Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

Pie

Se blasonne comme les autres oiseaux, son émail est généralement de sable.

1899 Se blasonne comme les autres oiseaux, son émail est généralement de sable. 1901 Oiseau qui a la queue longue, à proportion de ses ailes ; il est représenté de profil et arrêté sur ses jambes. Pie au naturel est celle qui a la gorge et le ventre blancs, la tête, les ailes et la queue noire, l'oeil de gueules et quelques mélanges dans les plumes.

Pié

Voir Pied.

1772 Voir Pied.

Pièce

Définit souvent les charges de l'écu ou des figures ; ainsi une tour est crénelée de trois (quatre, cinq, etc.) pièces, elle peut être donjonnée de deux ou trois pièces, un pignon de x pièces (ou degrés). Les charges de l'écu sont elles-mêmes des pièces, des besants, des losanges, etc... Une fleur peut aussi être boutonnée de trois ou quatre pièces. On définit la chose et on en donne le nombre par le nombre de pièces.

1798 On appelle Pièces honorables, Certaines pièces de l'écu, comme le chef, la bande, le pal, etc.

Pièce de toile

Pièce de tissu.

Pièce honorable

On donne ce nom aux pièces qui occupent les premières places de l'écu ; on les trouve figurées dans les armes des plus anciennes familles, et selon toute probabilité, elles furent les premières marques de distinction employées en armoiries. Voir Pièce de premier ordre et Pièce secondaires.

1772 Est le nom que l'on a donné à certaines pieces qui regardent proprement cette science. Les pieces honorables sont au nombre de dix, sçavoir, le chef, le pal, la bande, la barre, la fasce, la croix, le sautoir, le chevron, la bordure et l'orle. Voyez chaque piece sous son article particulier, Voyez Chef, Pal, etc. Les hérauts d'armes allèguent plusieurs raisons pour lesquelles ces pieces ont été appellées honorables, savoir leur antiquité, comme ayant été en usage depuis l'origine des armoiries; 2°. parce que ces pieces marquent les ornemens qui conviennent à des hommes nobles et généreux, de sorte que le chef représente le casque ou la couronne qui couvre la tête d'un vainqueur; le pal marque sa pique ou sa lance; la bande et la barre, son baudrier; la fasce son écharpe; la croix et le sautoir, son épée; le chevron, ses bottes et ses éperons; la bordure et l'orle, sa cotte de maille. A l'égard de l'application ou collation de ces pieces honorables, quelques auteurs ont écrit que lorsqu'un cavalier s'étoit comporté valeureusement dans une bataille, on le présentoit au prince ou au général, qui lui faisoit donner une cotte d'armes relative à sa belle action, c'est-à-dire la permission de porter dans ses armoiries un chef lorsqu'il avoit été blessé à la tête, un chevron quand il avoit été blessé aux jambes, et une croix ou bordure lorsque son épée et son armure avoient été teintes du sang des ennemis. Quelques blasoneurs se sont avisés de multiplier le nombre des pièces honorables jusqu'à celui de vingt, ajoutant à celles ci-dessus le plein quartier, le giron, l'écusson, la cape dextre et senestre, le point, etc. mais on n'a point encore jugé à-propos de reconnoîtres ces pièces pour honorables. 1899 On donne ce nom aux pièces qui occupent les premières places de l'écu ; on les trouve figurées dans les armes des plus anciennes familles, et selon toute probabilité, elles furent les premières marques de distinction employées en armoiries. Pièces de premier ordre - Le chef, la fasce, le pal, la bande, la barre, la croix, le sautoir, le chevron, la champagne, le quartier et le giron. Pièces secondaires - La bordure, le franc-quartier, le franc-canton, le pairle, l'orle, le gousset, la pointe, la pile, l'écusson en coeur et le lambel. Pièces dites meubles - Les animaux naturels ou chimériques, les fruits, les fleurs, les arbres, les armes, les têtes d'animaux, etc ...Pièces réduites - La burèle, le comble, la cotice, les jumelles, la plaine, la traverse, le trêcheur et la vergette. 1901 Pièces ainsi nommées parce qu'elles ont été les premières employées dans l'art héraldique. Elles occupent en largeur deux parties des sept de la largeur de l'écu ; leurs extrémités en touchent les bords. Les pièces honorables sont : le chef, la fasce, le pal, la croix, la bande, le chevron et le sautoir.

Pièce ordinaire

La billette, le carreau, la losange, la fusée, l'annelet, la macle, le besant et le tourteau.

Pièce réduite

La burèle, le comble, la cotice, la jumelle, la plaine, la traverse, le trêcheur et la vergette.

Pièce secondaire

La bordure, le franc-quartier, le franc-canton, le pairle, l'orle, le gousset, la pointe (ou pile), l'écusson en coeur et le lambel. Sont souvent le signe des branches puînées.

Pièces héraldiques

Ce sont des figures formées au moyen de lignes, comme le pal, la fasce, la bande, la barre, la croix, le chevron, la bordure, l'orle, le franc-quartier, le canton, etc.

1887 Ce sont des figures formées au moyen de lignes, comme le pal, la fasce, la bande, la barre, la croix, le chevron, la bordure, l'orle, le franc-quartier, le canton, etc.

Pied

Se trouve aussi dans l'expression De pied en cap, qui se disait autrefois De cap à pied.

1772 On appelle pié de l'écu, la pointe ou partie inférieure de l'écu; et on dit qu'un animal est en pié, pour dire qu'il est posé sur les quatre piés. Lorsqu'il ne paroît que les trois fleurons de lis, et que le pié qui est au-dessous en est retranché, on dit pié coupé et pié nourri. On appelle pié fiché, celui qui est pointu et propre à ficher en terre. 1905 Se trouve aussi dans l'expression De pied en cap, qui se disait autrefois De cap à pied.

Pied coupé

On se sert de ces expressions pour indiquer que des fleurs de lis sont coupées net par la moitié ou qu'elles ne laissent voir que leur partie supérieure.

1885 On se sert de ces expressions pour indiquer que des fleurs de lis sont coupées net par la moitié ou qu'elles ne laissent voir que leur partie supérieure.

Pied de biche

Outil servant à tendre les flèches sur les arbalètes.

Pied de boeuf

Pied de boeuf

Pied de jombard

Plante qui croît ordinairement sur les toits et sur les murs. Ses feuilles sont grasses, charnues et toujours vertes.

Pied d'homme

Représenté de profil et coupé au-dessous du mollet.

1901 Représenté de profil et coupé au-dessous du mollet.

Pied fiché

Se dit des croix et autres pièces qui ont le pied aiguisé.

1899 Ce nom ne se donne qu'à la croix dont le pied se termine en pointe aiguë ; les autres pièces longues, comme le pal par exemple, dont la partie inférieure paraît amincie, doivent être dites aiguisées. 1901 Voir Fiché.

Pied nourri

La fleur de lys, dont on ne voit pas la partie inférieure et qui se termine à la traverse, peut seule être dite au pied nourri, (voir nourri) ; les plantes représentées sans pied ni racine se disent au pied coupé.

1885 On se sert de ces expressions pour indiquer que des fleurs de lis sont coupées net par la moitié ou qu'elles ne laissent voir que leur partie supérieure. 1899 La fleur de lys, dont on ne voit pas la partie inférieure et qui se termine à la traverse, peut seule être dite au pied nourri, (voir nourri) ; les plantes représentées sans pied ni racine se disent au pied coupé.

Piedfort

Pièce de monnaie plus épaisse que les pièces ordinaires.

1905 Pièce de monnaie plus épaisse que les pièces ordinaires.

Piège à loup

Voir Hameçon.

1901 Voir Hameçon.

Pie-grièche

Espèce de Pie.

Pierre d'attente

On appelle Pierre d'attente, les pierres qui avancent d'espace en espace à l'extrémité d'un mur, pour faire liaison avec un autre mur qu'on a dessein ou droit de bâtir.

Pierre de taille

Masse de pierre de taille disposée en angle saillant, qui couvre la pile d'un pont de pierre.

Pierre milliaire

Bornes sur les grands chemins, éloignées d'un mille l'une de l'autre.

Pierre précieuse

Ce meuble est peu usité en armoiries sous cette dénomination, on le dit diamant ou escarboucle. Voir ces mots.

1899 Ce meuble est peu usité en armoiries sous cette dénomination, on le dit diamant ou escarboucle. Voir ces mots. 1901 Décoraient les ornements.

Pierre tombale

Pierre sculptée qui recouvre une tombe.

Pierrier

Nom donné aux premières bouches à feu qui lançaient des boulets de pierre.

1905 Nom donné aux premières bouches à feu qui lançaient des boulets de pierre.

Pierrier de vaisseau

Sorte de petit canon de fer, dont on se sert sur les vaisseaux, galères, et autres bâtiments ; et qu'on charge par la culasse avec des cartouches.

Pierrot

Nom vulgaire du moineau.

1905 Nom vulgaire du moineau.

Piéta

Gouttes de sang qui coulent des blessures d'un pélican.

1887 Gouttes de sang qui coulent des blessures d'un pélican.

Piété

Un pélican en sa piété est celui qu'on représente s'ouvrant les flancs pour nourrir ses petits.

1772 On se sert de ce terme dans le blason, pour signifier les petits d'un pélican, qui s'ouvre le sein pour les nourrir de son sang. 1798 Piété se dit d'un pélican s'ouvrant le sein pour nourrir ses petits de son sang. 1843 Un pélican en sa piété est celui qu'on représente s'ouvrant les flancs pour nourrir ses petits. 1872 Gouttes de sang qui coulent des blessures que se fait le pélican. 1885 Gouttes de sang qui coulent des blessures du pélican. 1901 Poitrine du pélican ouverte. On ne nomme la piété que lorsqu'elle est d'un autre émail que l'oiseau. 1904 Gouttes de sang coulant des blessures (du pélican).

Pieu

Pièce de bois qui est pointue par un des bouts.

Pigeon

Oiseau à plumage diversement coloré. Cet oiseau est bien représenté en héraldique.

1679 Oiseau que l'on trouve en armes.

Pigeonnier

Bâtiment en forme de tour couverte qui sert à abriter les colombes. Il diffère de la tour en ce qu'il n'a ni fenêtres ni de créneaux ni autre ouverture que la porte. Il n'a pas de herse. Le colombier peut être girouetté.

Pignade

Lieu planté de pins maritimes.

Pignate

Pot ou vase à une anse sur le côté.

1872 Pot à l'eau. 1885 Pot ou vase à une anse sur le côté. 1887 Aiguière de petite dimension, ayant une anse sur le côté. 1901 Voir Pot.

Pignon

Pièce de mécanique. Désigne aussi le mur d'une maison qui est terminé en pointe.

1887 Se dit d'une espèce de muraille piramidale formée de carreaux entassés les uns sur les autres.

Pignoné

Voir Pignonné

1843 Voir Pignonné

Pignonné

Se dit de tout ce qui se termine en pignon de maison, ou dessus de muraille.

1772 Il se dit de la représentation d'un pignon de muraille, qui se termine en pointe par briques ou carreaux les uns sur les autres, en forme de plusieurs montans ou escaliers. Il porte d'argent à un lion naissant de sable, d'une campagne maçonnée, pignonnée de deux montans de gueules. 1780 De ce qui s'élève en forme d'escaliers de part et d'autre pyramidalement. 1798 Il se dit de ce qui s'élève en forme d'escalier de part et d'autre pyramidalement. 1843 Qui s'élève en forme de pignon ; on en voit peu d'exemples. 1864 Se dit d'une muraille qui s'élève en forme d'escalier de tous côtés. 1885 Qui s'élève en forme de pignon de muraille. 1887 Ce qui s'élève en forme de pignon. 1899 Se dit de tout ce qui se termine en pignon de maison, ou dessus de muraille. 1901 Se dit d'un château, d'une maison, d'un mur, des anciens édifices, dont le sommet se termine en degrés de forme pyramidale. 1905 Qui est en forme de pignon.

Pilastre

Pilier, le plus souvent carré ou rectangulaire, auquel on donne les mêmes proportions et les mêmes ornements qu'aux colonnes.

1905 Pilier, le plus souvent carré ou rectangulaire, auquel on donne les mêmes proportions et les mêmes ornements qu'aux colonnes.

Pilchard

Sardine de grande taille.

Pile

Pièce héraldique en forme de coin, dont la base occupe le tiers de la largeur de l'écu et mouvante du chef vers la pointe. C'est en somme la pointe renversée et dont le bout pointu peut toucher à l'un des flancs, auquel cas il faut le spécifier. En nombre la pile est diminuée de largeur.

1843 Pointe renversée. 1864 Pointes renversées. 1872 Long triangle partant de la base de l'écu. - V. Pointe. 1885 C'est la pointe renversée. Elle peut aussi être multipliée dans l'écu; dans ce cas elle diminue de largeur. 1887 Long triangle occupant deux tiers du chef de l'écu et descendant en angle aigu vers la pointe. La pile, qui est le contraire de la pointe, peut être multipliée dans l'écu et dans ce cas elle subit une diminution de largeur. 1899 La pile est une pièce triangulaire, allant du bas vers le haut de l'écu ; lorsque la pointe de la pile est dirigée vers le bas on la dit renversée ; cette pièce est plus étroite que le chappé. 1901 La pile affecte la forme d'une pyramide renversée, dont la base mouvante du bord supérieur de l'écu. On lui donne deux parties en sa base, des sept parties de l'écu. 1905 Pièce héraldique en forme de coin, dont la base occupe le tiers de la largeur de l'écu et mouvante du chef vers la pointe. C'est en somme la pointe renversée et dont le bout pointu peut toucher à l'un des flancs, auquel cas il faut le spécifier. En nombre la pile est diminuée de largeur.

Pilier

Synonyme de colonne.

Pilon de mortier

Instrument dont on se sert pour piler quelque chose dans un mortier. Pilon de fer, pilon de fonte, pilon de bois.

Pilon de pharmacien

Instrument pour broyer les médicamentations.

Piloti

Dit aussi billot, pals fichés soutenant généralement un édifice.

Pin

Ce meuble se blasonne comme les autres arbres.

1679 Arbre que l'on trouve en armes. 1899 Ce meuble se blasonne comme les autres arbres. 1901 Arbre qui se distingue par la tige droite et ses branches écartées, ainsi que par son fruit, nommé Pomme de pin.

Pinceau

Ustensile de peintre.

Pincettes

Instrument à deux branches pour arranger le feu.

Pinier

Espèce de pin, connu aussi sous le nom de Pin cultivé, Pin pignon, Pin doux.

1905 Espèce de pin, connu aussi sous le nom de Pin cultivé, Pin pignon, Pin doux.

Pinson

Oiseau passereau à plumage bleu et verdâtre.

1901 Oiseau bien connu.

Pintade

Oiseau gallinacé au plumage sombre.

Pinte

Mesure à vin.

Pion d'échecs

Pièce du jeu d'échecs.

Pipe

Fleur ou pipe à fumer. Genre de tulipe.

Pique

Sorte de fer de lance, de forme allongée triangulaire, très pointue, souvent garnie d'une barrette à sa base.

1899 Sorte de fer de lance, de forme allongée triangulaire, très pointue, souvent garnie d'une barrette à sa base. 1901 Arme de guerre représentée par un bâton long, dont le bout supérieur est terminé par un fer plat et pointu.

Piqueron

Piquant (d'une masse par ex.).

1905 Voir Picoton.

Piquier

Soldat armé d'une pique.

Piquoir

Aiguille emmanchée dont on se sert pour piquer un dessin.

1905 Aiguille emmanchée dont on se sert pour piquer un dessin.

Piquon

Pointes se trouvant généralement sur les massues.

1905 Voir Picoton.

Pirouette

Sorte de jouet composé d'un petit morceau de bois plat et rond, traversé dans le milieu par un petit pivot sur lequel on le fait tourner avec les doigts.

Pistolet

Arme à feu, légère, au canon court.

Pitié

Se dit des gouttes de sang qui coulent du flanc du pélican lorsqu'il est nécessaire d'indiquer que ces gouttes sont d'un émail spécial.

1899 Se dit des gouttes de sang qui coulent du flanc du pélican lorsqu'il est nécessaire d'indiquer que ces gouttes sont d'un émail spécial.

Pivert

Oiseau de grande taille à plumage vert et jaune.

1901 Corruption de Pic-vert, oiseau caractérisé par un bec long, propre à fendre l'écorce des arbres. Voir Léopard.

Pivoine

Plante à bulbe aux grosses fleurs rouges, roses ou blanches.

Placé

De même que posé en ..., mis en ..., rangé en ...

1899 De même que posé en ... mis en ... rang en ...

Plain

De planus, signifie que la couleur de l'écu est unique. Par exemple: d'or plain ou d'azur plain. C'est une maxime, dans le blason, que plus l'écu est plain, plus il marque l'ancienneté. Les écus plains sont ceux qui sont les moins embarrassés de figures ou de pièces, et qui ne contiennent rien que de naturel.

1772 C'est une maxime, dans le blason, que plus l'écu est plain, plus il marque d'ancienneté. Les écus plains sont ceux qui sont les moins embarrassés de figures ou de pieces, et qui ne contiennent rien que de naturel. Voyez Ecu, Pièce, etc.

Plaine

Champagne réduite en épaisseur. Sa ligne supérieure, qui est tracée fort droit, l'empêche d'être confondue avec la terrasse dont le dessus est mouvementé.

1772 Se prend quelquefois pour la pointe de l'écu, lorsqu'il est coupé en quarré, et qu'il en reste sous le quarré une partie, qui est d'autre couleur et émail que l'écu. Elle a servi quelquefois pour marque de bâtardise, et on l'appelloit champaigne; car lorsque les descendans légitimes des bâtards ont ôté la barre, le filet, ou traverse que portoient leurs pères, ils doivent couper la pointe de leurs écus d'un autre émail; ce que l'on appelle plaine. 1780 Est la même chose que le champagne ; quelques-uns prétendent qu'on ne doit se servir du mot de plaine que pour exprimer une champagne extrêmement diminuée. 1843 Champagne rétrécie ; si on la retranche, l'écu devient carré parfait. 1887 Champagne qui n'a que la moitié de la hauteur d'une champagne ordinaire. 1899 Cette pièce est une champagne réduite, sa ligne supérieure, qui est tracée fort droit, l'empêche d'être confondue avec la terrasse dont le dessus est mouvementé. 1901 Voir Champagne. 1905 Champagne réduite à la moitié de sa hauteur. Les anciens héraldistes ne faisaient pas de différence entre ces deux pièces.

Planéa

Planche.

Plant

Ensemble de plantes.

Plantain

Voir Plantin.

Plante

Végétal sans précision, représenté généralement tigé et feuillé (le nombre de tiges ou de feuilles est quelquefois donné) de petites feuilles oblongues uniformément réparties.

Plantin

(ou Plantain) - Plante fort commune, qui croît dans les lieux herbeux.

Plastron

La pièce de devant de la cuirasse que les Cavaliers portent à la guerre.

Plat à barbe

Ustensile du barbier.

Platane

Arbre dont l'écorce se détache par plaque.

Plate

Besant d'argent. Le mot plate est ici pris dans son sens ancien, qui signifiait argent.

1899 Nom donné anciennement au besant d'argent. 1905 Besant d'argent. Le mot plate est ici pris dans son sens ancien, qui signifiait argent.

Platine à repasser

Sorte d'ustensile de ménage consistant en un grand rond de cuivre jaune un peu convexe, monté sur des pieds de fer; et dont on se sert pour sécher et pour repasser du linge.

Platine de fusil

Se dit aussi de la pièce à laquelle sont attachées toutes celles qui servent au ressort d'une arme à feu.

Play

Poisson.

Playe

Voir Gulpe.

Plein

En termes de Blason, on dit d'un homme qui porte les armes d'une Maison, sans les écarteler et sans brisure, qu'Il en porte les armes pleines. Et dans cette même acception, en parlant d'une maison qui dans l'écu de ses armes ne porte qu'un émail, ou qu'une couleur, on dit, qu'elle porte son écu d'or plein, de gueules plein, etc. Se dit d'un écu rempli d'un seul émail, et sur lequel ne figure ni pièce honorable ni meuble.

1772 On dit porter les armes pleines d'une maison, pour signifier en porter les armes sans les écarteler et sans brisure. On dit aussi d'une maison qui ne porte qu'un émail, ou qu'une seule couleur dans l'écu de ses armes, qu'elle porte d'or plein ou d'or pur, de gueule plein. 1798 On dit d'un homme qui porte les armes d'une Maison, sans les écarteler et sans brisure, qu'Il en porte les armes pleines. Et dans cette même acception, en parlant d'une maison qui dans l'écu de ses armes ne porte qu'un émail, ou qu'une couleur, on dit, qu'elle porte son écu d'or plein, de gueules plein, etc. 1872 Se dit d'un champ couvert d'un seul émail. 1887 Se dit d'un champ couvert d'un émail uni sans aucun meuble. Ce terme s'emploie également pour indiquer qu'une pièce héraldique est représentée sous sa forme ordinaire, sans que ses bords aient subi quelque changement. Ainsi une croix de la forme ordinaire serait appelée croix pleine par rapport à d'autres croix dont les lignes seraient accidentées. 1899 Se dit d'un écu rempli d'un seul émail, et sur lequel ne figure ni pièce honorable ni meuble. 1901 Indique un écu rempli d'un seul émail, sans aucune pièce, ni meuble. 1905 Qui est d'une seule couleur et sans pièce ni figure, en parlant de l'écu. On disait aussi pur dans le même sens.

Pleines

Armoirie sans brisure. Les armes pleines sont généralement celle de l'aîné d'une famille.

1885 Se dit des armoiries sans brisure ou écartelure telles que les doivent porter les aînés. 1899 Se dit des armes qui sont sans écartelure ni brisure ; les armes pleines sont généralement celle de l'aîné d'une famille.

Pleureur

Voir Saule-pleureur.

Plie

Poisson plat à chair estimée.

Plié

De même que ployé se dit des pièces dont les lignes décrivent une légère courbe ; les bandes, fasces, pals, chevrons, etc..., représentés suivant cette allure ne se rencontre guère dans les armes étrangères. Se dit des oiseaux qui n'étendent pas les ailes, particulièrement des aigles, que l'on dit alors être au vol plié.

1772 Se dit de ce qui est simplement courbé, aussi-bien que des oiseaux qui n'étendent pas leurs ailes, et surtout de l'aigle qu'on dit alors au vol plié. 1780 Des oiseaux qui n'étendent pas les ailes, particulièrement des aigles que l'on dit alors au vol plié. 1798 Se dit des oiseaux qui n'étendent pas les ailes, particulièrement des aigles, que l'on dit alors être au vol plié. 1843 Courbé, cintré en arc-boutant. 1864 Se dit des oiseaux qui n'étendent pas leurs ailes. 1885 Un oiseau a le vol plié lorsque ses ailes ne sont pas étendues. 1887 Se dit des ailes d'un oiseau qui ne sont pas ouvertes. 1899 De même que ployé se dit des pièces dont les lignes décrivent une légère courbe ; les bandes, fasces, pals, chevrons, etc ..., représentés suivant celle allure ne se rencontre guère dans les armes étrangères. 1905 Légèrement concave d'un côté et convexe de l'autre, en parlant des pièces de longueur, comme la bande, la fasce, etc. Se dit aussi des figures longues, comme les épées légèrement courbées, et des oiseaux qui n'ont pas leurs ailes étendues.

Plié en rond

Se dit d'un serpent qui fait cercle et se mord la queue.

1887 Se dit d'un serpent qui fait cercle et se mord la queue.

Plomb (à)

Indique un alignement vertical pour une composition couvrant une pièce penchée. Peut indiquer une orientation verticale des créneaux pour un bastillé d'une bande ou d'une barre. La plupart des meubles ou figures sont représentés ordinairement à plomb.

Plomb de maçon

Poids de plomb attaché à une ficelle.

Plongeant

Se dit du cygne qui paraît dans l'écu, la tête enfoncée dans l'eau.

1905 Se dit du cygne qui paraît dans l'écu, la tête enfoncée dans l'eau.

Plongeon

Oiseau palmipède ou Poule d'eau.

Ployé

Se dit du chevron, de la fasce ou d'autre pièce de longueur, dont la superficie est concave, et le dessous convexe.

1887 Voir Chapé, Chaperonné et Chevron. 1901 Se dit du chevron, de la fasce ou d'autre pièce de longueur, dont la superficie est concave, et le dessous convexe.

Pluie

Représentée par un semé de gouttes d'eau.

Plumail

Bouquet de plumes de paon, figuré lié et non rouant ; c'est un ornement extérieur dans le genre du vol-banneret, mais avec lequel il ne faut pas le confondre.

1899 Bouquet de plumes de paon, figuré lié et non rouant ; c'est un ornement extérieur dans le genre du vol-banneret, mais avec lequel il ne faut pas le confondre.

Plume

D'oiseau ou à écrire.

1905 D'oiseau ou à écrire.

Plume d'oie à écrire

Elle est représentée taillée, en pal la pointe en bas de l'écu.

1901 Elle est représentée taillée, posée en pal, le bec vers le bas de l'écu.

Plumet

Plume, bouquet de plumes, servant d'ornement à un chapeau, et particulièrement à une coiffure militaire.

1905 Plume, bouquet de plumes, servant d'ornement à un chapeau, et particulièrement à une coiffure militaire.

Plumeté

Attribut de l'écu ou de toute pièce recouverte de petites figures représentant des bouts de plumes rangés symétriquement.

1772 Est la même chose que le moucheté ou papillonné. 1780 Est le même que le moucheté ou papelonné. 1798 Il se dit d'un écu chargé de menue broderie. 1864 Est le même que papelonné. 1872 Champ couvert de plumes. 1887 Se dit d'un champ entièrement couvert de plumes. 1899 Le plumeté est une suite de bouts de plumes rangés les uns à côté des autres, s'alternant de métal et de couleur, placés par tires dans le sens de la fasce, et employés pour couvrir le champ d'un écu, l'ensemble d'une pièce, ou l'intérieur d'un meuble. 1905 Attribut de l'écu ou de toute pièce recouverte de petites figures représentant des bouts de plumes rangés symétriquement.

Pluvier

Oiseau échassier. Pluvier.

Poche de maître à danser

Poche se dit d'un petit violon que les Maîtres à danser portent sur eux quand ils vont donner leçon à leurs écoliers, et que l'on appelle ainsi parce qu'il se porte dans la poche.

Poële

Instrument de cuisine. Poêle à frire.

Poêle à frire

Cet ustensile est composé d'une cuvette ronde, munie d'un long manche terminé par un anneau.

1901 Cet ustensile est composé d'une cuvette ronde, munie d'un long manche terminé par un anneau.

Poignard

Arme formée d'un manche et d'une lame courte et pointue.

1899 Se blasonne comme l'épée. (Voir ce mot). 1901 Voir Dague.

Poignée

Poignée d'épée.

Poinçon

Tige de métal pointue servant à percer ou à graver.

Poing

Main fermée.

Point

Chacun des carrés de l'échiqueté et de l'équipollé. Chacune des divisions du componé.

1772 Il se dit de la division de l'écu en plusieurs quarrés, tantôt au nombre de neuf, tantôt de quinze, dont les uns sont d'un émail, et les autres de l'autre, qu'on appelle aussi points équipollés. On nomme pareillement points les divisions de la componure. Il y a aussi une autre division de l'écu en plusieurs points, ou se trouvent le point d'honneur, le nombril, etc. Le point d'honneur se dit de la place qui est dans un écu, répondant au milieu du chef et au-dessous. On appelle le nombril de l'écu, un point qui est au milieu du dessous de la face, et qui la sépare de la pointe. Ainsi on dit N. porte d'or à un écusson de gueules mis au nombril. 1843 Carré comme ceux d'une table d'échiquier. 1885 Division de l'écu partagé en neuf ou quinze parties égales. (Voir échiquier ou équipollé). 1887 Ainsi s'appellent les carreaux d'un échiquier ou d'un équipollé. 1899 Division de l'écu partagé en neuf carrés égaux comme l'équipolé, ou en quinze comme l'échiqueté. 1905 Chacun des carrés de l'échiqueté et de l'équipollé. Chacune des divisions du componé.

Point d'honneur

Voir Honneur.

1872 Place de l'écu au-dessous du point du chef. 1887 La place immédiatement au-dessous du point du chef. 1905 Voir Honneur.

Point du chef

C'est le centre de la partie supérieure de l'écu, dite chef.

1864 Partie moyenne du tiers supérieur de l'écu. 1872 Le milieu de la partie supérieure de l'écu.

Pointe

Partie inférieure de l'écu. Désigne aussi un triangle (ou pile) qui peut se présenter en pal, fasce, en bande, etc... La direction en est indiquée par: mouvant de... Voir En pointe.

1679 Touche au haut de l'escu, & est dedans deux autres demies pointes au contraire qui sont l'escu entier. Et iamais n'y en doit avoir qu'une en un escu simple. 1772 La partie inférieure de l'écu qui aboutit ordinairement à une petite pointe. C'est aussi une piece qui monte du bas de l'écu enhaut, et qui étant plus étroite dans sa largeur que le chappé, occupe seulement le tiers de la pointe de l'écu. On appelle pointe en bande, pointe en barre, celle qui est posée dans la situation de la bande ou de la barre. Pointe en face est celle qui est mouvante d'un des flancs de l'écu; et pointe renversée celle qui étant mouvante du chef contre-bas, occupe les deux tiers du chef en diminuant jusqu'à la pointe de l'écu, sans la toucher néanmoins. 1780 Est une pièce mouvante du bas de l'écu, plus étroite que le chappé. La pointe se pose perpendiculairement, quelquefois en bande, ou absolument renversée. On l'appelle aussi Pile. 1798 On appelle Pointe, la partie basse de l'écu. Pointe coupée d'or et d'azur. La pointe chargée d'une tour d'argent. Les armes de France sont d'azur à trois fleurs de lis d'or, deux en chef, et une en pointe. 1843 Triangle isocèle, qui ressemble aux flèches d'un jeu de trictrac et qui a sa base sur un côté de l'écu. 1864 Tiers inférieur de l'écu. 1872 Long triangle partant du sommet de l'écu. - V. Pile. 1887 Nom : 1° de la partie inférieure de l'écu ; 2° d'un long triangle occupant deux tiers de la base de l'écu et montant en angle aigu jusqu'à proximité du chef. La pointe, qui est le contraire de la pile, peut être multipliée dans l'écu et dans ce cas elle diminue de largeur. 1899 Pièce honorable, de forme triangulaire dont la base n'occupe que la moitié de la largeur de l'écu ; cette pièce peut se mettre en nombre, se poser en bande, barre, fasce, etc ...; on doit toujours indiquer le point dont elle paraît mouvante. Lorsqu'un écu est chargé de plusieurs pointes, on le dit pointé de ..., suivant le nombre et l'émail des pointes figurées. On dit qu'une rose est pointée lorsque les petites pointes qui saillissent entre les feuilles sont d'un autre émail que celui de la fleur. 1901 La pointe a la forme d'une pyramide aiguë, mouvante du bas de l'écu. Elle a, en sa base, deux parties, des sept de la largeur de l'écu et en occupe la hauteur, moins une partie. Elle diffère du giron, en ce que celui-ci ne comporte que quatre parties de haut. Pointe se dit aussi de la partie inférieure de l'écu qui se termine en un point médial, par deux petites lignes curvilignes extérieures. 1905 Partie inférieure de l'écu. Pièce héraldique en forme de coin, qui monte du bas de l'écu en haut.

Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page