HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

CLERMONT-FERRAND

ARMES: d'azur, à la croix de gueules, bordée d'or et cantonnée de quatre fleurs de lis du même.

Il n'y a rien de surprenant à voir dans les armes de cette cité des fleurs de lis; car elle a été formée, en 1710, par la réunion de deux villes, Clermont et Montferrand, dont la dernière avait toujours joui de la faveur des rois de France et de leur prolection spéciale.
Lorsque saint Louis donna en apanage le comté d'Auvergne à son frère Alphonse de Poitiers, il se réserva Montferrand, place fort importante, qui resta dans le domaine royal. Henri III et Henri IV accordèrent aussi à cette cité de grands privilèges. Les sceaux apposés au bas des actes par lesquels Clermont prêta serinent de fidélité à Alphonse et Montferrand à saint Louis semblent indiquer qu'à cette époque ces villes avaient pour armes, la première un lion, la seconde des fleurs de lis.

Ce serait donc cette dernière qui, plus importante quoique moins considérable comme population, aurait fait prévaloir ses armoiries après la réunion de ces deux communes en une seule.

Histoire

Après la conquête romaine, l'ancienne ville gauloise de Gergovie fut abandonnée pour la nouvelle ville de Nemetum, qui prit le nom d'Augustonemetum, du nom d'Auguste. C'était une des cités les plus prospères des Gaules. Elle prit le nom de Clermont (Clarus Mons) d'une citadelle qui la dominait. Ravagée à plusieurs reprises par les barbares, cette ville souffrit beaucoup au moyen âge, des luttes de l'évêque de Clermont avec les comtes d'Auvergne, et des discussions des bourgeois avec leur seigneur, l'évêque. La ville et le comté de Clermont furent cédés par la famille de La Tour d'Auvergne à Catherine de Médicis et réunis ainsi au domaine royal.