Armorial de JB RIETSTAP

Les erreurs contenues dans les armoriaux ne sont pas corrigées, le site n'ayant pas vocation à valider ou rectifier les noms ou les armes (armoiries : blasons et parfois cimier, légende et devise, tenants et supports et autres ornements extérieurs).

Ypelaer Anvers, Amsterdam D'hermines, au sautoir de gueules, ch. d'un croissant d'or.
Ypelaer Anvers, Amsterdam - (Sceaux de 1514-1559) Les armes primitives de cette famille paraissent être seulement: D'hermines, au sautoir de gueules. (Alias: Celles données par Rietstap en étant une brisure, ainsi que celles de Jean Y. dit le bâtard de Nypelaer 1374: le sautoir brisé en chef d'un lambel). (Alias encore: Jean Y., 1378: le sautoir chargé en coeur d'une étoile (5) et le lambel brochant en chef).
Ypere (de) Flandre - (De Raadt) Daniel de Y. 1464 Une fasce chargée de trois étoiles.
Yperen (van) Brabant D'or, à trois pals d'azur, au chef de gueules, ch. d'une aigle d'argent, becquée et membrée d'or.
Ypersele de Strihou (van) Ninove Coupé d'azur, au chevron d'or, acc. en chef de deux étoiles à six rais du même, et d'or chargé d'un coeur enflammé de gueules. Heaume non couronné. Cimier: le coeur de l'écu dans un vol d'or.
Ypersele (van) Flandre Écartelé, aux 1 et 4, d'or, à un coeur de gueules, au chef d'azur ch. d'un chevron d'or, acc. en chef de deux étoiles du même, aux 2 et 3, de sinople, à la fasce ondée d'argent et au chef du même, ch. d'un léopard de gueules.
Ypey Frise Parti, au 1, d'or, à la demi-aigle de sable, mouv. du parti, au 2, coupé: a. d'azur à un 4, le pied fendu en chevron, acc. en chef de deux étoiles, le tout d'argent; b. de gueules à une plume à écrire, posée en bande, le bec en bas, acc. au canton dextre du chef d'un gland effeuillé, la queue en bas, et au canton senestre de la pointe d'un trèfle, le tout d'argent.