HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

CHALON-SUR-SAONE

ARMES: d'azur, à trois annelets ou cercles d'or.

Léonard Bertaut, historien de Châlon-sur-Saône, prétend que cette ville avait porté jadis le nom d'Orbandale, et il a même donné à son ouvrage publié en 1662 le titre de l'Illustre Orbandale. Cette dénomination avait, dit-il, pour cause "les trois cercles de brique dorée, desquelles les murailles de Châlons estaient bandées comme d'une célèbre ceinture, et qui se montraient encore ès ruines des anciens murs."
Au lieu d'invoquer des hypothèses aussi aventureuses au sujet de l'origine des armes de Châlon, qui ne diffèrent de celles de Mâcon que par les émaux, il eût été plus naturel d'en chercher l'explication dans le genre de commerce qui fait la richesse de ces deux villes. Les annelets ou cercles, n'en déplaise aux amours-propres de la localité, ne rappellent-ils pas simplement les tonneaux de vin dont l'exportation et l'embarquement se font chaque année à Châlon-sur-Saône et à Mâcon?

Histoire

Cette ville très ancienne (lat. Cabillonum, Cabillo Aeduorum), fut la capitale de la puissante tribu des Eduens. César s'en empara à l'époque de la conquête des Gaules. La région de Chalon fut ravagée par les Vandales et par les Huns. En 534, Chalon fut prise par les Burgondes et après différentes vicissitudes, fut réunie au duché de Bourgogne en 1237 par le duc Hugru. A la mort de Charles le Téméraire, les Chalonnais prirent parti pour Marie de Bourgogne ; la Trémouille s'en empara après un siège de plusieurs mois. Au XVIème siècle, pendant les guerres de religion, Chalon fut le théâtre de luttes sanglantes. Mayenne prit la ville de Chalon en 1588 et, après l'avènement de Henri IV, il la garda encore pendant six ans comme place de sûreté.