Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Page précédentePremière page

Tout

On dit sur le tout, quand on met un écusson en coeur ou en abîme, et lorsqu'il pose sur les quartiers dont un écu peut être formé, qu'on appelle alors surchargé; et en ce cas il tient ordinairement le tiers de l'écu: on dit sur le tout du tout, quand un moindre écusson se met encore sur celui qui étoit sur le tout de l'autre: on dit aussi sur le tout, lorsqu'en la pointe d'un écu, et tout au bas des arênes principales, et au-dessous de tous les autres cantons ou quartiers, on met un dernier écusson, qui n'a pour hauteur, sinon l'espace dans lequel l'écu commence à se courber pour se terminer en pointe; ce qui forme une espece de rebattement, appellé en plaine sous le tout.

1772 On dit sur le tout, quand on met un écusson en coeur ou en abîme, et lorsqu'il pose sur les quartiers dont un écu peut être formé, qu'on appelle alors surchargé; et en ce cas il tient ordinairement le tiers de l'écu: on dit sur le tout du tout, quand un moindre écusson se met encore sur celui qui étoit sur le tout de l'autre: on dit aussi sur le tout, lorsqu'en la pointe d'un écu, et tout au bas des arênes principales, et au-dessous de tous les autres cantons ou quartiers, on met un dernier écusson, qui n'a pour hauteur, sinon l'espace dans lequel l'écu commence à se courber pour se terminer en pointe; ce qui forme une espece de rebattement, appellé en plaine sous le tout. 1899 Pour éviter la répétition du nom de l'émail de différents meubles qui paraissent sur un écu, lorsque toutes les pièces sont du même métal ou de la même couleur, on dit simplement le tout de ...; il est de même pour le tout du tout.

Trabe

Hampe d'un drapeau. Traverse ou jas de l'ancre. On dit aussi Trabs.

1772 Ce mot se dit du bâton qui supporte l'enseigne et la banniere; on dit par exemple, il porte une bannière semée de France, à la trabe d'argent. 1780 Est la partie d'une ancre qui traverse par le haut la stangue. On nomme aussi trabe le bâton d'une bannière ou d'un guidon, et on se sert de ce terme quand le trabe n'est pas du même émail que le guidon ou bannière. 1843 Traverse de bois qui forme la partie supérieure de l'ancre. 1872 Traverse de l'ancre. 1885 C'est la partie de l'ancre qui traverse la stangue par le haut comme fait la partie supérieure d'une potence. 1887 Nom de la traverse d'une ancre, et de la hampe à laquelle un drapeau est attaché. 1899 Traverse supérieure de l'ancre qui ne s'énonce que lorsque son émail est différent de celui du reste de l'ancre. 1901 La trabe est la traverse d'une ancre. On le nomme quand il est d'un autre émail que l'ancre. C'est aussi le nom de la hampe à laquelle un drapeau est attaché. 1905 Hampe d'un drapeau. Traverse ou jas de l'ancre. On dit aussi Trabs.

Traineau

Véhicule muni de patins. Grand filet que l'on traîne dans les champs pour prendre les oiseaux ou dans les rivières pour pêcher.

Traînée

Traînée de poudre à canon souvent représentée ondée.

1843 Pièce ondée qui représente un tracé de poudre. 1899 Ce meuble est représenté par une sorte de corde ondée, de sable, figurant un chemin de poudre, destiné à porter le feu à l'amorce d'un canon ou d'un barillet. 1901 Pièce ondée représentant un sentier rempli de poudre d'artillerie. 1905 Semée de poudre à canon ordinairement représentée ondée. Rare.

Trait

Rang de carrés dans l'échiqueté incomplet, c'est-à-dire ayant moins de six traits. Les traits de l'échiqueté correspondent aux tires du vair. Ligne qui délimite les partitions de l'écu.

1798 Trait signifie une rangée de petits carreaux dans une pièce d'armoiries échiquetée. Il porte d'or à la bande échiquetée de gueules et d'argent de trois traits. 1843 Même signification que Tire. 1885 C'est le même que Tire. 1887 Synonyme de Tire. 1899 Même signification que tire, (voir ce mot). 1901 Ligne tracée dans un écu ; elle est perpendiculaire, horizontale ou diagonale. Un trait perpendiculaire au milieu de l'écu fait le parti ; un trait horizontal au milieu de l'écu forme le coupé ; deux traits en croix font l'écartelé ; deux traits diagonaux, l'un à dextre, l'autre à senestre, font l'écartelé en sautoir. Trait est synonyme de Tire. 1905 Rang de carrés dans l'échiqueté incomplet, c'est-à-dire ayant moins de six traits. Les traits de l'échiqueté correspondent aux tires du vair. Ligne qui délimite les partitions de l'écu.

Trajet

Fasce en rivière.

Tranche

Le bord d'un livre. Nom du trait d'un tranché.

1905 Le bord d'un livre. Nom du trait d'un tranché.

Tranché

Une des quatre principales partitions de l'écu ; le tranché est le contraire du taillé, il divise l'écu en deux parties égales par une ligne diagonale allant de l'angle dextre du chef à l'angle senestre de la pointe ; en blasonnant on énonce d'abord l'émail de la partition en chef et à senestre.

1694 Tranché, tranchée (Trancher) - part. Il a les significations de son verbe. Tranché, Terme de Blason, qui se dit quand l'escu est coupé de la gauche à la droite. 1772 On dit qu'un écu est tranché, lorsqu'il est divisé en deux diagonalement, et que la division vient de l'angle dextre du chef, à l'angle sénestre de la pointe; quand il est divisé, au contraire, on l'appelle taillé. On dit tranché-crénelé, quand la division du tranché est faite par créneaux; tranché-endenté est quand les deux parties de l'écu entrent l'une dans l'autre par dentelure. Tranché-retranché, se dit de ce qui est tranché, puis taillé et retranché; et tranché-taillé, quand sur le tranché il y a une petite taille ou entaille au coeur de l'écu. 1780 Se dit de l'écu divisé diagonalement en deux parties égales de droit à gauche. 1798 Se dit quand l'écu est coupé en ligne diagonale de la droite à la gauche. 1843 Divisé diagonalement en deux parties égales dans le sens de la barre. 1864 Se dit de l'écu divisé diagonalement en deux parties égales de droite à gauche. 1885 Est une partie de l'écu divisé diagonalement de droite à gauche. 1887 Partition de l'écu, au moyen d'une ligne diagonale, tirée de dextre à senestre. 1899 Une des quatre principales partitions de l'écu ; le tranché est le contraire du taillé, il divise l'écu en deux parties égales par une ligne diagonale allant de l'angle dextre du chef à l'angle sénestre de la pointe ; en blasonnant on énonce d'abord l'émail de la partition en chef et à sénestre. 1901 Partition de l'écu, au moyen d'un trait diagonal, tiré de dextre à senestre. 1905 Divisé en deux parties égales par une ligne droite allant de l'angle dextre du chef à l'angle senestre de la pointe, en parlant de l'écu.

Tranchet

Voir Trancher de cordonnier.

1905 Voir Trancher de cordonnier.

Tranchet de cordonnier

Outil à l'usage des Cordonniers, Bourreliers, etc... servant à couper le cuir.

Trangle

La trangle est une fasce diminuée, qui paraît sur un écu haussée ou abaissée, suivant les pièces qui l'accompagnent ; les trangles se blasonnent comme les burèles, mais figurent toujours en nombre impair sur un écu.

1772 Ce mot se dit des fasces rétrécies qui n'ont que la moitié de leur largeur, et qui sont en nombre impair. 1798 Se dit des fasces rétrécies qui n'ont que le tiers de la largeur ordinaire, et qui sont en nombre impair. 1843 Fasce rétrécie de plus de deux tiers. 1864 Figure du blason diminutif de la fasce posée en nombre impair. 1872 Burelles en nombre impair. 1885 Ce sont des fasces diminuées qui contiennent seulement la sixième partie des fasces ordinaires. 1887 Les burèles prennent ce nom quand elles sont en nombre impair. 1899 La trangle est une fasce, diminuée, qui paraît sur un écu haussée ou abaissée, suivant les pièces qui l'accompagnent ; les trangles se blasonnent comme les burèles, mais figurent toujours en nombre impair sur un écu. 1901 Fasce rétrécie, au nombre de cinq le plus souvent et de sept quelquefois. Six ou huit fasces rétrécies sont nommées burelles. Les trangles sont toujours en nombre impair ; les burelles en nombre pair. 1905 Fasce rétrécie de la moitié de largeur et figurant sur l'écu une traverse d'échafaudage. Elle soutient certaines pièces ou en somme d'autres et n'est jamais figurée en nombre pair. Les Trangles sont des pièces honorables.

Tranine

Trèfle.

Trappe de boeuf

Trappe se dit aussi d'une sorte de piège pour prendre des bêtes dans un trou que l'on fait en terre, et que l'on couvre d'une bascule ou de branchages et de feuillages, afin que la bête venant à passer sur la bascule ou sur les branchages, tombe dans le trou. Sorte d'instrument de fer qui a quatre pointes aiguës, dont l'une se trouve toujours en haut, et que l'on met dans des gués, dans des avenues, pour enferrer les chevaux et les hommes.

Traverse

Barre réduite, analogue à la cotice, mais dans le sens de la barre. Désigne aussi la partie horizontale de la croix.

1772 Ce mot se dit d'une espece de filet qui se pose dans les armes des bâtards, traversant l'écu de l'angle sénestre du chef, à l'angle dextre de la pointe, et qui ne contient en sa largeur que la moitié du bâton. 1843 Barre rétrécie. 1885 Barre diminuée. 1899 Cette pièce est une barre réduite, qui paraît souvent sans toucher les bords de l'angle sénestre du chef, ni ceux de l'angle dextre de la pointe. 1905 Barre rétrécie. La Traverse est une espèce de filet qui se pose dans les armes des bâtards.

Traversé

Se dit de pièces enfilées par d'autre.

1905 Se dit des pièces de l'écu enfilées par d'autres pièces. Inversement on dit des pièces qui en enfilent d'autres : traversant telle ou telle pièce.

Traversière

Il s'agit de la flûte.

1905 Il s'agit de la flûte.

Trébuchant

Qualifie une balance.

Trêcheur

(On prononce Trékeur.) - Cette pièce dite quelquefois trescheur et essonnier n'a qu'une largeur égale à celle de la moitié de l'orle dont elle suit le parcours sur un écu ; le trêcheur peut être simple, double, et fleuronné sur plusieurs des points de son ensemble, c'est-à-dire brochant sur huit fleurdelys, disposées, 3, 2 et 3 en croix et en sautoir, chaque tête vers le coeur de l'écu.

1772 C'est une tresse ou une espece d'orle, qui n'a néanmoins que la moitié de sa largeur. Le trêcheur est conduit dans le sens de l'écu. Il y en a de simples et de doubles, quelquefois de fleuronnés, et quelquefois de fleurdelisés, comme celui du royaume d'Ecosse; on l'appelle autrement essonnier. 1780 Est un orle orné de fleurons ; quelquefois il est double, comme dans les armoiries d'Ecosse. 1798 Ou Trescheur. (On prononce Trékeur.) Espèce d'orle, qui n'a néanmoins que la moitié de sa largeur. Il y en a de simples et de doubles, quelquefois fleuronnés et contre-fleuronnés, et quelquefois fleurdelisés, comme celui du Royaume d'Écosse. 1872 Pièce en forme d'orle et suivant exactement les contours de l'écu. Il est souvent double et toujours il est fleuronné. 1887 Orle rétréci, ordinairement double, et fleuronné, c'est-à-dire orné de fleurs-de-lis qui sont alternativement debout et renversé. 1899 Cette pièce dite quelquefois trescheur et essonnier n'a qu'une largeur égale à celle de la moitié de l'orle dont elle suit le parcours sur un écu ; le trêcheur peut être simple, double, et fleuronné sur plusieurs des points de son ensemble. 1901 Orle rétréci qui est distant des bords de l'écu d'une partie, des sept de sa largeur, et n'a que le quart de cette septième partie. Ordinairement il est fleuronné, c'est-à-dire orné de fleurs de lis qui sont alternativement debout et renversées. Le Trêcheur ou Essonnier était nommé primitivement Trechoir.

Treffle

Voir Trèfle.

1798 Voir Trèfle.

Trèfle

Ce meuble est une tiercefeuille dont la partie basse porte une petite queue légèrement recourbée ; le trèfle ne paraît jamais lié en bouquet, ni en gerbe dans un écu.

1772 C'est la figure du treffle posé sur un écu aux extrémités d'une croix. On dit une croix trefflée, et cantonnée de treffles. On représente le treffle dans les armoiries avec une queue, sans toutesfois l'exprimer. 1780 C'est une espèce d'herbe à trois feuilles jointes ensemble par une petite queue. 1843 Herbe à trois feuilles, dont la forme héraldique est semblable à celle qu'elle a dans les jeux de cartes. 1864 Plantes dont la feuille est trilobée. 1872 Feuille à trois folioles, avec tige ondoyante. 1885 Ils ont toujours une tige. 1887 Feuille à trois parties arrondies, munie d'une tige. Lorsque le trèfle est privé de cette tige, il faut l'indiquer. 1899 Ce meuble est une tiercefeuille dont la partie basse porte une petite queue légèrement recourbée ; le trèfle ne paraît jamais lié en bouquet, ni en gerbe dans un écu. 1901 Feuille à trois folioles, munie d'une tige courte. 1905 Meuble d'armoiries qui représente une feuille de la plante du même nom, ayant une petite queue ondoyante, ce qui l distingue de la tiercefeuille laquelle n'en a point.

Tréflé

Se dit de la croix et de quelques autres pièces dont les extrémités se terminent chacune par un trèfle.

1798 Se dit des croix dont les extrémités sont terminées en trèfle. 1887 Se dit des objets dont les extrémités ont la forme d'un trèfle et des demi-cercles sur les ailes des aigles de Brandebourg et de Prusse, qui se terminent en trèfle. 1899 Se dit des pièces et principalement de la croix dont les extrémités se terminent en forme de trèfle. 1901 Se dit d'un sautoir, d'une croix, ou de toute autre pièce de l'écu, dont les extrémités se terminent en trèfle. 1905 Se dit de la croix et de quelques autres pièces dont les extrémités se terminent chacune par un trèfle.

Treillis

C'est une frette alésée, formé de quatre pièces seulement, cloué dans les intersections. Meuble extrêmement rare dans les blasons.

1772 C'est une espece de frettes. Les treillis en diffèrent seulement, en ce que les frettes ne sont point clouées, mais les listes, ou bâtons qui (se traversant en sautoir), les composent, sont posés nuement les uns sur les autres, là où les treillis sont garnis de clous dans le solide, et aux endroits où les listes et bâtons se rencontrent. Le mot treillis, se dit aussi des grilles qui sont en la visière des casques et heaumes qui servent de timbre aux armoiries, et cela jusqu'au nombre proportionné aux qualités de ceux qui les portent. 1887 C'est un fretté alésé, cloué dans les intersections, meuble extrêmement rare dans les armoiries. 1901 C'est un fretté alésé, cloué dans ses intersections. 1905 Ensemble des frettes, quand les croisements des pièces sont ornés d'un clou. Nom donné parfois aux grilles de la visière des casques héraldiques.

Treillis carré

Est à angles droits, & quelques fois avec nombre. Autre treillis qu'on iugeroit frette de laquelle il doit estre different, ou pour estre plus large ou plus estroit, & non de la largeur de la frette, & quelque fois il est cloué par dessus soy, qui est comme pour servir de difference.

1679 Est à angles droits, & quelques fois avec nombre. Autre treillis qu'on iugeroit frette de laquelle il doit estre different, ou pour estre plus large ou plus estroit, & non de la largeur de la frette, & quelque fois il est cloué par dessus soy, qui est comme pour servir de difference.

Treillisé

(ou Treillissé) - Le treillisé se figure comme le fretté, mais les pièces qui le composent sont de moindre largeur que celles de ce dernier, et paraissent plus serrées entre elles ; c'est donc un composé de cotices et de traverses, clouées aux endroits de l'entre-croisement de ces pièces ; le cloué est souvent d'un émail spécial, dans ce cas on doit le spécifier.

1798 Voir Treillissé. 1901 Indique qu'un écu est chargé d'un fretté, formé de huit ou de dix cotices entrelacées, moitié à dextre, moitié à senestre. Quand il y a dix cotices, on doit le spécifier en disant : treillisé de dix pièces.

Treillissé

Voir Treillisé.

1772 Ce mot non seulement se dit du fretté le plus serré, mais il faut remarquer de plus qu'au fretté les bandes sont entrelacées avec les barres, et qu'au treillissé elles sont seulement appliquées les unes sur les autres, et souvent clouées. 1780 Est le fretté plus serré. 1798 Garnir de treillis. c'est la même chose que Fretté, mais plus serré. Voy. Fretté. 1843 Fretté de plus de six pièces. 1864 Est le fretté plus serré. 1885 C'est le fretté plus serré. 1887 On entend sous cette désignation un fretté de plus de six pièces, qui, vu leur plus grand nombre, sont très rétrécies. 1899 Le treillisé se figure comme le fretté, mais les pièces qui le composent sont de moindre largeur que celles de ce dernier, et paraissent plus serrées entre elles ; c'est donc un composé de cotices et de traverses, clouées aux endroits de l'entre-croisement de ces pièces ; le cloué est souvent d'un émail spécial, dans ce cas on doit le spécifier. 1905 Se dit d'un écu recouvert par un treillis.

Tremble

Arbre appelé Peuplier, aux feuilles agitées.

Tremblier

Ce meuble rentre dans la catégorie des arbres, et se blasonne comme eux.

Tremblot

Grive de la Guadeloupe.

Trépan

Tarière avec laquelle on perce la pierre.

1904 Instrument de chirurgie.

Trescheur

Pièce honorable assez semblable à l'orle, mais moins large et moins près des bords de l'écu. Le trescheur peut être fleuronné, contre-fleuronné, double.

1843 Orle rétrécie de moitié ; filet qui fait le tour intérieur de l'écu, à une petite distance des bords. 1864 Figure de blason, rare, représentant une bordure de feuilles. 1885 Est une espèce d'orle qui n'occupe que la moitié de sa largeur; il y en a de simples et de doubles qui parfois sont fleuronnées et contre-fleuronnées. 1905 Pièce honorable assez semblable à l'orle, mais moins large et moins près des bords de l'écu. Le trescheur peut être fleuronné, contre-fleuronné, double.

Tresse

Portée par les cavaliers d'autrefois pour se garantir des coups de sabre.

Triangle

Ce meuble est généralement représenté plein, et la pointe vers le chef ; lorsque c'est la base du triangle qui est en haut, on le dit renversé.

1887 Meuble qui représente un triangle équilatéral et qui est communément posé sur sa base. S'il en était autrement, on le nommerait versé. Dans beaucoup de cas le triangle est vidé et on voit le champ à travers. 1899 Ce meuble est généralement représenté plein, et la pointe vers le chef ; lorsque c'est la base du triangle qui est en haut, on le dit renversé. 1901 Meuble qui représente un triangle équilatéral, posé sur sa base. S'il en était autrement, on le nommerait triangle versé. Il y a des triangles pleins et des triangles évidés, dont on voit le champ à travers ces derniers. 1905 Meuble de l'écu représentant la figure de ce nom. Le triangle est représenté le plus souvent plein, les trois côtés égaux, et posé de telle façon que l'angle pris pour sommet soit dirigé du côté du chef. Placé en sens inverse, il est dit versé ou renversé. Quand ses sommets sont terminés par des fleurons, on le dit fleuronné, par des fleurs de lis fleurdelisé, par des trèfles treflé. Deux triangles vides peuvent être entrelacés ou entravaillés.

Trianglé

Rabattement qui est le produit d'une combinaison de lignes horizontales, verticales et diagonales qui passent par les intersections de deux autres. Il en résulte des petits triangles qui couvrent l'écu. Les diagonales peuvent être dans le sens de la bande ou de la barre, il faut indiquer chaque direction, verticale, horizontale, bande ou barre. Voir Endenté.

1887 Rebattement qui est le produit d'une combinaison de lignes horizontales et de diagonales dans les deux sens de laquelle résulte une série de triangles qui couvre l'écu entier.

Tricèle

Formé de trois volutes se réunissant au centre.

Tricéphale

Qui a trois têtes.

Tricorne

Chapeau à bords repliés en trois cornes.

Trident

Fourche à trois pointes. Présentée en pal.

1899 Sorte de sceptre à trois dents, assez usité dans les armes anglaises, soit comme meuble de l'écu, soit comme ornement extérieur des armoiries. 1901 Fourche à trois dents ou à trois pointes. On donne aussi le nom de trident à la fourche dont se servent les brasseurs de bières.

Trifolié

Possédant trois feuilles.

Trille

Ornement musical.

Trilobe

Arthropode marin fossile de l'ère primaire. Désigne aussi un élément architectural.

Trinacrie

Voir Housseau.

Triolet

Trèfles ou Fleurs de trèfles.

1679 (Triollet) Ou tierce feuille, aucuns ayant queuë (qui vulgairement est dit trefles, & par aucuns ainsi nommez en blason d'armes) autres non. Il s'en void aussi de percees par le milieu, & s'en trouve de toutes ces sortes en armoiries.

Triollet

Voir Triloet.

1679 Voir Triloet.

Trip

Pantoufle à l'antique ou souliers (plur. Treppen).

Trique

Gros bâton.

Triquetre

Réunion de trois cuisses avec leurs jambes et leurs pieds rayonnant d'une tête de face centrale. On le trouve déjà sur des médailles antiques. Ordinairement posé en pairle, on le trouve autrement.

1901 On appelle ainsi la réunion de trois cuisses avec leurs jambes et leurs pieds.

Triquoise

Tenailles servant à enlever les clous. Tenailles en usage chez les maréchaux pour ferrer et déferrer les chevaux.

1905 Tenailles servant à enlever les clous. Tenailles en usage chez les maréchaux pour ferrer et déferrer les chevaux.

Triregnum

Nom donné quelquefois à la tiare ornée de trois couronnes superposées.

1899 Nom donné quelquefois à la tiare ornée de trois couronnes superposées.

Trirème

Navire de guerre à trois rangs de rameurs. Voir Trière.

Triton

Dieu marin représenté par un corps d'homme barbu, ou représenté sous la forme d'un enfant soufflant dans une conque. Désigne aussi un amphibien à queue aplatie.

1901 Homme barbu dont la partie inférieure du corps se termine en queue de poisson. Il est toujours représenté debout, soit dans l'écu, soit comme tenant.

Trois deux et un

Se dit de l'ordonnance normale de la position habituelle de six pièces meublant un écu, quand on n'énonce pas cette position. Tout autre groupement doit forcément s'énoncer.

1780 Se dit de six pièces disposées, trois en chef sur une ligne, deux au milieu, et une en pointe de l'écu. 1798 Il se dit de six pièces disposées trois en chef sur une ligne, deux au milieu, et une en pointe de l'écu. 1843 Position de six figures, dont trois sont alignées en chef, deux au milieu et une en pointe. 1864 Se dit de six pièces disposées sur l'écu, trois en chef, deux en fasce et une en pointe. 1885 Se dit de six pièces disposées, trois en chef sur une ligne, deux au milieu et une en pointe de l'écu. 1899 Se dit de six meubles placés sur un écu trois en chef sur un même tire, deux en coeur, et un en pointe, le tout figurant un triangle renversé. 1905 Se dit de l'ordonnance normale de la position habituelle de six pièces meublant un écu, quand on n'énonce pas cette position. Tout autre groupement doit forcément s'énoncer.

Trois-quarts

Terme de dessin, se dit de la pose du casque des comtes, vicomtes, barons et chevaliers.

1864 Terme de dessin, se dit de la pose du casque des comtes, vicomtes, barons et chevaliers.

Trombone

Instrument à vent à embouchure.

Trompe

Instrument à vent, à l'origine de la trompette et du cor de chasse.

1885 Est le même que Cor, Huchet et Cornet. 1887 Quelques familles portent en cimier deux trompes ou clairons. On peut supposer que ces objets n'étaient pas originairement des trompes, mais simplement des étuis ou tuyaux destinés à y placer un panache de plumes. 1899 Ce meuble se blasonne comme le cor. 1901 Instrument de musique. Clairon.

Trompe d'éléphant

Ce meuble est plus héraldiquement appelé proboscide ; son emploi est assez fréquent dans les armes d'Angleterre, de l'Allemagne et des Pays-Bas ; comme ornement extérieur, les heaumes et les cimiers en sont souvent ornés.

1899 Ce meuble est plus héraldiquement appelé proboscide ; son emploi est assez fréquent dans les armes d'Angleterre, de l'Allemagne et des Pays-Bas ; comme ornement extérieur, les heaumes et les cimiers en sont souvent ornés.

Trompette

Instrument à air à embouchure.

1679 Aucunesfois seulles ou garnies de ce qu'il leur convient.

Tronc

Meuble de l'écu représentant un tronc d'arbre, et rogné soit simplement par le haut, soit par le haut et le bas à la fois. Le tronc peut être arraché, écoté, etc. On dit quelquefois arbre tronqué.

1899 Fût d'un arbre représenté avec des racines et des noeuds, mais sans branchages. 1905 Meuble de l'écu représentant un tronc d'arbre, et rogné soit simplement par le haut, soit par le haut et le bas à la fois. Le tronc peut être arraché, écoté, etc. On dit quelquefois arbre tronqué.

Tronc d'arbre

Se dit du pied d'un arbre coupé dont on voit quelques racines.

1901 Est figuré par le fût ou la tige d'un arbre avec des racines sans aucune branche.

Tronçonné

Divisé en tronçons qui gardent cependant leur place naturelle, et sont indiqués seulement par un léger espace vide.

1885 Se dit d'une croix coupée par morceaux, qui, séparés les uns des autres par un petit espace, indiquent encore la forme d'une croix. 1887 Se dit des pièces et animaux qui semblent brisés en plusieurs morceaux, sans que pour cela leur forme générale soit altérée. 1899 Se dit de toute pièce et principalement de la croix figurée en morceaux carrés paraissant séparés et disposés de manière à former soit une croix, soit une autre pièce honorable ; les intervalles des tronçons laissent voir le champ de l'écu. 1901 Se dit des pièces et des animaux qui semblent brisés en plusieurs morceaux, sans que pour cela la forme générale soit altérée. 1905 Divisé en tronçons qui gardent cependant leur place naturelle, et sont indiqués seulement par un léger espace vide.

Tronqué

Se dit d'un arbre ébranché.

1885 Se dit des arbres coupés par les deux bouts. 1899 Se dit d'un arbre ébranché. 1905 Réduit au tronc, coupé par la tête et par le pied en parlant d'un arbre. Cette expression arbre tronqué est synonyme de tronc.

Trousseau

Petite trousse, liasse, paquet.

1905 Petite trousse, liasse, paquet.

Truble

Petit filet attaché carrément au bout d'une perche, et qui sert à pêcher du poisson dans les boutiques et les réservoirs.

Truelle

Instrument du maçon.

Truffe

Champignon.

1905 Champignon.

Truffe d'eau

La macle flottante.

1905 La macle flottante.

Truie

Femelle du porc.

Truite

Poisson voisin du saumon.

1901 Poisson du genre saumon.

Truité

Marqueté, tacheté.

1905 Marqueté, tacheté.

Truite picotée

(Truyte picotee) Poisson rencontré en armes.

1679 (Truyte picotee) Poisson rencontré en armes.

Truyte

Voir Truite.

1679 Voir Truite.

Tube

Tube de canon. Voir Canon.

Tubéreuse

Plante ressemblant à un lys ou amarillys.

1905 Plante ressemblant à un lys ou amarillys.

Tulipe

Plante à bulbe à grande et belle fleur solitaire.

1899 Cette fleur assez usitée en armoiries, y paraît au naturel, ou émaillée en couleurs héraldiques. 1901 Plante herbacée. La tulipe rouge est la plus usitée en héraldique.

Tumulaire

Relatif au tombeau.

1905 Relatif au tombeau.

Tumulus

Grand amas de terre.

Turbot

Poisson marin.

1679 (Turboz) Poisson rencontré en armes.

Turboz

Voir Turbot.

1679 Voir Turbot.

Tuyau de riz

Tige de riz.

Page précédentePremière page