HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

ARRAS

ARMES: d'azur, à la fasce d'argent, chargée de trois rats de sable et accompagnée en chef d'une mitre d'or et en pointe de deux crosses passées en sautoir du même.

Le plus ancien sceau connu de cette ville est conservé aux Archives nationales; c'est celui de la charte d'adhésion au procès de Boniface VIII, le 23 août 1303. Il représente une enceinte à trois coupoles et à autant d'arcades qui les soutiennent, et sous lesquelles on lit les lettres AT... BAT... T... Le contre-sceau est chargé d'une fleur de lis.
Au bas de l'acte d'adhésion au congrès de Cambrai, du 22 décembre 1529, le sceau de la mairie d'Arras ne diffère de celui de 1303 que par l'addition de deux rats qui chargent le champ de la face, et de deux autres qui accostent la fleur de lis du contre-scel.

Ces rats sont évidemment une allusion au nom de la ville, comme l'inscription que l'on plaça sur une des portes, lorsqu'Arras fut assiégé par Louis XIII; on y lisait:
Quand les Français prendront Arras
Les rats mangeront les chats.
Après la prise de la ville, on se contenta de retrancher le p de prendront, et le vers devint:
Quand les Français rendront Arras, etc:
La mitre et les crosses qui accompagnent la bande ont leur origine évidente dans les insignes de l'évêché.

Histoire

Cette ville était la capitale des Atrebates. Elle fut ruinée par les Vandales, 407; par les Normands, 880; assiégée en 1414 par Charles VI et occupée par Louis XI en 1477; elle retourna volontairement à la domination de Maximilien d'Autriche en 1492. Prise de nouveau par les Français en 1640, elle fut définitivement cédée à la France en 1659.