HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

DOUAI

ARMES: de gueules, au coeur saignant d'or, percé d'une flèche posée en bande, mouvant de dextre, surmonté d'un D gothique d'or.

Cette cité, dont l'origine remonte au delà de l'invasion romaine, a possédé au moyen âge un atelier monétaire.
Sur ses pièces d'argent était représenté un rameau qu'on retrouve aussi sur son contre-scel comme sur ceux de beaucoup d'autres villes, rameau qui donna naissance aux branches et aux diaprures dont sont chargés plusieurs écussons.
Au XIIIe siècle, la cité de Douai portait pour armes: de gueules plein. On dit qu'ayant perdu ses plus braves enfants à la bataille de Mons-en-Pévèle, elle inscrivit sur son blason le douloureux souvenir de cette perte cruelle. Dans le champ de gueules, elle traça une flèche mouvante de l'angle dextre et perçant un coeur, d'où jaillissent des gouttes de sang.

En chef, elle plaça un D gothique pour rappeler la première lettre de son nom. Il y en a qui mettent ce D au-dessus et non dans l'intérieur de l'écu.

Histoire

L'origine de Douai semble remonter à l'époque de la domination romaine. Au VIIème siècle, le territoire de Douai appartenait à Erchinoald, maire du palais sous Clovis II. Douai, ville frontière, appartint dans la suite, tantôt à la France, tantôt à l'Espagne. Elle fut assiégée plusieurs fois. Vauban en avait fait une place de guerre de premier ordre.