X
HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

CHARTRES

ARMES: de gueules, à trois besants d'argent, chargés chacun d'une figure hiéroglyphique sénestrée d'une fleur de lis de sable, au chef de France.

La ville de Chartres, appelée en latin Autricum, était la capitale des Carnutes à l'époque de la conquête des Gaules par Jules César.
Elle eut dès le Xe siècle des comtes particuliers, qui possédèrent aussi les comtés de Blois et de Champagne. Elle appartint ensuite à la maison de Châtillon, qui la vendit à Philippe-le-Bel en 1286. Elle fut alors réunie au domaine de la couronne. Ses armes sont fort anciennes, et remontent à la domination des comtes de Champagne.
Les figures hiéroglyphiques et les fleurs de lis qui chargent les trois besants ont peut-être pour origine de simples diaprures, que la science du blason voulut plus tard remplacer par des figures héraldiques plus régulières. C'était l'opinion de M. Duchalais, dont l'archéologie regrette la perte récente.

Ce numismate attribuait à la même source les cotices potencées des armes de Champagne et les rinceaux de beaucoup de blasons de villes.
Ces figures hiéroglyphiques, dont on retrouve des traces sur des monnaies frappées vers l'an 1300, retracent, selon quelques écrivains, une forteresse, des caractères gaulois ou même une tête de femme; mais cette explication nous semble peu vraisemblable. D'Hozier, en 1696, enregistra les armes de Chartres: tiercé en fasce d'or, d'argent et de gueules, c'est lui sans doute qui les avait choisies, faute de production régulière.

Histoire

Chartres cité des Carnutes à l'époque gallo-romaine, avait été un lieu de réunion pour les druides qui vénéraient, dit-on, la Vierge mère dans une grotte située à la place de la cathédrale actuelle. Deux fois dévastée par les invasions normandes, la ville de Chartres repoussa cependant en 911, l'attaque de Rollon. Le comté de Chartres appartint aux puissants comtes de Blois, puis fut réuni au domaine royal par Philippe le Bel (1280). Henri IV fut sacré roi de France dans la cathédrale de Chartes (1594). Depuis Louis XIV jusqu'en 1830, le titre de "comte de Chartes" fut porté par le fils aîné du duc d'Orléans.