HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

BÉZIERS

ARMES: d'argent, à trois fasces de gueules, au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or.

Celle ville, fondée, dit-on, par les Phocéens de Marseille et colonisée par Jules César, ne devint florissante que sous les derniers rois carlovingiens.
Elle eut ensuite ses vicomtes particuliers, dont le dernier se distingua à la croisade de 1248 et dont les armes, placées au musée de Versailles, étaient d'abord d'après un ancien sceau donné par dom Vaissette: fascé d'or et d'hermines de six pièces; et en dernier lieu: fascé d'argent et de gueules de six pièces, au chef semé de France.
La réunion définitive de Béziers à la Couronne s'accomplit sous le règne de saint Louis. Le blason de ses anciens vicomtes, légèrement modifié par la réduction des fleurs de lis à trois et par la substitution de trois fasces à l'ancien fascé, constitue encore l'écu actuel de la ville.

Histoire

Ancienne cité gauloise des Volces Tectosages, elle fut prise par les Romains en 120 et reçut une colonie en 52 av. J.C. Prise par les Wisigoths en 418, par les Sarrasins en 725, elle fut détruite par Charles-Martel en 736 et relevée par son fils Pépin. Du XI au XIIIème siècle, les vicomtes de Béziers qui possédaient aussi Albi et Carcassonne, furent constamment en lutte avec leurs deux suzerains, le comte de Toulouse et le roi d'Aragon. Lors de la croisade des albigeois, les vicomtes prirent parti pour les albigeois. Les croisés vinrent assiéger Béziers, dont les bourgeois refusèrent de livrer les hérétiques, et s'en emparèrent. La ville fut dévastée et brûlée, les habitants massacrés (1209). La vicomté de Béziers fut donnée à Simon de Montfort et cédée à Louis VIII par son fils. Au XVI et XVIIème siècle la ville de Béziers qui comptait beaucoup de protestants, prit part à toutes les révoltes jusqu'a celle de Montmorency après laquelle elle fut démantelée (1633)