HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

CAMBRAI

ARMES: d'or à l'aigle éployée de sable, becquée et membrée de gueules, chargée en coeur d'un écusson d'or à trois lions d'azur.

Cette cité, ancienne capitale du Cambrésis, était autrefois une ville libre et impériale que Charles le Simple avait cédée, en 822, à l'empereur Henri Ier. Charles-Quint s'en empara en 1543 et la réunit à ses Etats des Pays-Bas, qui passèrent aux Espagnols. Par le traité de Nimègue, elle a été abandonnée avec l'Artois à la France.
Un sceau de Cambrai, dont l'empreinte apposée au bas d'un acte de 1282 est conservée aux Archives impériales de Paris, représente une ville avec plusieurs coupoles; le contre-sceau est chargé d'une aigle éployée. Sur une autre empreinte de l'an 1340, l'aigle porte en coeur un écusson chargé de trois lions. On les retrouve encore aujourd'hui dans les armes de la ville, qui ne paraissent pas avoir subi de modifications ultérieures.

L'aigle éployée de sable sur le fond d'or sont les armoiries de l'Empire. Le petit écusson chargé de trois lions était le blason particulier et distinctif du chapitre de la cathédrale. Des auteurs le décrivent d'argent, à trois loups de sable. Mais nous ne savons pas sur quelle autorité ils s'appuient.

Histoire

Clodion s'y établit en 445 ; en 481, Clovis tue Ragnacaire, chef des Francs de Cambrai ; n'appartient à la France que depuis le siège de 1677. Plusieurs traités sont datés de Cambrai (1510, 1519).