

En héraldique, espèce de loup à tête de lynx, posée de front les oreilles dressées, un corps de panthère tacheté et une queue de chat.

1887 On trouve rarement dans les armoiries cette créature chimérique qui a une tête de lynx, posée de front, les oreilles dressées, un corps de panthère tacheté et une queue de chat ; la couleur générale est brunâtre, moins foncée sur la poitrine. 1901 Nom donné au lynx, parce qu'il est considéré comme l'ennemi du cerf.

Loup-marin

Nom vulgaire de l'anarrhique, poisson à peau lisse et muqueuse, les nageoires pectorales et caudales arrondies, la bouche armée de nombreuses dents, d'une grande force.

1901 Nom vulgaire de l'anarrhique, poisson à peau lisse et muqueuse, les nageoires pectorales et caudales arrondies, la bouche armée de nombreuses dents, d'une grande force.

Loutre

Animal ayant quelque ressemblance avec le castor, généralement moins gros que ce dernier ; la queue de la loutre est menue, allongée et finissant en pointe.

1899 Animal ayant quelque ressemblance avec le castor, généralement moins gros que ce dernier ; la queue de la loutre est menue, allongée et finissant en pointe. 1901 Animal amphibie figuré passant et de profil. Il a la queue menue et allongée, terminée en pointe. On le voit fréquemment dans l'héraldique de l'Ecosse.

Louve

Femelle du loup.

1901 Femelle du loup.

Louveteau

Jeune loup de moins d'un an.

Lové

Entortillé.

1905 Entortillé.

Lozange

Voir Losange.

1679 Voir Losange.

Lumière

Se dit des yeux de certains animaux qui sont d'un émail différent de celui de l'animal. Sanglier d'argent aux lumières d'azur.

1798 Il se dit des yeux de certains animaux qui sont d'un émail différent de celui de l'animal. Sanglier d'argent aux lumières d'azur.

L'un dans l'autre

Voir L'un en L'autre.

L'un derrière l'autre

On trouve cette expression pour dire rangé en fasce.

L'un en l'autre

Voir de l'un en l'autre.

1899 Voir de l'un en l'autre.

L'un sur l'autre

Se dit des pièces dont l'une est posée au-dessus d'une autre. Ces pièces doivent toujours être d'émaux différents.

1780 Des animaux et autres choses, dont l'une est posée et étendue au-dessus d'une autre. 1843 Expression qui désigne des animaux passant, placés l'un au-dessus de l'autre, mais sans contact. 1864 Se dit des pièces dont l'une est posée au-dessus d'une autre. Ces pièces doivent toujours être d'émaux différents. 1885 S'emploie pour les animaux passants et placés l'un au-dessus de l'autre. 1887 Se dit d'animaux ou d'objets inanimés posés l'un au-dessus de l'autre. 1899 Se dit des animaux et des meubles dont l'un est étendu ou posé au-dessus d'un autre ; les pièces de longueur, flèches, épées, lances, etc ..., posées horizontalement sur d'autres se disent en fasce. 1901 Se dit de plusieurs animaux superposés dans l'écu.

Luna campans

Fleur.

Lune

Besant à traits humains ou croissant découpé en profil dans sa concavité.

1679 Est fort rare en armoiries. 1885 Paraît pleine, ou en croissant, ou en décours. 1887 C'est la pleine lune. On la représente comme un visage humain. 1899 En armoiries la lune est fort rarement figurée pleine, on la rencontre plutôt représentée sous la forme d'un croissant tourné ou couché dont la ligne intérieure figure un profil de tête humaine. 1901 Cet astre paraît plein ou en décroissance dans l'écu. 1905 Besant à traits humains ou croissant découpé en profil dans sa concavité.

Lune en décours

Décroissement de la Lune.

Lunel

Ce meuble ne se rencontre guère que dans les armes espagnoles ; il est formé de quatre croissants appointés, leur aspect est celui d'une rose à quatre feuilles dont le coeur serait ouvert.

1772 On appelle ainsi dans le Blason quatre croissans appointés en forme de rose à quatre feuilles; ils ne sont d'usage qu'en Espagne. 1798 Se dit de quatre croissans appointés comme s'ils formoient une rose à quatre feuilles. 1843 Figure composée de quatre croissants appointés en forme de rose à quatre feuilles. 1864 Se dit des croissants quand ils sont appointés en forme de rose. 1885 Quatre croissants appointés en forme de rose à quatre feuilles. 1887 Terme pour une figure composée de quatre croissants appointés en forme de rose à quatre feuilles. 1899 Ce meuble ne se rencontre guère que dans les armes espagnoles ; il est formé de quatre croissants appointés, leur aspect est celui d'une rose à quatre feuilles dont le coeur serait ouvert. 1901 Réunion de quatre croissants appointés, tournés vers le centre de l'écu. Le lunel n'apparaît que dans les blasons de l'Allemagne et du Portugal. 1905 Pièce héraldique en forme de quatre croissants appointés disposés de manière à imiter un quatrefeuilles. Très rare.

Lunette de corroyeur

Lunette de l'artisan dont le métier est de corroyer les cuirs.

Lus

Brochet.

Lustre

Lustre ancien. Lustre hollandais.

Luth

Instrument de musique à cordes pincées. Blasonné un peu comme la harpe.

1899 Instrument de musique admis en blason.

Lycorne

Voir Licorne.

1679 Voir Licorne.

Lymier

Voir Limier.

1679 Voir Limier.

Lynx

Mammifère carnivore, haut sur pattes, à vue perçante. Chat, Genette.

1901 Animal fabuleux qui n'a d'autre rapport avec le vrai lynx que celui du nom. Il est communément de la grandeur d'un renard. Il a de grandes oreilles dressées et surmontées à leurs extrémités d'un pinceau de poils noirs ; la queue plus courte que celle de la panthère est noire, le tour des yeux blanc. Il est représenté passant et de face dans l'art héraldique.

Lyon

Voir Lion.

1679 Voir Lion.

Lyonnet

Voir Lionceau.

1679 Voir Lionceau.

Lyre

Symbole de l'harmonie qui se blasonne ainsi que le luth, de même que la harpe.

1899 Symbole de l'harmonie qui se blasonne ainsi que le luth, de même que la harpe. (Voir ce mot). 1901 Instrument de musique représenté dans sa forme la plus ancienne c'est-à-dire à trois cordes et posé de face. 1905 Meuble de l'écu représentant l'instrument de musique. La lyre est dite cordée quand ses cordes sont d'un émail différent.

Lys

Voir Lis et fleur de lys.

1899 Voir lis et fleur de lys.

Lys de jardin

Voir Lis.

Page précédentePremière page