Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Dernière pagePage suivante

Cabane

Petite maison couverte ordinairement de chaume.

Cabasset antique

Défense de tête, du genre des bassinets sans visière, en usage au XVIe siècle.

1679 Que nous nommons morions, aucuns crestez de testes de chiens ou autres animaux, quelques fois differens de metaux ou couleurs, comme les langues & yeux. 1905 Défense de tête, du genre des bassinets sans visière, en usage au XVIe siècle.

Cabestan

Treuil vertical, destiné aux manoeuvres de force et mû au moyen de barres, à bras d'hommes, ou mécaniquement.

1905 Treuil vertical, destiné aux manoeuvres de force et mû au moyen de barres, à bras d'hommes, ou mécaniquement.

Cabillaud

Poisson, concernant: églefin, morue fraîche.

Câble

Gros cordage en filin, en fils de fer ou d'acier, en chaîne.

1872 Grosse corde. 1899 Se dit de toute pièce faite en forme de câble, ou entortillée d'une corde, et aussi de cette dernière enroulée sur elle-même en redorte. 1905 Gros cordage en filin, en fils de fer ou d'acier, en chaîne.

Câblé

Fait de cordes et de câbles tortillés. Différent de cordé.

1780 Se dit de la croix faite de cordes, ou de câbles tortillés. 1843 Se dit d'une croix, d'un pal, etc., composés de cordes ou de câbles tortillés. 1864 Se dit d'une croix faite de cordes tortillées. 1872 Fait en forme de câble. 1885 Se dit d'une croix faite de cordes ou de câbles tortillés. 1887 Signifie que des objets, tels que fasces, croix, etc., semblent formés de câbles tortillés. 1901 Se dit d'un meuble de l'écu formé de cordes tortillées. 1905 Se dit des pièces composées de cordes enroulées ou portant des câbles.

Caboche

Figure héraldique qui est une tête d'animal ou d'homme coupée perpendiculairement ou dans sa partie supérieure.

1905 Figure héraldique qui est une tête d'animal ou d'homme coupée perpendiculairement ou dans sa partie supérieure.

Caboché

Se dit d'une tête d'animal ou d'homme coupée dans la partie supérieure ou perpendiculairement. Si la section était horizontale ou se trouvait à la partie inférieure, on se servirait du mot coupée.

1772 Se dit d'une tête d'animal coupée derriere les oreilles par une section parallele à la face, ou par une section perpendiculaire; au lieu qu'on diroit coupé, si la section étoit faite horisontalement. 1899 Ancienne expression dont on se servait pour dire que la tête d'un animal était coupée perpendiculairement ; équivalant de : à deux têtes admis par nombre d'auteurs anciens. 1905 Se dit d'une tête d'animal ou d'homme coupée dans la partie supérieure ou perpendiculairement. Si la section était horizontale ou se trouvait à la partie inférieure, on se servirait du mot coupée.

Cabot

Petit poisson commun en Méditerranée.

1905 Figure de poisson à grosse tête et à corps en pointe, posé en pal.

Cabre

Chèvre.

1905 Ancien nom de la chèvre.

Cabré

Un cheval cabré est un cheval acculé.

1780 Se dit d'un cheval acculé. 1864 Se dit d'un cheval dressé sur ses pieds de derrière. 1885 Se dit d'un cheval levé sur ses pieds de derrière. 1887 Se dit d'un cheval dressé sur ses jambes. 1899 S'emploie de préférence à acculé et même effaré pour désigner un cheval dressé sur les pieds de derrière. 1901 Indique qu'un cheval est levé sur ses jambes de derrière. 1905 Un cheval cabré est un cheval acculé.

Cabri

Chevreau.

Cabriolet

Fauteuil léger du XVIIIe siècle. Désigne aussi une sorte de voiture légère, montée sur deux roues.

Cabus

Voir Chou.

1905 Se dit d'une variété de chou.

Cadran

S'emploie pour le meuble d'horlogerie ainsi nommé ; on le rencontre aussi dans les armoiries sous forme d'un objet figurant un cadran solaire.

1899 S'emploie pour le meuble d'horlogerie ainsi nommé ; on le rencontre aussi dans les armoiries sous forme d'un objet figurant un cadran solaire.

Cadran d'horloge

Sert de repères sur une horloge

Cadril

Meuble carré et vidé.

Caducée

Nom du bâton ou verge de Mercure consistant en une verge ailée vers le haut, accolée de deux serpents (ou bisses) parfois ailés, entrelacés ou affrontés de sorte que la partie supérieure de leur corps forme un arc. Le bâton est parfois ailé par le bas. Ce nom de caducée a été accepté pour nommer le bâton fleurdelisé dont se servent les hérauts.

1885 A la même signification que dans le langage ordinaire. 1887 Nom du bâton de Mercure, consistant en une verge ailée, accolée de deux serpents qui se regardent. 1899 Meuble de l'Ecu, formé d'une baguette autour de laquelle sont entrelacées deux bisses affrontées, et dont l'extrémité supérieure est garnie de deux ailes éployées. Ce nom de caducée a été accepté pour nommer le bâton fleurdelisé dont se servent les hérauts. 1901 Attribut de Mercure, dieu du Commerce, représenté par une baguette verticale entrelacée de deux serpents ou bisses affrontés et terminée par deux ailes d'oiseau. 1904 Bâton autour duquel s'enlacent deux serpents et terminé par deux ailes. 1905 Attribut de l'écu qui représente une verge surmontée de deux ailes et accolée de deux serpents ou bisses entrelacés et affrontés de sorte que la partie supérieure de leur corps forme un arc.

Caféier

Arbrisseau qui produit le café.

1901 Une branche de caféier et une branche de tabac entourent le blason officiel du Brésil.

Caftan

Espèce de robe ou de pelisse doublée de fourrure, qui est en usage en Orient.

1905 Espèce de robe ou de pelisse doublée de fourrure, qui est en usage en Orient.

Caille

Oiseau voisin de perdrix, migrateur.

Cailleteau

Petit de la caille.

Caillou

Représente une pierre de forme quelconque : c'est la vigilance que la grue tient dans sa patte et qu'elle semble prête à lancer pour se défendre.

1885 Pierre à feu. 1899 Représente une pierre de forme quelconque : c'est la vigilance que la grue tient dans sa patte et qu'elle semble prête à lancer pour se défendre.

Caïman

Crocodile à museau court et large.

Calebasse

Fruit du calebassier et de diverses courges. Fruit exotique servant à donner un instrument pour conserver l'eau. (Courge de pèlerin).

Caleçon

Sous-vêtement. Meuble très rare qui paraît dans quelques blasons flamands.

1887 Sous-vêtement qui paraît comme meuble dans certaines armoiries. 1901 Vêtement d'homme très rare en héraldique. Culotte ou haut-de-chausse.

Calice

Meuble représentant les objets dont les bords sont de forme évasée ; tels sont certaines fleurs, les coupes sacrées, les lacrymatoires, etc...

1885 Vase sacré. 1887 Espèce de gobelet sur un pied, dont on se sert dans les offices religieux. 1899 Meuble représentant les objets dont les bords sont de forme évasée ; tels sont certaines fleurs, les coupes sacrées, les lacrymatoires, etc... 1901 Représenté tel que celui du mobilier des églises. 1905 Ensemble des sépales d'une fleur. Coupe, vase à boire, chez les anciens. Vase dans lequel le prêtre fait, pendant la messe, la consécration du vin.

Calotte

Petit bonnet.

1905 Sorte de bonnet de forme basse, souvent sphérique, qui ne couvre ordinairement que le sommet de la tête. Voûte en forme de calotte sphérique.

Calville (pomme de)

Variété de pomme.

Camail

Nom donné aux lambrequins qui couvrent les casques, ou entourent les écus des chevaliers.

1772 Espece de lambrequin qui couvroit les casques et les écus des anciens chevaliers. Quelques-uns dérivent ce mot de camélanciers, qui étoit une petite couverture de tête, faite de camelot; et d'autres le font venir de cap de maille, à cause qu'il y avoit autrefois des couvertures de tête faites de maille. L'histoire ancienne fait mention de chevaliers armés de camails; il y a grande apparence que ces camails étoient à peu près comme les haussecols, et que les camails des évêques ont été ainsi nommés, à cause qu'ils leur ressemblent. 1899 Nom donné aux lambrequins qui couvrent les casques, ou entourent les écus des chevaliers. 1905 Espèce de lambrequin en forme de petit manteau, qui couvrait anciennement les casques et les écus des chevaliers. Voir Lambrequin.

Camée

Pierre composée de différentes couches, et sculptée en relief.

Caméléon

Lézard arboricole insectivore.

Campagne

Voir Champagne.

Campaine

Voir Campane.

1905 Voir Campane.

Campane

Cloche dans le vieux langage. Sonnette de mule, sonnaille.

1905 Cloche dans le vieux langage. Sonnette de mule, sonnaille.

Campanée

Se dit d'une chapelle ou d'une église aux cloches apparentes.

Campanile

Clocher.

Campans

Fleur de lune.

Campanule

Plante des champs ou des montagnes dont les fleurs ont la forme d'une cloche.

Camus

Bouvreuil.

Canard

Oiseau palmipède. Généralement de profil, tourné vers la dextre.

1901 Oiseau bien connu.

Canari

Serin de couleur jaune verdâtre.

Cancer

(ou Cancre) - Crabe, araignée de mer, espèce d'écrevisse de mer.

Cancerlin

Voir Crancelin.

1780 Voir Crancelin. 1905 Voir Crancelin.

Cancre

Voir Cancer.

1679 Animal rencontré en armes. 1905 L'un des noms du crabe-tourteau. Voir Cancer.

Cane

Canard femelle.

Caneton

Jeune canard, aussi canardeau.

Canette

Petite cane de profil regardant à dextre, qui ressemble assez à un canard et que l'on distingue des merlettes en ce qu'elles ont un bec et des pattes, tandis que la merlette n'a ni l'un ni les autres. Elle peut donc être dite, becquée, membrée ou armée. Représentées généralement en nombre.

1772 On s'en sert en parlant des petites canes qu'on représente comme des merlettes avec les ailes serrées. La différence est qu'elles ont bec et jambes, au lieu que les merlettes n'en ont point. Voyez Merlette. 1780 Sont des petites canes qu'on représente comme des merlettes avec les ailes serrées ; toute la différence, c'est qu'on prétend que les canettes doivent montrer un peu du bec et des jambes. 1843 Petite canne ou oiseau posé de profil. 1864 Sont des cannes sans bec et sans pied comme les alerions et les merlettes. 1872 Petite espèce de canard. 1885 Petites canes représentées de profil. 1887 Petite espèce de canard. 1899 La cane, femelle du canard, est souvent employée dans les armoiries ; les cannes placées en nombre dans un écu, sont nommées canettes, on les représente de profil et les ailes serrées ; si leur bec ou autres membres sont d'un émail particulier, on doit le spécifier en blasonnant. 1901 Petite cane représentée de profil. 1905 Petite cane qui est représentée de profil et les ailes serrées, comme les merlettes, mais qui se distingue de celles-ci en ce qu'elle a un bec et des pattes.

Canfier

Arbre ou buisson (fruité).

Canif

Petit couteau de poche à une ou plusieurs lames repliables.

1901 Instrument représenté en pal, la lame ouverte.

Canne

Bâton plus ou moins ouvragé, dont on se sert pour s'appuyer en marchant. Nom vulgaire d'une sorte de roseau.

1905 Bâton plus ou moins ouvragé, dont on se sert pour s'appuyer en marchant. Nom vulgaire d'une sorte de roseau.

Canne à pommeau

Canne avec une poignée en forme de boule.

Canne à sucre

Végétal originaire de l'Inde et acclimaté dans l'Europe méridionale, principalement en Espagne. La tige de la canne à sucre est représentée en pal dans l'écu.

1901 Végétal originaire de l'Inde et acclimaté dans l'Europe méridionale, principalement en Espagne. La tige de la canne à sucre est représentée en pal dans l'écu.

Cannelé

(ou Caneté) - Attribut des pièces dont les bords sont garnis de pointes en dedans et arrondies en dehors. Inverse de l'engrelé.

1780 Se dit de l'engrêlure dont les pointes sont en dedans et le dos en dehors, comme les cannelures des colonnes en architecture. 1843 Se dit des pièces dont les bords sont échancrés comme des cannelures. 1885 Se dit de l'engrêlure dont les pointes sont en dedans au lieu d'être en dehors comme dans l'engrêlé. 1887 Se dit de l'engrêlé dont les pointes sont en dedans et le dos en dehors. 1899 Le cannelé est le contraire de l'engrêlé, en ce que les formes arrondies sont en dehors et les pointes des demi-cercles en dedans ; le cannelé s'applique aux bordures, chefs, pals, croix, bandes, fasces, etc ... 1901 Attribut d'un chevron, d'un pal, d'une bordure, etc., dont les bords sont arrondis en feston. 1905 Se dit des pièces honorables dont les bords sont garnis de pointes arrondies en dehors, comme les cannelures des colonnes.

Cannelier

Nom des arbres qui fournissent la cannelle.

1905 Nom des arbres qui fournissent la cannelle.

Cannette

Voir Canette.

1843 Voir Canette.

Canon

On dit affûté lorsqu'il est placé sur son affût, et démonté lorsqu'il n'y a que le tube.

1885 Pièce d'artillerie. 1901 Engin de guerre. Il paraît dans l'écu tel que le canon ordinaire de l'artillerie ancienne, monté sur son affût. On voit très souvent des tubes de canon rangés, posés en croix ou en sautoir. On le dit affûté, quand il est d'un émail différent de celui de la pièce. 1905 Meuble de l'écu qui représente un canon d'artillerie. Il peut être affûté, celui dont l'émail est différent e la pièce.

Canonnier

Homme dont la profession est de servir le canon.

Canot

Embarcation non-pontée mue à la rame, à la voile ou au moteur.

Canton

Le canton est une partition carrée, placée soit à dextre soit à senestre dans l'un des angles du chef de l'Ecu. On n'est pas absolument fixé sur les proportions qu'il peut avoir ; le canton peut avoir deux parties de large et deux parties et demi de haut, des sept parties de la largeur de l'écu. Dans tous les cas, il doit être toujours de moindre importance que le franc-canton. On donne aussi le nom de canton aux espaces carrés laissés libres sur un écu dont le centre est occupé par une croix, et ici il est bon de faire remarquer que c'est improprement que certains auteurs ont donné le nom de canton aux espaces triangulaires laissés vides dans les écartements du sautoir, ce dernier doit toujours être dit accompagné.

1772 Est une des neuf pieces honorables des armoiries. C'est une partie quarrée de l'écu séparée des autres. Elle n'a aucune proportion fixe, quoiqu'elle doive être, suivant les regles, plus petite que le quartier. Elle est souvent la neuvieme partie de l'écu, et on l'employe comme une addition ou différence, et souvent pour marque de bâtardise. Le canton est quelquefois placé au coin dextre et quelquefois au senestre; et dans ce cas on l'appelle canton senestré. On dit, il porte d'hermine au canton d'argent chargé d'un chevron de gueules. Les espaces que laissent les croix et les sautoirs sont aussi nommés cantons. 1780 Est une des pièces honorables des armoiries. C'est une partie quarrée de l'écu séparée des autres. Elle n'a aucune proportion fixe ; quoiqu'elle doive être, suivant les règles, plus petite que le franc-quartier, elle est souvent la neuvième partie de l'écu. On l'emploie quelquefois pour brisure. Le canton peut être chargé d'autres pièces. 1798 Se dit d'un quartier qui est moindre que le quartier ordinaire de l'écu. Il se dit encore des parties dans lesquelles un écu est partagé par les pièces dont il est chargé. Il porte d'or au canton d'azur. Il porte une croix d'or et une étoile à chaque canton. 1843 Portion carrée de l'écu, plus petite que le franc-quartier. Les quatre vides formés par une croix ou un sautoir prennent le nom de canton. 1864 Se dit du tiers dextre ou senestre du chef. Les espaces que laissent les croix et les sautoirs, sont aussi nommés cantons. 1872 Partie vide que laisse aux angles de l'écu une croix ou un sautoir. 1885 Plus petit que le franc-quartier, il n'occupe que le neuvième de l'écu, et se place tantôt à l'angle dextre, tantôt à l'angle sénestre du chef. 1887 Partie carrée qui occupe l'un des angles de l'écu, généralement celui du chef, à dextre. Le canton a deux parties de large et deux parties et demie de haut, des sept parties de la largeur de l'écu. Canton senestre se dit lorsqu'il est placé à l'angle senestre du chef. On trouve des cantons arrondis. Canton se dit encore de l'un des quatre espaces vides laissés sur un écu par la croix ou le sautoir, ou par des pièces posées en croix ou en sautoir. 1899 Le canton est une partition carrée, placée soit à dextre soit à sénestre dans l'un des angles du chef de l'Ecu ; on n'est pas absolument fixé sur les proportions qu'il peut avoir ; dans tous les cas, il doit être toujours de moindre importance que le franc-canton. On donne aussi le nom de canton aux espaces carrés laissés libres sur un écu dont le centre est occupé par une croix, et ici il est bon de faire remarquer que c'est improprement que certains auteurs ont donné le nom de canton aux espaces triangulaires laissés vides dans les écartements du sautoir, ce dernier doit toujours être dit accompagné. 1901 Section carrée joignant un des angles de l'écu, soit en chef, soit en pointe. Il est moins grand que le franc-canton. 1905 Pièce de premier ordre, de figure carrée, qui est quant aux dimensions la neuvième partie de l'écu, et qui se place ordinairement à l'angle dextre du chef, quelquefois à l'angle senestre, ce qu'il faut alors spécifier en blasonnant. Il diffère du franc-canton en ce que celui-ci est un peu plus grand et se met toujours à l'angle dextre. Nomme aussi l'un des quatre vides carrés ou triangulaires que forment sur l'écu la croix ou le sautoir.

Canton d'honneur

Voir Franc-quartier.

1843 Voir Franc-quartier.

Cantonné

Attribut de la croix pleine ou du sautoir accompagné en leurs quatre cantons ou en un seul de quelque menu pièce. Dans ce cas, on utilise cantonné plutôt que accompagné. On peut aussi appliquer ce mot à quatre pièces ou figures, placées régulièrement à l'endroit des cantons, s'il y a une pièce principale en abîme elle se trouve cantonnée par les autres. On rencontre aussi des écus qui ont le champ cantonné de quatre pièces (cantons) généralement d'émaux différents, ce qui laisse une croix au milieu.

1772 Se dit lorsque les espaces que les croix et les sautoirs laissent vuides, sont remplis de quelques figures. 1780 Se dit d'une pièce seule placée dans un des deux cantons du chef ou de la pointe. Il se dit aussi de la croix et des sautoirs, accompagnés, dans les cantons de l'écu, de quelques autres figures. 1798 Il se dit des pièces accompagnées, dans les cantons de l'écu, de quelques autres figures. Croix cantonnée de quatre étoiles. 1843 Une croix, un sautoir se blasonnent cantonnés lorsque leurs vides ou cantons sont chargés de meubles héraldiques. 1864 Se dit de la croix et du sautoir, accompagnée de quelqu'autre figure dans les cantons de l'écu. 1872 Se dit de toute pièce accompagnée d'une autre pièce à chaque canton. 1885 Se dit de la croix ou du sautoir quand ils sont accompagnés dans leurs angles de figures quelconques. 1887 Se dit : 1° d'une croix ou d'un sautoir qui dans ses angles est accompagné d'autres objets ; 2° de quatre figures, posées dans les quatre cantons de l'écu, autrement dit posées 2 et 2 ; 3° d'une figure placée en abîme, et accompagnée de quatre objets, posés 2 et 2. 1899 Lorsque les espaces que la croix laisse libres dans le champ sont chargés de meubles ou figures, on la dit cantonnée de ... suivant ce qui est ou doit être représenté dans les cantons. Un lion, une aigle, tout autre animal ou meuble occupant l'abîme de l'Ecu, et accompagné de quelques pièces posées aux angles, se dit aussi cantonné de ... 1901 Signifie qu'une croix ou un sautoir est accompagné, dans ses angles, d'autres symboles ; que quatre pièces sont posées aux quatre cantons de l'écu ; qu'une figure au centre de l'écu est accompagnée de quatre meubles vers les angles. 1904 Se dit d'une croix ou d'un sautoir accompagné dans les cantons de quelques autres figures. 1905 Se dit de la croix pleine, quand elle est accompagnée en ses quatre cantons ou en un seul de quelque menue pièce. Se dit aussi des meubles placés régulièrement à l'endroit des cantons. Si une pièce placée en abîme est accompagnée par quatre autres pièces placées à l'endroit des cantons, c'est la pièce principale placée en abîme qui se trouve cantonnée par les autres.

Cap

Avancée de terre dans la mer.

1905 Pointe de terre qui s'élève dans la mer. Se trouve aussi dans l'expression De pied en cap, qui se disait autrefois De cap à pied.

Cap de More

Tête de More.

1905 Tête de More.

Caparaçon

Pièce d'étoffe ornée qui recouvre la croupe d'un cheval.

1905 Housse d'ornement dont on revêt les chevaux montés ou attelés dans les cérémonies. Anciennement Couverture et Housse.

Caparaçonné

Se dit pour indiquer qu'un cheval figuré dans un écu est tout harnaché et couvert d'étoffes riches, qui sont souvent aux couleurs des armes de son possesseur. Quelques auteurs ont aussi donné cette qualification au cheval couvert d'une armure de fer au lieu de le dire bardé.

1899 Se dit pour indiquer qu'un cheval figuré dans une armoirie est tout harnaché et couvert d'étoffes riches, qui sont souvent aux couleurs des armes de son possesseur. Quelques auteurs ont aussi donné cette qualification au cheval couvert d'une armure de fer au lieu de le dire bardé. 1901 Se dit d'un cheval couvert de tous ses harnais. 1905 Cheval chargé d'un caparaçon.

Cape

Sorte de manteau à capuchon, porté autrefois par les personnes des deux sexes.

1905 Sorte de manteau à capuchon, porté autrefois par les personnes des deux sexes.

Capé

Voir Chapé.

Capeline

Nom donné anciennement aux voiles des casques posés sur les écus. Les anciens héraldistes appelaient capelines les voiles que les croisés mettaient jadis sur leur heaume pour adoucir les rayons du soleil, et seulement quand ces voiles conservaient leur forme primitive.

1905 Nom donné anciennement aux voiles des casques posés sur les écus. Les anciens héraldistes appelaient capelines les voiles que les croisés mettaient jadis sur leur heaume pour adoucir les rayons du soleil, et seulement quand ces voiles conservaient leur forme primitive.

Caphideux

Léopard.

Capsule

Enveloppe des semences de certaines plantes : iris, oeillet, pavot, etc.

1905 Enveloppe des semences de certaines plantes : iris, oeillet, pavot, etc.

Captal

Chef de guerre. Synonyme de capitaine ou seigneur (gascon).

1901 Mot gascon qui signifiait chef ou seigneur.

Capuce

Voir Chaperon.

Capuche

Coiffure.

Capuchon

Voir Chaperon. Couverture de tête, qui fait une partie de l'habillement des Moines.

1887 Voir Chaperon. 1905 Couvre-chef en étoffe, qui peut se rabattre en arrière.

Capucin

Religieux.

Caque

Baril contenant de la poudre.

Caque de poudre à canon

Voir Baril.

Caquet

Jeu d'enfant de 2 planchettes. Voir Criquet.

Dernière pagePage suivante