Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Page précédentePremière page

Arme blanche

Épée, lance, cimeterre, badelaire, couteau. Arme de main composée d'une partie en métal (poignard).

Armes

Marques d'honneur sur les écus et sur les enseignes. Armes pures et simples, ou armes pleines sont celles où il n'entre aucun mélange, que les aînés des maisons et familles portent telles que leurs ancêtres les ont toujours portées. Armes parlantes, celles où il y a quelques pièces ou meubles qui font allusion au nom de la famille, elles sont en très grand nombre. Armes à enquerre, dites aussi armes fausses, celles qui ayant un champ de métal sont chargées de pièces également de métal, ou celles qui étant de couleur aussi chargées de même de pièces de couleur.

1780 Sont des marques de Noblesse et de Dignités, composées régulièrement de certaines figures, et d'émaux, et autorisées par les Souverains, pour la distinction des personnes et des maisons. 1798 (Armoiries) Se dit de certaines marques propres à chaque Maison noble, et peintes ou figurées sur l'écu et sur la cotte d'armes. Les armes de France. Les armes de l'Empire. Armes pleines. Armes brisées, mi parties, écartelées, contre-écartelées, timbrées. Il porte un lion en ses armes. 1901 Symboles, emblèmes peints et figurés sur l'écu. Il ne faut pas les confondre avec les armoiries.

Armes (aux)

Aux armes de l'écu, signifie que les armes sont répétées quelque part dans les armoiries.

1887 Signifie que les armoiries entières sont répétées sur un objet quelconque, un buste, un écran, une bannière, le collier d'un chien, etc. Dans un vol aux armes de l'écu, les armoiries sont répétées sur chaque aile. Voir Ecusson des armes.

Armes à enquérir

Celles qui ayant un champ de métal, sont chargées de pièces pareillement de métal ; ou celles qui, étant de couleur, sont chargées de pièces aussi de couleur ; ce qui est contre les règles de l'art héraldique et donne occasion de s'informer (s'enquérir) du motif de cette dérogation.

1901 Celles qui ayant un champ de métal, sont chargées de pièces pareillement de métal ; ou celles qui, étant de couleur, sont chargées de pièces aussi de couleur ; ce qui est contre les règles de l'art héraldique et donne occasion de s'informer (s'enquérir) du motif de cette dérogation.

Armes à enquerre

Armes qui ne sont pas selon les règles du Blason, comme lorsqu'il y a métal sur métal, ou couleur sur couleur.

1798 Armes qui ne sont pas selon les règles du Blason, comme lorsqu'il y a métal sur métal, ou couleur sur couleur.

Armes Assomptives

Sont celles qu'un homme a droit de prendre en vertu de quelque belle action. En Angleterre un homme qui n'est pas gentilhomme de naissance, et qui n'a point d'armoiries, si dans une guerre légitime, il peut faire prisonnier un gentilhomme, un pair, ou un prince, acquiert le droit de porter les armes de son prisonnier, et de les transmettre à sa postérité: ce qui est fondé sur ce principe des lois militaires, que le domaine des choses prises en guerre légitime passe au vainqueur

1772 Sont celles qu'un homme a droit de prendre en vertu de quelque belle action. En Angleterre un homme qui n'est pas gentilhomme de naissance, et qui n'a point d'armoiries, si dans une guerre légitime, il peut faire prisonnier un gentilhomme, un pair, ou un prince, acquiert le droit de porter les armes de son prisonnier, et de les transmettre à sa postérité: ce qui est fondé sur ce principe des lois militaires, que le domaine des choses prises en guerre légitime passe au vainqueur

Armes brisées

Celles que les cadets ont augmentées de quelques pièces, pour être distingués de leurs aînés.

1901 Celles que les cadets ont augmentées de quelques pièces, pour être distingués de leurs aînés.

Armes chargées

Celles où l'on a ajouté d'autres armoiries, par substitution ou par concession.

1901 Celles où l'on a ajouté d'autres armoiries, par substitution ou par concession.

Armes de guerre

Beaucoup d'armes et des plus anciennes paraissent sur les blasons, des lances, javelots, angon, hallebarde, épées, sabres, hache, coutelas, fusils, canons, mortiers, etc...

1901 La hache, le coutelas ou couteau de guerre, le javelot ou angon, l'épée.

Armes d'hast

Armes dont le fer est monté sur une longue hampe ou fût.

1905 Armes dont le fer est monté sur une longue hampe ou fût.

Armes et Armoiries

Marques d'honneur établies sur les enseignes pour distinguer les nations, et sur leurs écus les familles nobles ; des armes particulières étaient aussi portées ou arborées par les différents ordres de chevalerie religieux, les communautés, les corporations, les confréries, les provinces, les villes, etc ...

1694 Armes, en termes de Blason, se dit de certaines marques propres & hereditaires à chaque Maison noble, lesquelles estoient peintes, ou figurées sur l'escu & sur la cotte d'armes. 1798 Armes, se dit de certaines marques propres à chaque Maison noble, et peintes ou figurées sur l'écu et sur la cotte d'armes. Les armes de France. Les armes de l'Empire. Armes pleines. Armes brisées, mi parties, écartelées, contre-écartelées, timbrées. Il porte un lion en ses armes. On appelle Armes fausses, ou Armes à enquerre, des armes qui ne sont pas selon les règles du Blason, comme lorsqu'il y a métal sur métal, ou couleur sur couleur. Et on appelle Armes parlantes, celles qui expriment en tout ou en partie le nom de la Maison. Ainsi Les armes du Royaume de Castille, sont un château. Les armes de la Maison de Mailli, des maillets; celles de la Maison de Créqui, un créquier, etc.

Armes fausses

Sont des armes qui ne sont pas selon les regles du Blason, comme lors qu'il y a metal sur metal, ou couleur sur couleur. On les appelle aussi, des armes à enquerre.

1694 Sont des armes qui ne sont pas selon les regles du Blason, comme lors qu'il y a metal sur metal, ou couleur sur couleur. On les appelle aussi, des armes à enquerre. 1798 Voir Armes à enquerre.

Armes parlantes

Celles où on voit quelques pièces ou meubles qui indiquent exactement ou à peu près le nom de la famille qui les porte.

1694 Sont celles qui expriment en tout ou en partie le nom de la Maison, comme le Royaume de Castille porte un chasteau, la Maison de Crequy un crequier, la Maison de Mailly par des maillets &c. 1780 Sont des Armoiries dont les figures font allusion au nom de ceux qui les portent. Il ne faut pas qu'elles tiennent du rebus. Plusieurs familles ont des armes parlantes. La maison de Crequi porte un Créquier. Le Royaume de Grenade porte une Grenade, etc. 1798 Celles qui expriment en tout ou en partie le nom de la Maison. Ainsi Les armes du Royaume de Castille, sont un château. Les armes de la Maison de Mailli, des maillets; celles de la Maison de Créqui, un créquier, etc. 1901 Celles où on voit quelques pièces ou meubles qui indiquent exactement ou à peu près le nom de la famille qui les porte.

Armes pleines

Armoiries d'une maison entières et sans brisure, telles qu'elles sont portées par le chef des armes et du nom.

1887 Ainsi s'appellent les armes dans lesquelles aucune brisure n'a été introduite. 1899 Armoiries sans chargeurs, ou brisure en augmentation sur celles qui sont la marque des chefs de nom et armes de la branche aînée des maisons. Ainsi le chef de la maison de Bourbon porte : de France, plein ; la branche d'Orléans brise d'un lambel d'argent à trois pendants en chef ; celle de Condé, d'un bâton de gueules péri en bande, et celle de Conti y ajoute une bordure aussi de gueules. 1905 Armoiries d'une maison entières et sans brisure, telles qu'elles sont portées par le chef des armes et du nom.

Armes pures et pleines

Sont celles portées par les aînés des maisons et familles, telles que leurs ancêtres les ont toujours portées.

1901 Sont celles portées par les aînés des maisons et familles, telles que leurs ancêtres les ont toujours portées.

Armes substituées

Celles qui ôtent la connaissance d'une famille, puisque par substitution de biens et d'armes, faite à une personne, elle est obligée de quitter son nom et ses armes, et de prendre celles du substituant par héritage ou par mariage.

1901 Celles qui ôtent la connaissance d'une famille, puisque par substitution de biens et d'armes, faite à une personne, elle est obligée de quitter son nom et ses armes, et de prendre celles du substituant par héritage ou par mariage.

Armet

Casque de cavalerie complètement fermé qui protégeait entièrement la tête. Sa visière était à bec de moineau (elle prenait la forme d'un bec). La nuque était également couverte.

1899 Sorte de chapeau en fer dont les chevaliers se couvraient la tête, lorsqu'ils ôtaient leur heaume pour se rafraîchir, mieux voir et respirer, ce casque léger sans visière ni gorgerin est aussi appelé bassinet. 1901 Voir casque de tournoi.

Armilaire

Sphère armillaire: sphère composée de plusieurs cercles astronomiques en métal.

Armoiries

On donne ce nom à ce qui constitue l'ensemble des armes d'une personne, d'une famille, d'une nation, d'une commune, etc... Ce sont l'écu et les figures qui le meublent, le casque, la toque, la couronne se trouvant placés au-dessus; le cri d'arme, la devise, les lambrequins, les tenants, les supports, les marques de dignité, les colliers et les croix les accompagnant. Seul l'écu est héréditaire.

1694 Sub. f. pluriel. Armes, il sign. la mesme chose qu'Armes en termes de Blason. En ce sens, Armes, & Armoiries ne se disent qu'au pluriel. 1772 Marques de noblesse et de dignité, composées régulierement de certaines figures et d'émaux, données ou autorisées par les Souverains, pour la distinction des personnes et des maisons. On les nomme armoiries, parce qu'on les portoit principalement sur le bouclier, sur la cuirasse, et sur les bannieres; et qu'elles ont pris leur origine des armes. 1780 Voir Armes. 1798 Il signifie la même chose qu'Armes. Faire peindre ses armoiries. 1864 Attributs distinctifs des familles nobles ou des associations. 1885 Voir chapitre des différentes espèces d'armoiries. 1901 L'usage, chez les guerriers, d'orner leurs boucliers et leurs casques d'emblèmes personnels, remonte à une haute antiquité. Mais il est reconnu aujourd'hui que l'origine des armoiries proprement dites ne peut être antérieure au XIe siècle.

Armoiries à l'enquerre

Celles où il y a une infraction aux règles du blason, par exemple, métal sur métal ou couleur sur couleur. On doit s'enquérir du motif historique de cette dérogation.

1901 Celles où il y a une infraction aux règles du blason, par exemple, métal sur métal ou couleur sur couleur. On doit s'enquérir du motif historique de cette dérogation.

Armoiries bénéficiales

Celles qui sont affectées à la possession d'un fief ecclésiastique.

1901 Celles qui sont affectées à la possession d'un fief ecclésiastique.

Armoiries brisées

Pour les cadets.

1901 Pour les cadets.

Armoiries d'alliance

Celles où l'on voyait un ou plusieurs quartiers provenant des aïeux maternels.

1901 Celles où l'on voyait un ou plusieurs quartiers provenant des aïeux maternels.

Armoiries d'assomption

Celles que l'on a ajoutées à un quartier pour perpétuer le souvenir d'une action honorable.

1901 Celles que l'on a ajoutées à un quartier pour perpétuer le souvenir d'une action honorable.

Armoiries de communauté

Celles qui appartiennent aux femmes mariées, et qui doivent s'accoler du coté gauche à celles de leur mari, sous la même couronne, avec les mêmes tenants ou supports.

1901 Celles qui appartiennent aux femmes mariées, et qui doivent s'accoler du coté gauche à celles de leur mari, sous la même couronne, avec les mêmes tenants ou supports.

Armoiries de concession

Celles qui ont été octroyées par un souverain.

1901 Celles qui ont été octroyées par un souverain.

Armoiries de congrégation

Celles qui appartiennent à un ordre de chevalerie, à un ordre monacal, tec.

1901 Celles qui appartiennent à un ordre de chevalerie, à un ordre monacal, tec.

Armoiries de corporation

Celles qui appartiennent à un corps, comme les académies, les universités, les gildes, etc.

1901 Celles qui appartiennent à un corps, comme les académies, les universités, les gildes, etc.

Armoiries de domaine ou de possession

Celles où l'on fait entrer divers quartiers qui chacun renferment les armes d'un pays ou d'un domaine que l'on possède.

1901 Celles où l'on fait entrer divers quartiers qui chacun renferment les armes d'un pays ou d'un domaine que l'on possède.

Armoiries de prétention

Celles que portent concurremment deux hommes qui prétendent à la propriété ou à la possession du même domaine.

1901 Celles que portent concurremment deux hommes qui prétendent à la propriété ou à la possession du même domaine.

Armoiries de sang ou de nom

Celles qui provenaient des aïeux paternels en ligne directe légitime.

1901 Celles qui provenaient des aïeux paternels en ligne directe légitime.

Armoiries de succession

Celles dont on use par droit de succession, à défaut d'héritiers du sang.

1901 Celles dont on use par droit de succession, à défaut d'héritiers du sang.

Armoiries diffamées

Pour les enfants naturels.

1901 Pour les enfants naturels.

Armoiries expectatives

Celles des domaines dont les possesseurs, dans l'ancien empire d'Allemagne, s'étaient engagés solennellement à laisser leur succession au survivant d'entre eux, dans le cas de décès sans enfants, ni successibles.

1901 Celles des domaines dont les possesseurs, dans l'ancien empire d'Allemagne, s'étaient engagés solennellement à laisser leur succession au survivant d'entre eux, dans le cas de décès sans enfants, ni successibles.

Armoiries fausses

Celles qui sont composées contre toutes les règles de l'art héraldique.

1901 Celles qui sont composées contre toutes les règles de l'art héraldique.

Armoiries pleines ou primogènes

Celles qui appartiennent exclusivement aux chefs de la branche aînée.

1901 Celles qui appartiennent exclusivement aux chefs de la branche aînée.

Armoiries substituées

Celles d'une famille éteinte dont on est chargé de prendre le nom et les armes.

1901 Celles d'une famille éteinte dont on est chargé de prendre le nom et les armes.

Armorial

Registre ou livre où sont consignées en légendes, peintures, ou gravures, les armoiries des familles nobles, et des ayants droit d'armoiries, d'un royaume ou d'une province ; ne pas confondre avec nobiliaire.

1885 Registre où sont consignées les armoiries des nobles d'un royaume ou d'une province. On le nomme armorial particulier quand il ne concerne qu'une famille et ses alliances. 1899 Registre ou livre où sont consignées en légendes, peintures, ou gravures, les armoiries des familles nobles, et des ayants droit d'armoiries, d'un royaume ou d'une province ; ne pas confondre avec nobiliaire (Voir ce mot). 1901 Recueil d'armoiries. Se dit aussi de tout ce qui se rapporte aux armoiries.

Armorié

Cachet, pièce d'argenterie, portrait peint, etc.. sur lesquels des armoiries ou seulement un blason ont été peints ou gravés.

1901 Cachet, pièce d'argenterie, etc., sur lesquels on a gravé des armoiries.

Armoriste

Celui qui fait des armoiries, qui enseigne le Blason, ou qui écrit sur le Blason.

1798 Celui qui fait des armoiries, qui enseigne le Blason, ou qui écrit sur le Blason. 1901 Celui sui fait ou peint des armoiries, qui enseigne le blason, ou qui écrit sur le blason. Sous Philippe-le-Bel, roi de France, au commencement du XIVe siècle, on nommait le peintre en armoiries : blasonnier.

Armure

Armes défensives qui couvrent et joignent le corps, comme la cuirasse, le casque.

Arnica

Plante vivace des montagnes à fleurs jaunes.

Aronde

Voir Hirondelle.

Arondelle

Voir Hirondelle.

Arpago

Ongle fort crochu (arpago en latin).

Arpenteur

Officier, dont la charge est de mesurer et d'arpenter les terres, quand il est nommé par Justice.

Arqué

Courbé, voûté.

1905 Courbé, voûté.

Arquebuse

Fusil, mousquet, mousqueton. Arme d'épaule dont la mise à feu se faisait au moyen d'une mèche ou d'un rouet.

Arquebuse à rouet

Arquebuse dont le silex produisait une étincelle au contact d'une roue

Arquebusier

Soldat armé d'une arquebuse.

Arraché

Se dit des plantes et des arbres dont on voit les racines ; cette expression est aussi employée pour désigner les têtes ou les membres d'animaux qui ne paraissent pas tranchés net, et montrent des lambeaux de chair ; quand ces parties arrachées ne sont pas du même émail que les membres ou le reste de l'animal, on doit le spécifier. Pour les végétaux on rencontre également raciné, aux racines de ... ou déraciné.

1772 Il se dit des arbres et autres plantes dont les racines paroissent, aussi bien que des têtes et membres d'animaux, qui n'étant pas coupés net, ont divers lambeaux encore sanglans ou non sanglans; ce qui fait connoître qu'on a arraché ces membres par force. 1780 Se dit des arbres et autres plantes qui ont des racines qui paraissent, et des têtes et membres d'animaux qui ne sont pas coupés nets, et qui ont divers lambeaux et filaments encore sanglants ou non-sanglants, qui paraissent des pièces arrachées avec force. 1843 Désigne une tête ou un membre qui, au lieu d'être coupé net, laisse pendre des lambeaux. 1864 Se dit des arbres et autres plantes dont les racines paraissent être des têtes et membres d'animaux qui ne sont pas coupés net. 1872 Se dit des arbres dont les racines sont visibles. Se dit aussi des têtes et membres d'animaux qui paraissent avoir été violemment détachés du corps. 1885 Se dit des arbres dont les racines se voient, et des têtes ou membres d'animaux qui ne sont pas coupés nets, mais laissent pendre des lambeaux sanglants, et semblent arrachés avec force. 1887 Se dit des arbres ou de leurs troncs dont on voit les racines et des têtes d'animaux qui ne sont pas coupés net, mais laissent pendre des lambeaux de chair et semblent arrachés avec force. 1899 Se dit des plantes et des arbres dont on voit les racines ; cette expression est aussi employée pour désigner les têtes ou les membres d'animaux qui ne paraissent pas tranchés net, et montrent des lambeaux de chair ; quand ces parties arrachées ne sont pas du même émail que les membres ou le reste de l'animal, on doit le spécifier. 1901 Attribut des têtes ou des membres d'animaux et d'oiseaux séparés violemment du tronc et montrant des filaments de chair. Il spécifie aussi les arbres dont les racines sont apparentes et écartées. 1905 Se dit des arbres et des plantes dont les racines sont apparentes. Se dit aussi des têtes et autres membres d'animaux qui n'ayant pas été coupés net, montrent divers lambeaux de chair, et paraissent avoir été arrachés de force.

Arrêt de lance

Courroie ou partie de l'armure sur laquelle le chevalier appuyait la lance quand il se précipitait à l'attaque. Voir Faucre.

1901 Plaques métalliques circulaires garnissant le bas des lances de tournois et protégeant le gantelet du chevalier. 1905 Courroie ou partie de l'armure sur laquelle le chevalier appuyait la lance quand il se précipitait à l'attaque. Voir Faucre.

Arrêté

Se dit du lion, du léopard et de tout autre animal se tenant sur ses quatre pattes, sans qu'aucune ne paraisse levée ; quelques auteurs dans le même cas se servent du mot posé.

1772 Se dit d'un animal qui est sur ses quatre piés, sans que l'un avance devant l'autre; ce qui est la posture ordinaire des animaux qu'on appelle passans. 1780 Se dit d'un animal qui est sur les quatre pieds, sans que l'un avance devant l'autre, qui est la posture ordinaire des animaux que l'on appelle passants. 1864 Se dit d'un animal qui est sur ses pieds sans que l'un avance devant l'autre. C'est la posture que l'on appelle passant. 1872 Se dit d'un animal posé sur ses pattes sans aucun mouvement apparent. 1885 Se dit d'un animal posé sur ses quatre pattes sans faire aucun mouvement. 1887 Se dit d'un animal qui, ne faisant aucun mouvement, est posé sur ses pattes sans que l'une avance devant l'autre. 1899 Se dit du lion, du léopard et de tout autre animal se tenant sur ses quatre pattes, sans qu'aucune paraisse levée ; quelques auteurs dans le même cas se servent du mot posé. 1901 Se dit de tout quadrupède, sans mouvement, posé sur ses pattes ou ses pieds. 1905 Se dit d'un animal représenté immobile sur ses pieds.

Arrête de lance

Voir Lance de tournoi.

1887 Voir Lance de tournoi.

Arrière-main

Main dont on ne voit que le dos. Expression très peu en usage on lui préfère contre-appaumée.

1887 Main dont on voit le dos. Terme très peu en usage.

Arrondi

Se dit des pièces dont la position est ordinairement droite, mais qui, par exception, sont représentées dans la forme courbe, comme les serpents, les branches d'arbres, etc. Se dit aussi des pièces auxquelles un travail de burin ou de pinceau a donné, en les modelant, l'aspect de la rondeur. C'est ainsi que les boules, si elles n'étaient pas ainsi ombrées, pourraient être confondues avec des besants ou avec des tourteaux.

1772 Il se dit des boules et autres choses qui sont rondes naturellement, et qui paroissent de relief par le moyen de certains traits en armoiries, qui en font voir l'arrondissement. 1780 Se dit de certaines choses qui étant rondes naturellement ou par artifice, ont certains traits en armoiries qui servent à faire paraître cet arrondissement, comme les boules, pour les distinguer des tourteaux et des besants, et les troncs d'arbres. 1798 S'applique à tout ce qui étant rond par sa nature, est représenté en relief par le moyen de certains traits. 1864 Se dit pour distinguer les tourteaux et besans des boules. 1899 Se dit des pièces dont la position est généralement droite, mais qui dans un cas spécial sont représentées dans la forme courbe, par exemple les serpents, les branches d'arbres, etc ... 1901 Se dit d'une pièce de l'écu, qui étant ronde, a des traits curvilignes, qui en font paraître le relief et l'ombre. 1905 Se dit des pièces dont la position est ordinairement droite, mais qui, par exception, sont représentées dans la forme courbe, comme les serpents, les branches d'arbres, etc. Se dit aussi des pièces auxquelles un travail de burin ou de pinceau a donné, en les modelant, l'aspect de la rondeur. C'est ainsi que les boules, si elles n'étaient pas ainsi ombrées, pourraient être confondues avec des besants ou avec des tourteaux.

Arrosoir

Récipient d'eau pour verser l'eau dans un jardin.

Art héraldique

C'est celui qui traite des blasons et des anciens jeux et fêtes des chevaliers, tels que les joutes et les tournois qui étaient réglés par les hérauts. La Science héraldique est l'étude et la connaissance des symboles et des emblèmes employés dans le blason.

1901 C'est celui qui traite des blasons et des anciens jeux et fêtes des chevaliers, tels que les joutes et les tournois qui étaient réglés par les hérauts. La Science héraldique est l'étude et la connaissance des symboles et des emblèmes employés dans le blason.

Artichaut

Plante potagère cultivée pour ses capitules ou têtes.

Artificiel

Se dit des figures du blason qui sont prises dans les arts, comme le besan, les billettes, les macles, les lambels, les épées.

1864 Se dit des figures du blason qui sont prises dans les arts, comme le besan, les billettes, les macles, les lambels, les épées.

As de pique

Une des cartes à jouer.

Ascrolier

Ce meuble rentre dans la catégorie des arbres, et se blasonne comme eux.

Asperge

Plante potagère dont on mange les pousses ou turions.

1679 Plante que l'on trouve en armes.

Aspic

Vipère des lieux secs et pierreux.

Assemblé

Assemblé comprend des assemblages de menuiserie ou d'ébénisterie, de pièces maintenues ensemble par leurs seuls emboîtements ou chevillées. Les anciens disaient aussi assemblé à la façon de ... (des nébulés par exemple).

Assis

Est pris dans le même sens qu'accroupi, mais ordinairement seulement pour les animaux domestiques, tels que les chiens, les chats, etc... qui sont assis sur leurs pattes de derrière, le buste droit. On le rencontre cependant pour le lion ou le léopard dans des livres anciens.

1780 Se dit de tous les animaux domestiques qui sont sur le cul, comme les chiens, chats, écureuils, etc. 1864 Se dit de tous les animaux domestiques qui sont sur la queue comme chiens, chats, etc. 1885 Est pris dans le même sens qu'accroupi, mais seulement pour les animaux domestiques, tels que les chiens, les chats, etc. 1899 Accepté dans le même sens qu'accroupi et peut s'appliquer aussi aux animaux domestiques qu'aux sauvages qui sont dans cette posture. 1901 Se dit des animaux domestiques posés sur leur derrière. 1905 Se dit des animaux représentés assis sur leur derrière.

Astamal

Forme de bouteille.

Aste

Lance.

1905 Hampe, manche de certains outils.

Aster

Plante souvent cultivée pour ses fleurs décoratives aux coloris variés.

Astour

Épervier.

Atalaye

Voir Phare.

Athlète

Homme fort et robuste, adroit aux exercices du corps.

Attaché

Est employé pour indiquer qu'un animal est retenu par un lien à quelque chose. Employé également pour indiquer les clous qui maintiennent une frette, un treillage, une herse, etc... Désigne encore pour désigner les trous des fers à cheval, à mulet, etc... Synonyme de cloué ou clouté qu'il est préférable d'employer.

Attribut

Se dit de tout ce qui est particulier à l'écu, aux pièces, aux figures héraldiques et autres.

1864 Se dit en blason des différentes formes et dispositions des figures. 1901 Terme désignant tout ce qui est particulier à l'écu, aux pièces et aux figures héraldiques et autres.

Au naturel

Se dit des animaux représentés tels qu'ils sont naturellement, et aussi des fleurs et des fruits figurés tels que la nature les produit.

1899 Se dit des animaux représentés tels qu'ils sont naturellement, et aussi des fleurs et des fruits figurés tels que la nature les produit.

Aube

Aubier ou robe blanche.

Aubefoin

Oeillets.

Aubépin

Voir Aubépine.

Aubépine

Arbre ou arbrisseau épineux à fleurs blanches.

Aubépinier

Ce meuble rentre dans la catégorie des arbres, et se blasonne comme eux.

Aubereau

Oiseau de proie (Hobereau vraisemblablement).

Aubespin

Voir Aubépine. Peut être aubespine.

Aubespine

Voir Aubépine.

Aubier

Partie jeune du tronc et des branches d'un arbre, située à la périphérie, sous l'écorce.

1905 Nom vulgaire du saule dans le centre de la France.

Aubifoin

Sorte d'herbe qui croît ordinairement dans les blés, et appelé autrement Bluet.

1679 Fleur que l'on trouve en armes. 1905 Nom vulgaire du bluet.

Aubisoing

Oeillet.

Auge

Récipient pour abreuver les animaux.

1905 Pierre creusée ou vaisseau de bois servant à donner à boire et à manger aux animaux domestiques. Rigole qui conduit l'eau à un réservoir, ou qui l'amène à la roue d'un moulin. Canal de bois mobile sur un axe, et dont on se sert pour l'épuisement de l'eau.

Augette

Planche sur une roue de moulin à eau (traverse).

1905 Petite auge. Roue à augets : roue munie de petites auges à sa circonférence et employée pour utiliser la force d'une chute d'eau.

Augmentation

Addition à des armoiries, conférée souvent comme témoignage particulier d'honneur, et qui se place ordinairement sur l'écu, ou bien sur un canton.

1885 Additions faites aux armoiries ; nouvelles marques d'honneur ajoutées à l'écusson. 1899 Lorsqu'une addition de meuble a été faite aux armoiries primitives, comme brisure ou nouvelle marque d'honneur, on blasonne en déclarant cette pièce en augmentation sur l'écu ; beaucoup de généalogistes ne se sont pas conformés à cette règle, il en est résulté certaines confusions dans l'application des armes au possesseur réel. 1905 Addition à des armoiries, conférée souvent comme témoignage particulier d'honneur, et qui se place ordinairement sur l'écu, ou bien sur un canton.

Aulique

On appelle ainsi une thèse que soutient un étudiant en théologie. Conseiller aulique: membre du tribunal suprême de l'Empire romain Germanique.

Aulne

Arbre du bord des eaux, voisin du bouleau, appelé aussi vergne ou verne.

Aulx

Voir Ail.

Aumônière

Bourse que l'on portait à la ceinture, et, au moins à l'origine, contenait l'argent que l'on destinait à faire des aumônes.

1905 Bourse que l'on portait à la ceinture, et, au moins à l'origine, contenait l'argent que l'on destinait à faire des aumônes.

Aumusse

(ou Aumuce) - Fourrure dont les Chanoines, les Chapelains et les Chantres se couvrent quelquefois la tête, et qu'ils portent ordinairement sur le bras.

Aune

Arbre de bois blanc, qui croît dans les lieux humides.

Auriol

Loriot (oiseau) mais dans le midi de la France: c'est un chaudron.

Aurochs

Espèce de boeuf sauvage. La tête d'aurochs se rencontre dans les armoiries de familles suisses, allemandes et polonaises. On l'a souvent confondu avec le buffle qui est un animal des pays du midi de l'Europe.

1901 Espèce de boeuf sauvage. La tête d'aurochs se rencontre dans les armoiries de familles suisses, allemandes et polonaises. On l'a souvent confondu avec le buffle qui est un animal des pays du midi de l'Europe.

Autel

Table de pierre destinée à l'usage des sacrifices.

Autour

Oiseau de proie diurne se nourrissant d'oiseaux.

Autruche

Meuble de l'écu représentant cet oiseau, on le rencontre portant des émaux différents. Cet oiseau tient presque toujours en son bec un fer à cheval les bouts en bas ou un autre objet; dans ce cas, l'indiquer.

1887 Cet oiseau tient presque toujours au bec un fer-à-cheval, les bouts en bas. 1899 Meuble de l'écu représentant cet oiseau, on le rencontre portant des émaux différents. 1901 Son corps est couvert de plumes alternativement blanches et noires. Elle est fréquente en Irlande. L'autruche tenant dans son bec un fer à cheval est un symbole essentiellement celtique, très fréquent en Irlande et en Grande-Bretagne.

Avant-bras

Partie antérieur du bras sans le coude.

1887 La partie antérieure du bras, sans le coude.

Avant-mur

Pan de muraille crénelé attenant à une tour ou un château ; ordinairement à senestre de la construction.

1780 Se dit d'un pan de muraille joint à une tour ; par exemple, d'Oriol, en Bresse, porte d'azur à une tour senestrée d'un avant-mur d'argent. 1843 Pan de muraille joint à une tour, à un château. 1885 Pan de muraille joint à une tour. 1887 Pan de muraille attenant à une tour ou château. 1899 Pan de muraille joint à une tour pour en augmenter la force : avoir soin, lorsqu'il est maçonné d'un autre émail que celui du meuble, de le spécifier. 1901 Pan de muraille crénelée, attenant à une tour ou à un château. 1905 Figure héraldique représentant un pan de muraille joint à une tour.

Aveline

Grosse noisette, fruit de l'avelinier.

Avelinier

Arbre qui porte les avelines. On le nomme plus communément Coudrier. Noisetier d'une variété à gros fruits.

Avellane

Aux extrémités en forme de noisettes (croix avellane).

Avoine

Céréale dont les grains portés par des grappes lâches servent surtout à alimenter les chevaux.

1679 Semence que l'on trouve en armes.

Azur

Nom de l'émail bleu, est dérivé du mot arabe lazurd qui signifie bleu. Il est passé ainsi dans l'héraldique néerlandaise. L'émail azur est représenté en gravure par des traits horizontaux que l'on nomme hachures.

1694 Sub. m. Azur, En termes de Blason, signifie, Bleu. Il porte d'azur &c. 1772 Couleur bleue dans les armes de toutes les personnes de condition inférieure à celle des barons. Voyez Couleur. Dans les écussons des nobles on appelle le bleu saphir, et on l'appelle jupiter dans ceux des souverains. Dans les armoiries gravées, on le représente par des raies ou des hachures tirées horisontalement. Les François préferent cette couleur à toutes les autres, parce que les armoiries de leur monarque sont au champ d'azur. 1780 Est la couleur bleue. Dans la gravure on représente l'azur par des hachures tirées horizontalement. 1798 Azur se dit de l'émail bleu des Armoiries. Les Armes de France sont d'azur à trois fleurs de Lis d'or. 1843 Couleur bleue ; il se marque en blason par des lignes horizontales. 1864 L'un des huit émaux du blason. Il se représente par la couleur bleue ou par des hachures horizontales. 1885 Nommé par quelques auteurs couleur saphirique et turquine, est le bleu céleste. 1887 Nom héraldique de la couleur bleue, représentée en gravure par des traits horizontaux. 1899 L'un des émaux employés en armoiries. En couleur c'est le bleu céleste, et en gravure on le représente par un tracé de lignes horizontales. 1901 Nom de l'émail bleu, est dérivé du mot arabe lazurd qui signifie bleu. Il est passé ainsi dans l'héraldique néerlandaise. L'émail azur est représenté en gravure par des traits horizontaux que l'on nomme hachures. 1905 Un des quatre émaux du blason (En gravure, il s'indique par des tailles horizontales).

Azuré

Ombré d'azur.

Page précédentePremière page