Glossaire, dictionnaire héraldique: évolution de 1679 à 1905

A quel livre, traité ou dictionnaire, correspond chaque date ?
Glossaire français - anglais : 500 mots avec dessin des écus
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Dernière pagePage suivante

Mâche

Plante potagère à petites feuilles.

Machette

Grand coutelas.

1905 Grand coutelas.

Macle

Figure d'armoiries ayant la forme d'un losange percé au milieu d'un trou ayant aussi la forme d'un losange.

1679 Sont de mesmes les lozanges, excepté qu'elles sont percees par le milieu en leur forme de lozanges ou carreure. 1694 Sub. f. Terme de blason, qui signifie, une maniere de losange percée à jour par le milieu. Il porte de gueules à trois macles, à neuf macles d'or. 1772 Espece de petite figure faite comme une maille de cuirasse, et percée en losange. La macle a la même dimension que le losange, auquel elle est tout-à-fait semblable, excepté qu'elle est aussi percée au milieu en forme de losange; en quoi elle differe des rustres qui sont percées en rond. 1780 Est une maille de cuirasse ou une losange ouverte, et percée en losange. 1798 Signifie une manière de losange percée à jour par le milieu. Il porte de gueules à trois macles, à neuf macles d'or. 1843 Losange évidée, dont l'ouverture est elle-même une losange. 1864 Est une maille de cuirasse ou un losange pavée en losange. 1872 Losange percé en forme de losange. 1887 C'est une losange, percée et vidée en forme de losange. 1899 Ce meuble n'est autre qu'une losange ouverte ; la macle est formée d'une bordure de la même épaisseur que le filet ; l'intérieur laisse voir le champ de l'écu. 1901 La macle a la forme d'une losange percée en carré. Elle ressemble à une boucle de baudrier ou de ceinturon, privée de son ardillon. 1904 Losange évidé en son centre en forme de losange. 1905 Figure d'armoiries ayant la forme d'un losange percé au milieu d'un trou ayant aussi la forme d'un losange.

Maclé

Se dit d'un écu entièrement couvert de mascles.

1887 Entièrement couvert de mâcles, comme un champ losangé est couvert de losanges. 1899 Se dit d'un écu entièrement couvert de mascles. 1905 Qui porte des macles.

Maçonné

En parlant de l'écu ou d'une pièce honorable, qui est divisé en carrelures imitant les pierres d'une construction, régulièrement disposées. Dans un meuble représentant un monument quelconque, tour, château, cette disposition héraldique qui vise les interstices des pierres, se réduit le plus souvent à un simple trait noir que l'on blasonne de sable.

1780 Des traits des tours, pans de mur, châteaux et autres bâtiments. 1843 Marqué de traits qui indiquent les assises de pierres. 1864 Se dit des traits de couleur qui séparent la pierre d'une muraille, d'une tour, d'une porte, etc. 1885 S'emploie pour signifier les traits de séparation entre les assises de pierre qui composent les tours, pans de mur, châteaux, etc. 1887 Se dit des traits de séparation entre les pierres d'un édifice. Quelquefois le champ d'un écu est entièrement couvert du maçonné. 1899 Lorsque les lignes qui marquent la séparation des pierres d'une tour, d'un château, d'une muraille, d'un pont, etc ..., sont d'un émail particulier, on dit le meuble maçonné de ... 1901 On donne ce nom aux joints des pierres d'une tour, d'une forteresse, d'un château, etc. Un écu divisé par des traits noirs en carreaux est dit maçonné, à l'imitation d'une muraille, d'un mur. 1905 En parlant de l'écu ou d'une pièce honorable, qui est divisé en carrelures imitant les pierres d'une construction, régulièrement disposées. Dans un meuble représentant un monument quelconque, tour, château, cette disposition héraldique qui vise les interstices des pierres, se réduit le plus souvent à un simple trait noir que l'on blasonne de sable.

Macreuse

Genre de canard.

1905 Genre de canard.

Madone

Image de la Sainte-Vierge Marie assise ou debout et tenant l'Enfant Jésus.

1901 Image de la Sainte-Vierge Marie assise ou debout et tenant l'Enfant Jésus.

Mai

Arbre vert et enrubanné qu'on plante le premier jour du moi de mai, devant la porte d'une personne qu'on veut honorer.

1905 Arbre vert et enrubanné qu'on plante le premier jour du moi de mai, devant la porte d'une personne qu'on veut honorer.

Mail

Maillet utilisé pour le jeu du même nom: espèce de petite masse de bois garnie de fer par les deux bouts. Boule de mail, la boule avec laquelle on joue au mail.

Mail à jouer

Espèce de petite masse de bois garnie de fer par les deux bouts, qui a un long manche un peu pliant, dont on se sert pour jouer en poussant une boule de buis.

Maillard

Canard.

Maille

Petite monnaie de cuivre ou d'argent, rarement d'or, valant autrefois la moitié d'un dernier, qui peut se confondre avec le besant. Elle est généralement gravée au monogramme du Christ.

1901 Petite monnaie de cuivre valant la moitié d'un denier.

Maillet

Sorte de large marteau de bois ou de fer à deux têtes. Le manche est arrondi vers le bas. Généralement présenté en pal. Dans beaucoup de cas ces maillets sont posés diagonalement ce qui s'exprime par le mot penché.

1679 Comme de menusiers, tonneliers, maçons, & autres, tous differens en grandeurs & formes, & s'en trouve peu qu'il faille specifier, dautant qu'ils ne sont gueres usitez en ce temps es armes. 1772 Petits marteaux de bois, dont quelques écus sont chargés. On les appelle mailloches quand ils sont de fer, et plus petits que les maillets. 1885 Marteaux de bois destinés à différents usages. 1887 Marteau à grosse tête qui a partout la même dimension. Dans beaucoup de cas ces maillets sont posés diagonalement, ce qui s'exprime par le mot penché. 1899 Sorte de marteau de bois ou de fer à deux têtes ; le maillet est plus large que le marteau, son manche est gros et arrondi par le bas. 1901 Instrument de guerre propre à briser et à rompre les portes, après l'escalade des villes. C'est aussi un outil de travail. Il est généralement représenté légèrement penché vers la dextre de l'écu, le manche en bas. 1905 Meuble de l'écu qui représente l'outil de charpentier, de tonnelier, etc.

Mailloche

Gros maillet de bois à long manche.

1905 Gros maillet de bois à long manche.

Main

La main se place généralement en pal ; le bout des doigts vers le chef, s'ils sont dirigés vers la pointe, on dit la main renversée. Lorsque l'on voit l'intérieur de la main, on l'énonce appaumée, et contre-appaumée quand elle est figurée de dos. Indiquer si la main est dextre ou sénestre.

1843 Elle se représente en pal et montrant la paume. 1899 La main se place généralement en pal ; le bout des doigts vers le chef, s'ils sont dirigés vers la pointe, on dit la main renversée. Lorsque l'on voit l'intérieur de la main, on l'énonce appaumée, et contre-appaumée quand elle est figurée de dos. Indiquer si la main est dextre ou sénestre. 1901 La main est posée droite, les doigts dirigés vers le haut de l'écu, et montrant la paume.

Main bénissante

Main dans l'action de bénir, les deux doigts étendus.

1887 Main dans l'action de bénir, les deux doigts étendus.

Main d'aigle

C'est ainsi qu'on appelle une patte d'aigle, la griffe en bas, à la cuisse de laquelle se trouve attachée une aile d'aile. Il est probable que cette aile est une invention des anciens peintres héraldistes, qui auront façonné en aile les touffes de plumes dont la cuisse d'une aigle est revêtue.

1887 C'est ainsi qu'on appelle une patte d'aigle, la griffe en bas, à la cuisse de laquelle se trouve attachée une aile d'aile. Il est probable que cette aile est une invention des anciens peintres héraldistes, qui auront façonné en aile les touffes de plumes dont la cuisse d'une aigle est revêtue. 1899 Nom donné à la cuisse d'une aigle sur laquelle se trouve attaché un demi-vol éployé.

Main de justice

C'est un sceptre ou bâton d'une coudée portant une main d'ivoire à son extrémité, avec lequel on peint les rois revêtus de leurs habits de cérémonie, comme au jour de leur sacre.

1901 C'est un sceptre ou bâton d'une coudée portant une main d'ivoire à son extrémité, avec lequel on peint les rois revêtus de leurs habits de cérémonie, comme au jour de leur sacre. 1905 Un des symboles de la royauté, placé à l'extrémité du bâton royal. La main de justice était une main d'ivoire, ouverte, aux doigts levés. On l'appelle aussi le Sceptre ou le Lézard.

Main jurante

Main dont les deux premiers doigts sont levés.

1887 Main dont les deux premiers doigts sont levés.

Maintenu

Voir Soutenu.

Maïs

Plante céréalière à grande dimension.

Maison

Paraît ordinairement de face. On dit, ouverte, ajourée maçonnée et essorée, de la porte, des fenêtres des joints des pierres et du toit d'une maison lorsqu'ils sont d'un autre émail que le corps du bâtiment. Elle doit être représentée dans le style de l'époque de celui qui à prit cet emblème pour blason.

1679 Couverte d'autre chose qu'elle n'est, ou essoree differemment. 1901 Est représentée d'après le style architectural de l'époque, pendant laquelle vivait le possesseur primitif de cet emblème héraldique.

Maisonnette

Petite maison.

Malfini

Oiseau de proie de l'île de Haïti.

1901 Oiseau de proie de l'île de Haïti.

Mal-gironné

Se dit d'un écu gironné dont les lignes de partition ne sont pas disposées régulièrement.

1887 Voir Gironné. 1899 Se dit d'un écu gironné dont les lignes de partition ne sont pas disposées régulièrement.

Mal-ordonné

Se dit des pièces disposées autrement qu'elles ne doivent l'être d'après la règle ordinaire.

1780 Se dit de trois pièces mises en armoiries, une en chef, deux autres parallèles en pointe. 1798 Se dit de trois pièces mises, une en chef, et les deux autres parallèles en pointe. 1843 Se dit de trois pièces dont l'une est en chef et les deux autres en pointe. 1864 Se dit de trois pièces qui seraient posées une en chef et deux en pointes. 1872 Se dit de trois objets placés en forme de triangle, le sommet haut. 1885 Se dit de trois pièces dont l'une est en chef et les deux autres en pointe. 1887 Se dit de trois objets dont l'un est posé en chef et les deux autres se trouvent posés en pointe de l'écu. On peut dire aussi posés 1 et 2. 1899 En principe, on place les trois pièces (ou meubles) qui chargent un écu, deux en chef et une en pointe, si ces pièces sont posées une en chef et deux en pointe, on les dit mal-ordonnées. 1901 Se dit de toutes les pièces héraldiques posées 1 et 2, au lieu de 2 et 1. 1905 Se dit des pièces disposées autrement qu'elles ne doivent l'être d'après la règle ordinaire.

Mal-taillé

Manche d'habit antique taillée d'une façon bizarre. Ce meuble est d'un assez usage dans les armes anglaises.

1780 Se dit d'une manche d'habit bizarre ; il n'y an a des exemples qu'en Angleterre. 1864 Se dit d'une manche d'habit bizarrement coupée. Il n'y en a que dans les armes anglaises. 1885 C'est une épithète employée pour indiquer une manche d'habit que les Anglais se plaisent à placer dans les armoiries. 1899 Manche d'habit antique taillée d'une façon bizarre. Ce meuble est d'un assez usage dans les armes anglaises. 1901 Qualificatif donné à une manche d'habit de guerre posée en pal, découpée de façon bizarre. 1905 Nom donné à une figure particulière peu commune dans les blasons français, mais qu'emploient assez fréquemment les anglais. Les mots mal taillée s'appliquaient primitivement à une manche dont ils étaient l'attribut, et c'est peu à peu que cette manche mal taillée est devenue une figure spéciale (maltaillée).

Mamelouk

Soldat turc esclave.

Mameluk

Voir Mamelouk.

Manche

Représente une manche d'habit vide de membre humain.

1885 Espèce de figure que l'on pourrait considérer comme fantastique, manche mal taillée. Quelques-uns cependant lui donnent la forme d'une véritable manche.

Manche mal-taillée

Manche d'habit antique, très allongée et pendante, qu'on voit fréquemment dans les armoiries anglaises. Cette manche, longtemps à la mode parmi les dames du moyen-âge, était très bien taillée, mais après que l'on en eut perdu le souvenir elles étaient représentées de diverses manières, l'une encore plus bizarre que l'autre, ce qui justifiait les anciens hérauts à l'appeler mal-taillée.

1872 Manche d'habit antique et très allongée.

Mancheron

Voir Manchon.

Manchette

Garniture cousue ou adaptée au poignet d'une manche de chemise, et qui sort de la manche du vêtement.

1905 Garniture cousue ou adaptée au poignet d'une manche de chemise, et qui sort de la manche du vêtement.

Manchon

Sorte de fourrure en façon de manche, dans laquelle on met les deux mains.

Mandegloire

Voir Mandragore.

1679 Voir Mandragore.

Mandoline

Instrument de musique à cordes doubles pincées.

Mandragoire

Voir Mandragore.

1679 Voir Mandragore.

Mandragore

Plante dont la racine rappelle la forme d'un corps humain.

1679 Mandragoire ou mandegloire, racine que l'on trouve en armes.

Manicorde

Voir Claricorde.

1901 Voir Claricorde.

Manipule

On nomme ainsi en armoiries la main et le bras revêtus de l'ornement ecclésiastique que portent les prêtres à l'autel, et qui est nommé manipule.

1885 On nomme ainsi en armoiries la main et le bras revêtus de l'ornement ecclésiastique que portent les prêtres à l'autel, et qui est nommé manipule. 1887 Vêtement de bras, en usage chez les prêtres. 1899 Ce meuble est une sorte de petite étole que le prêtre porte au bras dans la célébration de la messe ; ce meuble ne doit pas être confondu avec le fanon qui est un ornement profane. 1901 On donne ce nom à la main et au bras gauche des prêtres revêtus d'un ornement sacré, en forme de petite étole, qu'ils portent à l'autel.

Manne

Grand panier d'osier.

Manoir

Habitation ancienne.

Mansarde

Pièce de comble.

Mansine

Plante.

Manteau

Ornement extérieur des armoiries ; ample draperie dont l'intérieur est garni d'hermine sur laquelle on place l'écu.

1798 Le Manteau est une fourrure herminée sur laquelle est posé l'écu. 1899 Ornement extérieur des armoiries ; ample draperie dont l'intérieur est garni d'hermine sur laquelle on place l'écu.

Mantelé

Se dit de l'écu quand il est ouvert en pointe par deux diagonales qui, partant des deux angles de la pointe, se réunissent à une petite distance du chef. (Les lignes formant le chappé se rejoignent au sommet du chef). Se dit de tout animal qui est couvert d'un petit manteau.

1772 Il se dit du lion et des autres animaux qui ont un mantelet, aussi-bien que de l'écu ouvert en chape, comme celui des Henriques, que les Espagnols nomment tierce en mantel. 1780 Se dit du lion et autres animaux qui ont un mantelet, et de l'écu ouvert en chappe. 1798 Il se dit des lions et autres animaux qui ont un mantele dont il faut spécifier l'émail. 1843 L'écu mantelé diffère du chappé, parce que le triangle du champ, au lieu de partir du chef, ne part que du centre. 1864 Se dit d'un animal couvert d'un manteau. 1872 Couvert d'un mantelet. V. Chapé. 1885 On se sert de cette expression pour indiquer l'écu ouvert en chape, que l'on nomme aussi tiercé en mantel. On dit aussi qu'un lion ou tout autre animal est mantelé quand il est recouvert d'un mantelet. 1887 Division de l'écu, du même genre que le chapé, sauf que les diagonales se réunissent déjà près de leur point de départ et produisent un triangle très abaissé. 1899 Une des divisions de l'écu qui n'a généralement que la hauteur du chevron ; le mantelé diffère du chappé en ce que celui-ci remonte jusqu'au chef de l'écu. Tout animal recouvert d'une mante ou d'un manteau se dit mantelé de ..., suivant l'émail donné à cette pièce. 1901 Partition affectant la figure d'une pointe conique, mouvant du bas de l'écu. 1905 Se dit de l'écu quand il est ouvert en pointe par deux diagonales qui, partant des deux angles de la pointe, se réunissent à une petite distance du chef. (Les lignes formant le chappé se rejoignent au sommet du chef). Se dit de tout animal qui est couvert d'un petit manteau.

Mantelet

Synonyme de camail ; cet ornement extérieur se place sur le casque qu'il paraît protéger et abriter.

1772 Il se dit des courtines du pavillon des armoiries, quand elles ne sont pas couvertes de leurs chapeaux. C'étoit autrefois une espece de lambrequin large et court, qui couvroit les casques et les écus des chevaliers. Voyez Lambrequins. 1885 Ornement du casque. 1899 Synonyme de camail ; cet ornement extérieur se place sur le casque qu'il paraît protéger et abriter. 1905 Courtines du pavillon des armes qui ne sont pas couvertes de leur chapeau. Espèce de lambrequin large et court, dont on couvrait le casque et l'écu des chevaliers. Synonyme en ce sens : Camail.

Mappemonde

Globe terrestre.

1905 Globe terrestre.

Maque

Voir Broye.

1798 Voir Broye.

Maquereau

Poisson de mer à dos bleu-vert zébré de noir.

Marc

Poids cylindrique qui contient huit onces. Monnaie d'or ou d'argent.

1904 Sorte de vase.

Marcassin

Lorsqu'il y a plus de trois sangliers sur un blason, on les nomme généralement marcassins et n'ont pas la queue troussée comme le sanglier ou la truie.

Marchant

Se dit quelquefois de la grue qui a une patte levée. Ou de tout animal dans l'attitude de la marche, dans ce cas synonyme de passant.

Marche

Est un vieux terme des anciens manuscrits pour la corne du pied des animaux.

1772 Le P. Menetrier dit qu'il est employé dans les anciens manuscrits pour la corne du pié des vaches. 1780 Est un vieux terme des anciens manuscrits pour la corne du pied des vaches, etc. 1885 Est un vieux terme des anciens manuscrits pour la corne du pied des animaux. 1901 Corne du pied des animaux.

Marché

Ancien terme héraldique qui n'est plus utilisé et qui indiquait l'émail de la corne des pattes d'un animal.

1899 Nom que les anciens auteurs donnaient à la corne du pied des animaux, maintenant on dit ancorné. 1905 Attribut du pied d'un animal dont la corne est d'un émail particulier.

Marcotte

Branche de vigne, de figuier, ou de quelques autres arbres ou plantes, qu'on met en terre, afin qu'elle y prenne racine.

Marelle

Jeu d'enfant. Voir Mérelle.

Margelle

Construction en pierre formant le rebord d'un puits.

1905 Construction en pierre formant le rebord d'un puits.

Margrave

Chef militaire.

Marguerite

Plante à fleurs blanches.

1901 En héraldique, on ne voit que la petite marguerite blanche qui fleurit au printemps.

Marguillier

Celui qui a le soin de tout ce qui regarde la fabrique et l'oeuvre d'une paroisse, ou les affaires d'une Confrérie.

Mariné

(ou Marin) - Se dit des animaux qui ont une queue de poisson, l'homme, le lion et le coq, dans de nombreux exemples, la partie inférieure du corps terminée de cette manière, et sont alors considérés comme monstrueux ou chimériques.

1780 Se dit des lions et autres animaux qui ont queue de poisson, comme les sirènes. 1798 Se dit des lions et autres animaux, qui ont une queue de poisson, comme les sirènes. 1843 Se dit des animaux terrestres qui ont une queue de poisson. 1864 Se dit des animaux qui ont une queue de poisson. 1885 Se dit des animaux qui ont une queue de poisson. 1887 Se dit des animaux, tels que lions, griffons, cerfs, etc., dont le corps se termine en queue de poisson. 1899 Se dit des animaux qui ont une queue de poisson, l'homme, le lion et le coq, dans de nombreux exemples, la partie inférieure du corps terminée de cette manière, et sont alors considérés comme monstrueux ou chimériques. 1901 Attribut des animaux dont le corps se termine en une queue de poisson. 1905 Se dit de tout animal dont le corps est terminé par une queue de poisson.

Marjolaine

Plante aromatique.

Marmite

Meuble de l'écu représentant cet ustensile de ménage dans sa forme ordinaire.

1887 Pot à deux anses et trois pieds. 1899 Meuble de l'écu représentant cet ustensile de ménage dans sa forme ordinaire.

Marmotte

Mammifère rongeur.

1901 Le type du genre est la marmotte des Alpes qui a la taille d'un petit lapin ; elle a une tête grosse, un corps trapu, des membres excessivement courts. Ses ongles sont fort tranchants.

Marotte de fou

Sceptre, attribut de la Folie.

Marqué

Attributs des dés à jouer dont les points sont d'un émail particulier.

1885 Se dit des points qui se trouvent sur les dés ou quelquefois sur les besants et tourteaux. 1899 Se dit des points qui se trouvent sur quelques meubles, comme par exemple sur les fasces des dés à jouer quand ils sont d'un autre émail spécial. 1901 Expression indiquant que des dés à jouer ou des besants sont munis de points numériques. 1904 Se dit d'un objet servant à mesurer et dont les divisions sont visibles. 1905 Attributs des dés à jouer dont les points sont d'un émail particulier.

Marqueté

Se dit du corps des insectes nuancé de divers émaux ; ne pas confondre marqueté avec miraillé, cette dernière qualification ne convient qu'aux ailes des papillons.

1899 Se dit du corps des insectes nuancé de divers émaux ; ne pas confondre marqueté avec miraillé, cette dernière qualification ne convient qu'aux ailes des papillons. 1905 Se dit : 1° des animaux à robe tachetée, et des poissons, comme la truite par exemple, dont le corps présente des taches d'un émail particulier ; 2° des papillons dont le corps est d'un émail différent de celui des ailes.

Marquis

Ce mot vient de mark ou marche (frontière) ; il désignait primitivement les seigneurs qui avaient le gouvernement des marches ou frontières. Dans la suite il s'est appliqué à ceux qui occupaient le troisième rang dans la hiérarchie féodale.

1901 Ce mot vient de mark ou marche (frontière) ; il désignait primitivement les seigneurs qui avaient le gouvernement des marches ou frontières. Dans la suite il s'est appliqué à ceux qui occupaient le troisième rang dans la hiérarchie féodale.

Marron

Fruit de certaines variétés cultivées de châtaignier.

Marronnier

Châtaignier. Variété cultivée qui produit le marron.

Mars

Dieu de la mythologie grecque.

Marsouin

Mammifère voisin du dauphin.

1679 (Marsouyn) Poisson rencontré en armes.

Marsouyn

Voir Marsouin.

1679 Voir Marsouin.

Marte

Voir Martre.

Dernière pagePage suivante