HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

TOULON

ARMES: d'azur, à la croix d'or, au premier canton chargé d'un drapeau d'argent contourné.

La ville de Toulon, pillée et ruinée plusieurs fois par les Arabes pendant le douzième siècle, avait un vif intérêt aux croisades. Est-ce en mémoire des guerres saintes qu'elle adopta pour armoiries une croix, ou bien est-ce en imitation de Marseille, sa voisine, qui avait la même pièce héraldique, mais avec un émail et un champ différents? C'est ce qu'il serait difficile de résoudre. Beauvais et Senlis, dont un pal meuble les écus, nous offrent un exemple d'un pareil emprunt entre deux villes voisines.
La commune de Toulon fut régulièrement constituée le 9 juillet 1314, par Robert, roi de Naples et comte de Provence.
Elle portait autrefois pour armes la croix d'or sur un champ d'azur.

C'est ainsi que d'Hozier les enregistra en 1699; mais cette ville, ayant poussé le dévouement royaliste en 1793 jusqu'à ouvrir ses portes aux Anglais, demanda et obtint, en 1846, l'autorisation d'ajouter à ses armes un drapeau d'argent.

Histoire

L'itinéraire maritime de l'empereur Antonin est le premier document mentionnant le port de Telon Martius ; mais, pendant l'époque romaine Toulon n'eut qu'une importance secondaire. Au moyen âge, elle fut saccagée par les Sarrasins. Au XIème siècle, les comtes de Toulon relevèrent les comtes de Provence. Charles d'Anjou lui donna quelques libertés municipales ; en 1348, la reine Jeanne l'érige en commune. Devenue ville française à la mort de René d'Anjou, Toulon fut l'objet d'importants travaux sous Louis XII et François 1er ; elle ne put toutefois résister à l'attaque de l'amiral Hugues de Moncade et du connétable de Bourbon, en 1524, ni à celle d'André Doria en 1536. Sous Henri II, son importance maritime s'accrue. Au XVIIème siècle, Toulon devint un grand centre d'armement de flotte. Henri IV en avait accru les fortifications, et y avait fondé l'arsenal. Richelieu y établit de nombreux magasins. Mais c'est surtout après les grands travaux de Vauban que Toulon devint un des premiers ports de France.