HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

SAINT-ÉTIENNE

ARMES: d'azur, à deux palmes de sinople en sautoir, cantonnée en chef d'une couronne fermée d'or, en flancs et en pointe d'une croisette d'argent.

Cette ville, fondée par les Romains, qui y avaient une fabrique d'armes de guerre, doit une partie de son importance au roi Charles VII.
Sous ce prince elle fut entourée de murs, et sa prospérité commerciale toujours croissante l'a fait monter au rang des premières villes manufacturières du royaume.
Les palmes et la couronne rappellent sans nul doute la mort glorieuse de saint Étienne, premier martyr, patron de la ville. Les croisettes étaient peut-être dans l'origine des pierres, par allusion à la lapidation du saint, et la science héraldique en aura fait de petites croix.

En 1817, M. Galichon, maire de la commune de Saint-Étienne, obtint la confirmation des anciennes armes de la ville, qui furent blasonnées: d'azur, à deux palmes d'or en sautoir, accompagnées en chef d'une couronne royale du même, en flancs et en pointe de trois croix d'argent. On voit que l'émail des palmes fut alors changée de sinople en or, pour éviter de mettre couleur sur couleur.

Histoire

Saint-Étienne ne fut d'abord qu'un château, bâti au Xe siècle par les comtes du Forez; elle prit de l'importance au XVe siècle; mais elle eut à souffrir de la peste en 1585 et 1628.