HERALDIQUE : logiciels, bases, recherches, dessins

Art du Blason : Héraldique / logiciels bases de données dessins armes armoiries recherches et plus...

BOREL D'HAUTERIVE : Histoire des armoiries des Villes de France

Armoiries, armes, blason, écu: dessin réalisé avec Euralsuite.
Dernière pagePage suivantePage précédentePremière page

BASTIA

ARMES: d'argent.

La noblesse de Corse, vivant loin du contact du reste du monde, et contrainte de restreindre ses relations et ses alliances dans l'intérieur de son île, se contenta, jusqu'à l'époque de la conquête française, en 1769, des traditions orales pour sauver de l'oubli ses annales domestiques.
Elle n'avait jamais été obligée à aucunes preuves et soumise à aucunes recherches contre les usurpateurs. Le blason, comme toutes les autres branches de la science nobiliaire, resta dans une enfance complète. Les meilleurs gentilshommes connaissaient à peine leurs armoiries et ignoraient jusqu'aux premiers éléments de la grammaire héraldique, comme nous l'avons déjà fait remarquer à l'occasion des preuves faites par Napoléon pour entrer à l'Ecole militaire.

Les villes et les communautés de l'île n'eurent généralement pas d'armoiries particulières, et la Corse elle-même ne posséda jamais son blason spécial. Bastia suivit le sort général, et à défaut de symbole héraldique, nous lui avons donné une table d'attente, c'est-à-dire un écu d'argent, qui, n'étant chargé d'aucune pièce, d'aucun attribut, semble attendre des armoiries.

Histoire

Bastia, l'ancienne Mantinum, était jadis la capitale de l'île. Quand la Corse formaient deux départements, elle était le chef-lieu de celui de Golo. Prise par les Anglais en 1745 et 1794; les Autrichiens et les Piémontais l'assiégèrent vainement en 1748.