HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

CAEN

ARMES: coupé de gueules et d'azur, à trois fleurs de lis d'or.

La commune de Caen, instituée en 1204, avait pour blason sur son ancien sceau: de gueules, au château donjonné d'or (l'abbé de la Rue, Recherches historiques sur la ville de Caen, page 230).
Elle substitua plus tard à ces armoiries les trois fleurs de lis d'or sur un champ coupé de gueules et d'azur. M. Huet pense que ce fut en vertu d'une concession faite par le roi Charles VII pour récompenser les habitants de la ville de leur fidélité.
L'abbé de la Rue ajoute que ce fait n'est appuyé sur aucun diplôme et qu'au seizième siècle la ville accolait à ses armes celles des ducs de Normandie, comme l'ordonnait une délibération municipale.
M. Canel, dans son Armorial des villes, communautés, etc. de Normandie, donne d'assez longs détails sur les armes de Caen; mais nous ne pouvons le citer que de mémoire, car sa brochure, publiée en 1849 ou 1850, ne paraît pas avoir été déposée au bureau de la librairie ni à la Bibliothèque nationale.

En 1830, un vote du conseil municipal a décidé qu'on reprendrait pour armoiries: de gueules, à la tour crénelée de sept pièces, donjonnée d'une tourelle d'argent de cinq pièces, ouverte, ajourée et maçonnée de sable. Cet écu ne diffère du blason primitif de Caen que pour quelques détails et par l'émail de la tour.

Histoire

La véritable fondation de Caen ne date que de la création des Abbayes aux hommes et aux dame par Guillaume, duc de Normandie, et sa femme Mathilde (XIème siècle).